Critiques

Seriesaddict.fr  par | 47

Stargate Universe - 1x20 : Incursion (2)

Résumé

Le temps est compté à bord du Destiny, alors que les dysfonctionnements à bord gagnent l'ensemble du vaisseau. L'équipage de Young doit travailler avec Kiva et les membres de l'Alliance Lucian pour le réparer au plus vite, avant que tous ne meurent.

1x20 : Incursion (2) © 2010 - NBC Universal, Inc

Résumé de Incursion I et II et bilan de cette première saison


Lucian Alliance parvient à ouvrir une porte des étoiles vers le Destiny et est obligée d'évacuer la planète où ils se trouvent ; tous se retrouvent à bord. Alors que Young doit gérer cette invasion, Eli et Chloe sont bloqués dans une partie isolée du vaisseau, dont l'aération commence à dérailler.
Le temps est compté à bord du Destiny, alors que les dysfonctionnements à bord gagnent l'ensemble du Destiny. L'équipage de Young doit travailler avec Kiva et les membres de l'Alliance Lucian pour le réparer au plus vite, avant que tous ne meurent.


Quelle saison, quel épisode les amis ! SGU tient vraiment ses promesses .
Cette nouvelle franchise renouvelle réellement Stargate. Bien que l’idée d’un vaisseau dans une autre galaxie ait été explorée avec Atlantis, nous entrons ici dans un environnement novateur, très bien ancré dans la mythologie SG, qu’il s’agisse des anciens et leur technologie, de l’Alliance Lucian, ou encore la présence du O’Neil et de Daniel Jackson.



Un double final qui change la donne

Jusqu’ici, nous avions affaire à l’exploration d’un nouvel environnement – le Destiny – par un équipage mixte de civils et de militaires. Au cours des épisodes, un équilibre s’est mis en place entre ces deux mondes dissemblables, dont la majorité n’avait pas spécialement envie de se retrouver à des milliers d’années-lumière de la Terre, avec le faible espoir d’y retourner un jour – We are going to survive, we are going to make it home. Chacun a plus ou moins trouvé sa place dans cette nouvelle vie plus que singulière, qu’il s’agisse des militaires, sous l’égide de Young, qui assurent la sécurité de l’équipage, et des scientifiques qui pratiquent leur art du mieux qu’ils le peuvent. La question du pouvoir est mise en avant, puisque les civils cherchent bien entendu à ne pas être de simples moutons contrôlés par des militaires – même si le leader de leur rébellion a plus agit pour des raisons personnelles que foncièrement humanistes. Au grés des différentes haltes accordées par le vaisseau, nous avons eu l’occasion de visiter des mondes très variés et de suivre leurs aventures (presque toujours) palpitantes.

Et là, c’est le drame. L’Alliance Lucian, une sorte de mafia intergalactique friande de technologies aliens, trouve le moyen de s’incruster à bord du vaisseau, et rompt cet équilibre précaire et tout récent. Le pouvoir risque de changer de main, d’un contrôle guidé par un semblant de logique et d’humanité vers une dictature froide et violente, imposée par de nouveaux passagers volontaires et prêts à tout pour arriver à leurs fins (qui d’ailleurs ne sont pas encore très claires). Entre négociation, compromis, et résistance, la suite promet d’être mouvementée. La position de Wray en tant que leader civil est mise en avant, quand Young est plutôt débouté de son leadership, perdant son sang froid. Et Wray de montrer un sens de la négociation et un sang froid chevrotant mais prometteur.

Du haut niveau.


Des intrigues, une mise en scène et des personnages soignés.

A partir d’un casting pour le moins stéréotypé, les personnalités des différents protagonistes ont réellement évolué. De même, peu de stand alone au cours de la saison, et une mise en scène impeccable. La volonté de produire une fresque complète et complexe est très présente dans bien des aspects.

Le pouvoir a été symbolisé par 4 personnages caricaturaux, pour autant très humains et tout en subtilité. Le Colonel Everett Young, patriarche dans toute sa splendeur, incarne le pragmatisme et le souci du bien commun. Sa gouvernance est dure, sa est rigueur militaire, son comportement est glacial, bien qu’il agisse de façon très désintéressée et dans le souci du bien être de l’ensemble de l’équipage. Camile Wray, une scientifique qui baigne dans la politique, incarne un certain idéalisme tâché par une pointe de démagogie et une légère soif de pouvoir un peu malsaine. Elle devient un contre-pouvoir logique, et fomente la rébellion des civils contre la dictature militaire. Le rôle du Dr. Nicholas Rush est un peu particulier, son pouvoir étant inhérent à ses connaissances du vaisseau, ce qui le rend indispensable et un poil omnipotent. Il incarne la soif de connaissances et la prépondérance absolue de la science. Il est cynique et capable de mettre des vies en danger, y compris la sienne, afin de sauvegarder le Destiny et pouvoir continuer de l’étudier. Enfin, une dernière forme de pouvoir est incarnée par le leadership fanatique et violent du Commander Kiva, qui poursuit une quête du pouvoir et de contrôle sans borne, usant et abusant, avec une logique froide, de la terreur comme moyen de contrôle. Ces quatre personnages, sans exception, ont des comportements discutables moralement, et sont fascinants pour la richesse de leur caractère.

Quant au reste du casting, il est tout aussi travaillé et passionnant. Les personnages forts sont aussi bien militaires que civils, et leur cohabitation est très humaine. Des couples se font et se défont, qu’il s’agisse d’amourettes ou de relations plus profondes. Les psychoses, la désolation, les joies éphémères et les tristesses intenses sont parfaitement esquissées et interprétées – ok, pas toujours très subtiles ou originales, mais pour le moins réalistes et très interactives. Les questions sociales et morales sont instillées dans leur quotidien, lorsqu’il s’agit de juger un crime, de pardonner des trahisons, de faire des compromis ou de prendre des décisions pour le bien commun, ou encore pour la survie du plus grand nombre. Le travail sur la psychologie des personnages et la dynamique de groupe est très abouti.

Enfin, la science-fiction est, naturellement, omniprésente. Dans les décors et la mise en scène évidemment, mais également dans la narration (j’ai bien sûr en tête le brillant Time). L’utilisation de la technologie comme outil scénaristique est parfaite, par exemple les pierres de communication des anciens. Elles permettent d’avoir un lien avec la Terre qui reste pourtant à une distance angoissante pour l’équipage, elles ont permis cette rencontre du troisième type avec de nouveaux Aliens, et enfin de découvrir la trahison de Telford, pour ne citer que ces faits marquants. L’ensemble est cohérent et les ramifications importantes.


Un vaisseau encore  bien mystérieux

Et la star de ce show, c’est, off course, le Destiny. Plus que le siège inconfortable de tous ces événements, il est un protagoniste à part entière. Bien que son origine et son but aient rapidement été – succinctement –  éclaircis, il n’en reste pas moins un sacré lot de questions en suspens.

Puisant son énergie dans les étoiles (personnellement, je trouve ça magique et presque mystique) en canadair interstellaire, il franchit des distances inimaginables, de galaxies en galaxies, droit vers l’infini (et au-delà !) grâce à un mode de propulsion F.T.L. [Faster Than Light] développé par les Anciens et encore jamais vu dans SG. Ce n’est pas dans l’hyperespace mais c’est plus rapide que les F.T.L. déjà présents dans le monde de Stargate, bien qu’il leur faille plusieurs mois pour traverser une galaxie… mais vraisemblablement pas autant pour atteindre la suivante ; un mode de transport à vitesse variable ?

Si son fonctionnement reste très obscur, son comportement l’est plus encore. Le contrôle des différents systèmes est encore incomplet malgré les efforts de Rush – souvent contraint par l’adversité et même une fois au péril de sa vie – de repousser ces limites, et une grande partie de ses actions est encore automatisée. Il sort lui-même de F.T.L. pour s’arrêter en périphérie de LA planète qui possède ou abrite ce dont a besoin son équipage. Quand ses réservoirs sont à sec, il fait le plein tout seul comme un grand. A un instant, j’ai même cru qu’il défendait l’équipage lorsqu’un des intrus se fait cramer en tentant d’ouvrir une porte – mais non, c’était une lacune de bouclier en fin de compte. Son comportement est tellement précis que l’on imagine plus une intelligence qu’un automate aux commandes.

D’ailleurs la question du fauteuil est restée en suspens. Le premier contact avec celui-ci a été pour le moins brutal, puisque le malheureux qui s’y est essayé, Franklin, a vu son cerveau apparemment endommagé. Puis, la tentative suivante a été magique, lorsque Rush s’aventure dans les méandres de ses pensées pour tenter de trouver la clef, la réponse, lui permettant de prendre le contrôle du vaisseau. [Edit : la clef qui théoriquement, lui permettrait de prendre le contrôle du vaisseau] Enfin, le dernier contact en date a été plus magique encore, quand Franklin sort de sa catatonie pour prendre place à nouveau dans le fauteuil, et se volatilise dans la pièce, non sans avoir sauvé la situation. S’est-il élevé ? L’équipage originel du Destiny a-t-il lui aussi suivi cette voie des milliers d’années auparavant ? Et seraient-ils ceux qui, finalement, contrôlent le vaisseau ? (oui, je vous pose la question ! ) Mais bon, dans ce cas, pourquoi Greer et Scoot ont-ils dû sortir du vaisseau (qui n’a pas de sas) pour changer la configuration du bouclier… puisque tout est sensé être automatisé.


_______________

L'avis de Lya, de Stargate Fusion :

"Stargate Univers est venu marquer un renouveau dans la franchise Stargate. En effet, elle se démarque totalement de ses deux grandes sœurs en occultant presque totalement l'élément principal de la franchise : la porte des étoiles.

Bien qu'aidée par un casting dans l'ensemble assez bon (Robert Carlyle ...), il lui manque cependant ce qui faisait la force des autres séries de la franchise : du rythme et des scénarios.

On a le droit à des épisodes plats, sans surprises, sans moment plus intense que les autres.

Au final, Stargate Universe ne peux être apprécié que par des faux ami de la science fiction : il s'agit tout simplement d'un soap opéra où il vient s'ajouter des éléments de SF.

On a quelque technologie Ancienne utilisée en arrière plan : la porte des étoiles, le Kino ...

Cela pourrait presque nous faire regretter les excès d'héroïsme de Stargate Atlantis qui étaient au moins de l'action.

En résumé, Stargate Universe n'est qu'une pâle reflet d'une série de SF mais un grand soap opéra pour Ado."

9/10

Bilan

Un double épisode qui clôture à merveille – bon d’accord, peut-être un poil trop de drama niveau Clifhanger –  une série qui débute brillamment.

Vivement la rentrée !

47 Commentaires

  • Niju
    Le 13/06/2010 à 14h01

    En même temps le vaisseau n'a pas besoin de sas puisque techniquement on prend un vaisseau pour sortir faire la maintenance ceux qui sont collés au vaisseau par un sas!

    Mais sinon bon article, j'ai adoré la série même si je déteste ce genre de final.

  • lafayette
    Le 13/06/2010 à 23h05

    Pas encore vu ce final mais concernant la série c'est réellement une bonne surprise compte tenu de l'essoufflement de la série originelle(sur la fin) et du peu d'intérêt(à mon sens)d'atlantis. Je trouve ça incroyable d'arriver à créer un spin-off aussi différent et riche à la fois. Je souhaite au destiny un long voyage.

  • Anor
    Le 18/06/2010 à 00h15

    J'ignore qui a écrit ce commentaire mais sa méconnaissance de Stargate me parait parfaitement évidente.
    J'ai personnellement un avis bien plus mitigé sur cette saison. Malgré la présence d'épisodes de qualité (comme Time qui a été cité à juste titre), beaucoup souffre de longueurs forts désagréables. L'utilisation des pierres s'est révélée un fardeau durant la première partie de la saison avec deux épisodes plus que médiocres (Earth et Life). Les pseudo-intrigues amoureuses sont pour la plupart insignifiantes de par leur manque de profondeur, si ce n'est gênante. A souligner, l'excellente prestation de Robert Carlyle qui incarne à n'en pas douter le personnage le plus intéressant du Destiny.

  • Agora
    Le 18/06/2010 à 00h48

    Et bien, celui qui a rédigé cela ne connait absolument rien à l'univers de Stargate, je peux le certifier sans hésitation.

  • Maverick
    Le 18/06/2010 à 02h12

    Je propose au rédacteur de cette critique de venir faire un tour sur le forum SG Fusion. Il y apprendra deux/trois trucs forts utiles concernant cette série, et notamment toutes les incohérences qui la parsèment. Il pourra en même temps apprendre les bases de l'univers SG au lieu de raconter n'importe quoi.

    A bon entendeur!

  • Anor
    Le 18/06/2010 à 12h27

    C'est amusant mais il semblerait que les commentaires qui remettaient en cause (à juste titre)la pertinence de cette critique se sont vus supprimés. Un critique qui ne souffre pas la critique ? Je me permets donc de retranscrire le contenu de leur message. L'auteur de cette critique possède des lacunes flagrantes en ce qui concerne la série. Chose étonnante, il semblerait que ces lacunes excèdent même celle du staff de la série.

  • Elf
    Le 18/06/2010 à 12h55

    Ouf, celui qui a fait cette critique ne fait pas partie du Staff de Stargate, ou sinon la série deviendrait une catastrophe en puissance. Nan mais avant de rédiger cette critique vous avez au moins vu la série ? Rush n'a JAMAIS prit le contrôle du Destiny, il a juste obtenu un indice pour ce faire, de plus, le Destiny n'a jamais eut d'équipage à ce qu'on sait donc ne dites pas "Il a peut-être suivit le chemin de l'équipage originel".
    Mais le pire dans tout ça, c'est les compliments totallement ridicules qui m'ont fait sursauter à cause du manque d'arguments. Et pourtant j'aime SGU !!!
    Et c'est vrai ça ! Les commentaires JUSTES qui montrent la nullitée de la critique ont été effacés. Une critique qui ne supporte pas la critique, là c'est même plus un comble, c'est pire ! Désolé d'être si virulent dans mon commentaire mais je dois avouer que je suis...

  • Coraline
    Le 18/06/2010 à 12h57

    Critique d'un novice dans de la franchise Stargate, c'est pratique et cela rend surement cette " d'aube " de Stargate Universe plus digeste c'est certain.
    Je paris que la seule série de science fiction que le rédacteur de cette critique connaisse sur le bout des doigts se nome BattleStargalactica

  • miss-phoenix
    Le 18/06/2010 à 13h14

    Incroyable ! J'adore SGU personnellement et pourtant je trouve cette critique tellement positive qu'elle en va à insulter la série. Ne parlons pas des multiples erreurs sur l'histoire (Elf en a déjà souligné). Apparement, cette critique est plus commerciale qu'autre chose. Mais chercher des éléments de l'histoire qui n'existent pas ne fait pas forcément de la bonne pub ! J'aurais encore préféré une critique purement négative mais mieux justifié que cette insulte aux fans !

  • JB
    Le 18/06/2010 à 13h35

    Bienvenues Gaters, je suis et je cite, le "drogué" qui a écrit cette critique. Désolé de répondre si tard et de répondre de façon un peu formelle comme ça, mais je dois répondre à 15 personnes d'un coup...!

    @Angora @Anor : Pas besoin de certification, je peux te le dire. De Stargate j'ai adoré le film, vu un paquet d'épisodes de SG-1 mais en effet pas la moité je pense de tout ce qui a été produit. J'aime beaucoup mais pas au point de passer ma vie à en éplucher chaque épisode. Pour ce qui est Atlantis, j'ai essayé cette fois-là d'être plus assidu, mais j'ai décroché.

    Une autre précision : En AUCUN cas, je n'ai dit que Rush a pris le contrôle du vaisseau, ma prase est peut-être mal formulée. J'ai dis que le fait de chercher cette clef, était le fait de chercher le moyen de contrôler le vaisseau. Ce qui n'est pas arrivé puisque Rush en a été empêché. Je vais donc reformuler ça.

    @Coraline : Oui en effet, j'aime énormément BSG, mais je ne vois pas ça comme un problème... En même niveau Space Opéra dans le monde des séries, y en a pas 36 non plus. Et c'est plutôt dans la littérature SF que j'ai trouvé mon bonheur jusque là.

    @miss-phoenix : non, désolé, ceci n'est pas une critique a but commerciale, j'aimerais bien que ça puisse me payer un paquet de clope déjà, ça serait cool. Bon et sinon, à propos de AL, dois-je préciser "tous ceux qui restent se sont retrouvés à bord" ? Évidemment, les morts, ils ne les prennent pas avec eux. Quant à Camille, ouais j'ai un peu abusé du terme scientifique, mais bon je trouve pas trop à quoi elle sert jusque là, d'un point de vue professionnel.

    @Phénixia : Pour moi la SF ne se cantonne pas à la TV, ce serait bien pauvre. Je préfère 10 fois me relire tout ce que Asimov a écrit sur les Fondations et les Robots que de me taper 10 saisons de SG-1.


    Enfin, en ce qui concerne les commentaires temporairement effacés, des modérateurs à la main un peu lestes ont cru à de la pub pour Stargate Fusion plus qu'autre chose, et se sont mépris. Et soyez honnêtes, ça n'a pas duré bien longtemps.

  • Agora
    Le 18/06/2010 à 13h57

    "Oui en effet, j'aime énormément BSG, mais je ne vois pas ça comme un problème..."
    Cela explique pourtant ce que tu apprécie en partie dans SGU, cette dernière n'étant qu'un vil plagiat des concepts instaurés par BSG : survit, isolement, univers sombre, humanité isolée (pas d'alliés extraterrestres, ni d'autres humains venant de planètes différentes), photographie pâle et autres.
    SGU ne fait que "surfer" sur cette vague qui a rapporté beaucoup d'argent à BSG (malgré deux saisons (3 et 4) et un film (The Plan) bien à chier, en espérant en récolter autant.

  • miss-phoenix
    Le 18/06/2010 à 14h08

    Autre question : pourquoi mettre le mot "magique" dès que tu parles du siège du Destiny ? On n'est pas dans Harry Potter. Et pour souligner une autre erreur, dans le résumé de l'épisode, à propos d'Eli et Chloe, NON, le système d'aération ne déraille pas comme dans le pilote. Il n'y en a pas, Eli le dit lui-même. Rush l'a coupé pour économiser les filtres. Je ne suis pas certaine que tu aies compris tous les épisodes...

  • JB
    Le 18/06/2010 à 14h09

    Oui j'ai bien compris le parallèle entre les deux, je ne suis pas complètement abruti (encore), et je ne vois toujours pas ça comme un problème.

    Je suis d'accord quand à l'aspect plagiat, mais je ne considère pas cela comme étant comparable, foncièrement. Même si c'est très certainement la raison pour laquelle ils ont choisit un univers similaire -- vaisseau isolé, etc.

  • JB
    Le 18/06/2010 à 14h14

    @miss-phoenix "Au moins, son message est clair : ma critique est la meilleure mais vous n'avez juste rien compris. Pas de pub pour SGU ? Bien sûr !!"

    Je crois qu'il y a un truc que vous cernez pas totalement là : je ne cherche pas à avoir une meilleure critique vous, ô fans absolus de SG que je ne saurais contester, simplement critiquer de mon point de vue, certes défaillant à vos yeux, une des dizaines séries que je regarde. Et que je regarde comme telle, c'est-à-dire une bonne série parmi d'autres bien meilleures.

    Et non, on est pas dans Harry Potter justement.

  • Sokar13
    Le 18/06/2010 à 14h47

    Franchement tu sais quoi JB Renard, ne te prend même pas la tête avec eux ...

    T'essaie de leur répondre avec argumentation et quoi que tu dise, ils t'enfoncent sur le forum de SGF.

    Car ces petits malins savent critiquer, mais lorsqu'il faut passer à l'action ils restent cachés.

    Certes, ta critique n'est pas la meilleure, je trouve aussi que tu utilises un peu trop de superlatif quant à ce final ^^ ... mais de là à te critiquer sur chaque mot que tu as écrit ca en devient pathétique.

    Au lieu de venir débattre calmement avec toi, ils viennent pour t'agresser et s'agresser mutuellement ... car pour le moment ils se mettent tous contre toi, met dans 1 semaine, ils vont se chamailler sur SGF pour une histoire de trailer, ou de spoiler ...

    Et aussi tu n'as pas à t'excuser de leur avoir répondu "tard", on a chacun une vie ...

    Bref je vais pas m'étendre, mais heureusement toute la communauté de gater n'est pas comme ca ...

  • JB
    Le 18/06/2010 à 14h53

    Merci Sokar13, je sais bien ce qu'ils disent sur SGF, et j'y répond ici quand ça me semble justifié.


    Mais ne t'inquiètes pas, je ne me prend pas la tête, ce serait leur apporter trop de crédit. (En fait, je m'amuse pas mal)

  • Sokar13
    Le 18/06/2010 à 14h53

    Et de plus, comme des petits malins, ils te critiquent uniquement sur cette critique (1x19 1x20), mais ne regarde pas le boulot que a fait précédemment sur cette même série.

    Car JB a aussi mis de mauvaises notes à certains épisodes ... et émis des critiques pas franchement éblouissantes a l'égard de Stargate Universe.

    Mais sinon c'est vrai, JB fait de la pub, c'est un capitaliste, il a des contacts pour avoir les dvd du pilote si il fait une bonne critique ^^

  • Loki
    Le 18/06/2010 à 14h56

    @Jb : "simplement critiquer de mon point de vue"

    Il aurait donc été honnête de vous déclarer novice en la matière avant de commencer votre critique.
    Car votre inexpérience de l'univers Stargate est flagrante :
    "très bien ancré dans la mythologie SG"

    Bien que vous sembliez dans vos interventions souligner une connaissance que vous n'avez pas.

  • Darkheir
    Le 18/06/2010 à 15h03

    Merci!!
    Merci à tous pour ces commentaires, je n'avais pas autant ri depuis les débats des pré-adolescents sur one tree hill!
    Sérieusement je vais vous donner deux conseils:
    - Proposez votre critique au site si vous avez de telles connaissances, SA en sera ravi
    - Get a Life, StarGate c'est pas la vraie vie!!

  • Loki
    Le 18/06/2010 à 15h09

    @Raf : Ahhh magnifique score, tu amrques deux points avec les deux arguments les plus fréquemment sortis dans l'histoire de la rhétorique du pauvre : "Sortez de chez vous"
    "Si vous êtes meilleurs, faites le vous-mêmes"


    Il ne manque plus que le :

    "Si vous n'aimez pas, lisez pas"

    Et tu feras le Hat Trick ;)

  • Sokar13
    Le 18/06/2010 à 15h13

    Franchement raf a raison, au lieu de venir poser un débat constructif, vous êtes tous la à vous prendre la tête pour rien.

    De toute façon quoi qu'aurait pu dire JB, vous l'auriez contredit, qu'il soit de votre côte ou non ... donc raf a raison se sont des débats d'ado pré-pubère, qui ne savent pas avoir de débat constructif, et dont le seul objectif est toujours et encore de critiquer de façon négative tout ce qu'ils peuvent voir ou lire ...

  • Raf
    Le 18/06/2010 à 15h15

    @Loki : Allez pour te faire plaisir :
    Si vous n'aimez pas, lisez pas!

    Non plus sérieusement c'est bien de s'impliquer surtout quand on est fan, mais pourquoi ne pas proposer de faire vos critiques pour en faire profiter tout le monde?
    JB ne s'y connait peut être pas aussi bien que vous sur cette série en particulier mais je ne pense pas que sa culture SF soit à remettre en cause!

    Pourquoi vous ne créez pas votre propre critique de cet épisode pour faire valoir vos arguments? Ça sera plus constructif et surtout ça aura plus d'impact que des commentaires comme vous les faites!!

  • Lya
    Le 18/06/2010 à 15h30

    Vous voulez une critique ? Elle va être courte et aussi concise que possible.

    Stargate Univers est venu marquer un renouveau dans la franchise Stargate. En effet, elle se démarque totalement de ses deux grandes sœurs en occultant presque totalement l'élément principal de la franchise : la porte des étoiles.

    Bien qu'aidée par un casting dans l'ensemble assez bon (Robert Carlyle ...), il lui manque cependant ce qui faisait la force des autres séries de la franchise : du rythme et des scénarios.

    On a le droit à des épisodes plats, sans surprises, sans moment plus intense que les autres.

    Au final, Stargate Universe ne peux être apprécié que par des faux ami de la science fiction : il s'agit tout simplement d'un soap opéra où il vient s'ajouter des éléments de SF.

    On a quelque technologie Ancienne utilisée en arrière plan : la porte des étoiles, le Kino ...

    Cela pourrait presque nous faire regretter les excès d'héroïsme de Stargate Atlantis qui étaient au moins de l'action.

    En résumé, Stargate Universe n'est qu'une pâle reflet d'une série de SF mais un grand soap opéra pour Ado.

  • Sokar13
    Le 18/06/2010 à 15h46

    @Lya :

    [Mode Ado comme certains on pu le faire] :

    Ouai, mais ta critique elle est trop courte, elle parle ni de ca, ni de ci, ni de machin, ni de truc. Elle fait pas référence à cela, t'as pas toutes les connaissances requises pour argumenter sur SG .... bla bla bla

    [Mode Débat Constructif]

    Merci enfin d'introduire un peu de débat dans cette critique.

    Voila qui est interessant de confronter des points de vue. Certes ta critique met l'accent sur le coté négatif de Stargate Universe, je ne dit pas qu'elle n'en a pas ...

    Dès le début, il a ete annonce qu'elle se demarquerai de ses grandes soeurs, et en effet elle s'est démarquer.

    Elle a pu plaire a certains, déplaire a d'autres, je vois que dans ton cas, elle t'a deplu, personnellement, elle ne m'a pas donner les emotions que m'ont procurer SG-1 et Sg-A, je reste donc sur ma fin, et attend la suite de cette série.

    Sans faire de rapprochement, ca fait comme la fin de lost, il y a ceux qui ont aimé, et ceux qui ont detester et crier au scandale, dans le cas de Stargate Universe, le changement fut plus ou moins apprecié par la communauté de fans ...

  • JB
    Le 18/06/2010 à 15h47

    Merci Lya pour ton avis que je ne partage pas, mais dont je tiens compte.

    Et pour ce qui est des épisodes plats, je n'ai pas manqué de les signaler dans mes critiques précédentes.

  • Agora
    Le 18/06/2010 à 15h50

    Elle s'est tellement démarquée que cette série n'a de Stargate que le nom...

  • mmreaa
    Le 18/06/2010 à 16h31

    entièrement d'accord avec toi, Lya, entièrement d'accord.
    Mais sinon, JB, t'a regardé SGU avant d'écrire ?

  • JB
    Le 18/06/2010 à 16h35

    Bah non, mmreaa, tu penses bien j'ai simplement imaginé ce qui pourrait s'y passer. Tout au long des 19 critiques que j'ai écrit, juste comme ça pour le fun.

    Je risquerais d'être influencé par ce que je regarde sinon !

  • Maverick
    Le 18/06/2010 à 16h39

    Je tiens à apporter également ma petite pierre à l'édifice. Il y a deux façons de regarder cette série: ou bien on est novice dans l'univers SG, ou bien on le connait depuis quelques années déjà. Je me bornerai à critiquer à partir de ce deuxième point de vue.
    SGU est censée s'inscrire dans la franchise SG. Ce n'est pas un reboot comme l'a pu être BSG. Elle doit donc se conformer aux canons établis par ses consoeurs (quoique le staff de SG et le canon sont loin d'être d'accord depuis pas mal de temps) ...

    Le problème, c'est que cette série fait fi de tout ce qui a bien pu être raconté dans les 10 années précédentes de franchise. Elle n'est pas en accord avec certain des principes fondateurs de cette franchise. Forcément, aux yeux d'un "fan" (je n'aime pas trop ce terme ...), elle perd tout de suite en crédibilité.

    Ensuite, concernant les personnages et scénarios, je trouve que finalement, on s'en fout pas mal de leurs histoires étant donné la vacuité des personnages. Ils ne m'incitent aucune pitié, ou aucune compassion. En partant de la, il est difficile de se passionner pour cette série.
    Concernant les scénarios, je les trouve dans la plupart des cas mous, et sans entrains. On s'emmerde en regardant cette série, et forcément, on zappe !

    On a la dérangeante impression que les scénaristes ont essayé de mixer SG, avec ST: Voyager et BSG ... Mais la sauce n'a pas prise. Dommage, car après SGA qui fut en grande partie un fiasco, il aurait été plaisant d'avoir encore une série de SF à suivre maintenant que BSG a été conclue !

  • Loki
    Le 18/06/2010 à 17h18

    Ce que tu n'arrives pas à comprendre c'est que ce n'est pas le fait que tu (adores) aimes SGU qui dérange, la preuve c'est que certains intervenants adorent cette série à outrance.
    Le soucis, c'est que tu parles en faisant croire que tu connais l'univers, et forcément tu te plantes, un peu plus d'honnêteté n'aurait pas fait mal, mais si tu continues à avoir la condescendance de résumer nos propos à :

    "T tro nul, t'i conné ri1"

    Et que cela t'apporte une estime de toi-même que tu n'as pas, tant mieux.

    Ps: Les critiques sur les séries sont faites sur notre forum, ici ce que l'on critique, c'est ton manque d'honnêteté qui mène forcément à un plantage monumentale (pour nous évidemment puisque l'on a que Stargate dans la vie, n'est ce pas ;) )

  • JB
    Le 18/06/2010 à 17h42

    @Maverik et Loki

    Je comprends plus trop où vous voulez en venir là. J'ai déjà dit, et redis, que je ne suis vraiment pas spécialiste de SG. Je regarde SGU avec un regard de fan de SF (au sens large) mais pas en tant que connaisseur de SG.

    Ceci dit, ma critique est à prendre comme telle (donc oui, y a surement des choses qui écorchent vos yeux) mais quoi, je ne vais pas éditer chacune de mes paroles ?

  • Anor
    Le 18/06/2010 à 18h05

    C'est amusant mais en écoutant les commentaires de certains posteurs, j'ai presque l'impression que les commentaires ne sont réservés qu'à faire part de notre assentiment et que toute opposition n'est bonne qu'à être ignorée. Cela ma rappelle avec délice les agissements des régimes staliniens sur lesquels j'ai disserté ce matin...
    Et je tiens à vous rassurer, on peut très bien nourrir une passion et en même temps, avoir une vie sociale.

    Je vois en tout cas que certaines personnes y ont été un peu fort avec cet auteur (qui a l'honnêteté de nous répondre, ce pour quoi je le remercie tout de même). Ce n'est pas pas forcément nécessaire. Même si je ne partage pas la critique (j'ai exposé mes raisons rapidement au-dessus), la chose qui m'a gêné est qu'il se prononce sur des domaines de Stargate qu'il lui échappe. Après chacun ses goûts.

  • Maverick
    Le 18/06/2010 à 18h05

    @JB: Mais y'a pas de message caché ou quoique ce soit de ce genre dans mes propos. J'apportais juste une critique personnelle.
    Après, en tant que fan de SF, je trouve SGU pauvre, et sans trop d'intérêt. Je trouve la série déservie par les scénarios proposés et le peu d'entrain que j'ai envers les personnages.

    Et loin de moi l'idée de te demander d'éditer la moindre de tes paroles !

  • JB
    Le 18/06/2010 à 18h14

    Donc quel est l'intérêt de répéter toujours et encore que j'ai tord sur certains points ? C'est très certainement le cas, et vous avez certainement raison.

    C'est important que vous le disiez, et quand c'est fait sans aggressivité c'est parfait.

    Simplement parce qu'il est logique que vous en sachiez bien plus sur la série que moi, qui ne m'y intéresse qu'en dilettante.

    Donc hormis le côté règlement de compte / lynchage sur votre forum / tu es prétentieux parce que tu parles de SGU sans connaitre, je suis ravi d'avoir cet échange !

  • PapyLantien
    Le 18/06/2010 à 18h22

    JB tu devrais venir participer, comme cela on pourrait s'engueuler comme des buses... euh discuter calmement à propos de SGU o_O

  • PapyLantien
    Le 18/06/2010 à 18h23

    Sur le forum de SGF hein, on se comprends ;)

  • Anor
    Le 18/06/2010 à 18h26

    "C'est important que vous le disiez, et quand c'est fait sans agressivité c'est parait."
    Je ne saisis pas le sens de ta phrase.

    Quant à ta connaissance de la franchise, ce que tu ne sembles pas avoir saisi est que notre critique ne porte pas principalement sur ton ignorance de celle-ci (ce qui est normal si tu la regardes épisodiquement) mais sur le fait d'apporter des réflexions sur un back-ground que tu admets ne pas connaître.

  • Anor
    Le 18/06/2010 à 18h29

    PapyLantien, lâche ce hachoir tout de suite ;) !

  • JB
    Le 18/06/2010 à 18h30

    Je parlais justement d'éviter un lynchage (je ne suis pas maso à ce point). Déjà j'essaie de prendre en compte ce que vous écrivez "dans mon dos" sur votre thread, pour y répondre ici. Je ne vais pas vous faire le plaisir d'un diner de con comme vous l'attendez, sur votre forum.

  • JB
    Le 18/06/2010 à 18h32

    Et Anor, est-ce que tu connais à fond tous les sujets de discussion que tu as, que ce soit sur internet ou ailleurs ?

    J'ai simplement essayé de chercher dans ce que je sais pour appuyer ce que je vois.

    (et c'était "parfait", pas "parait", désolé)

  • Anor
    Le 18/06/2010 à 18h34

    "Et Anor, est-ce que tu connais à fond tous les sujets de discussion que tu as, que ce soit sur internet ou ailleurs ?"
    Globalement, oui. A défaut, je fais des recherches pour éviter le plus possible de dire des bêtises.

  • JB
    Le 18/06/2010 à 18h42

    Ouais, j'ai lu ça : www.gateworld.net/wiki/F.T.L.

    Et pour l'hyperespace, je suis plus appuyé sur d'autres influences SF, considérant l'hyperespace comme un passage à l'état de tachyon, et donc sans vitesse.

  • Coraline
    Le 18/06/2010 à 18h47

    Le problème c'est que il n'y pas "Que" le style
    BsG dans le monde la Sf. Il y a un top five qu'il faut avoir vu en SF pour savoir ce qu'est ce genre dans toute ses déclinaisons. Doctor Who, Babylon 5, Ds9 ( franchise StarTrek ), Farscape et BsG. Regarde tout ces séries dans leur intégralité et tu sauras vraiment ce qu'est la SF. Regardes en qu'une ou deux et tu passes complètement à coté du genre SF et ses multi
    déclinaisons. Pour ma part je connais justement plus d'une 30 aines de séries de SF justement, cela va de l'intégralité de la franchise StarTrek à Babylon 5 et Space Above and beyond en passant, par Buck Rogers et Cosmoss 1999 et sans compté "V" ancienne version et 2009, Sg1 SgA, TekWar et tant d'autres. On ne peux pas leuré un fan de SF, et je t'assures que les auteurs de SgU on voulu faire comme R.D.Moore, prétendre faire dela SF en attirant les novices qui ne conaissent ou ne s'interessent pas vraiment à ce genre particulier. BsG à réussie sont paris mais SgU qui n'en ait qu'une "pale" copie en ait bien loin. Parce que justement elle ne "s'inscrit" pas dans sa franchise, mais pire la renie quasiment totalement.

  • haslash
    Le 23/06/2010 à 20h07

    Comment peut écrire une critique sur une série sans connaitre les fondements de la franchise (SG1).Je cite : "Je n'ai pas regardé la moitié de ce qui a été produit".
    C'est comme si j'écrivais une critique sur The mentalist alors que je ne regarde pas ,bizarre.
    Tu as raison continue de lire Asimov au lieu d'écrire n'importe quoi.

  • Jeoffrey
    Le 23/06/2010 à 20h34

    Achetez-vous une vie les mecs. Ça devient pathétique.

  • Manic
    Le 23/06/2010 à 21h09

    Conversation stérile de toute façon mais je dois dire qu'après avoir lu ça : "Comment peut écrire une critique sur une série sans connaitre les fondements de la franchise (SG1).Je cite : "Je n'ai pas regardé la moitié de ce qui a été produit".
    C'est comme si j'écrivais une critique sur The mentalist alors que je ne regarde pas ,bizarre."

    À celui qui a pondu ces lignes : merci, j'ai bien rigolé. Utiliser l'argument le plus minable au monde, ça me fait toujours sourire.

  • Rob
    Le 24/06/2010 à 10h37

    Faut arrêter!
    JB a écrit une critique de son point de vue qui n'a pas nécessairement à être celui du mec ultra fan de Stargate!
    De nombreuses personnes peuvent regarder cette saison sans avoir vu tout le reste de la franchise, des personnes qui ne discutent pas de ça sur des forums, des personnes pour lesquelles SG est juste une série parmi tant d'autres.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

16 votes

Contenu relatif

Stargate Universe
Note de la série :
8.2/10