Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Damages - 2x13 : Trust Me

Résumé

vide

2x13 : Trust Me © 2009 Fox Broadcasting Co

Cette saison n’a pas réellement réussi à retrouver le panache de la précédente, qui avait de son côté l’attrait de la nouveauté et une intrigue difficilement égalable.
Ici, l’accent a été mis sur ce retournement de situation, intelligent dans le sens où, même quand l’agacement pointait, le doute subsistait. Ellen a réellement pris le dessus sur Patty, où est-ce que la fragilité de cette dernière n’est qu’une apparence, une bombe à retardement ?

Il aura fallu attendre toute une saison, qui s’est autorisée trop d’histoires secondaires, ralentissant la principale et qui ont connu un aboutissement qui, pour la plupart, n’étaient pas grandioses.
Reste l’intrigue principale. Les derniers épisodes, loin d’être médiocres, laissaient transparaitre un léger essouflement. Mais, et le titre de cet épilogue nous le rappelle clairement, on peut faire confiance à Damages pour nous captiver.

Les histoires concernant les personnages secondaires qui se sont succédés cette saison n’ont pas, comme dit plus haut, un dénouement qui vaille vraiment le détour. Celle qui concerne Daniel Purcell par exemple, n’avait pas grand-chose de passionant passé les premiers épisodes, et a connu une issue plus ou moins prévisible lors du précédent épisode. On comprend ici que Claire Maddox, bien que parfois au centre de l’histoire, n’était qu’un personnage anecdotique. Elle n’aura même pas une petite place dans ce season final.

Tout le reste, Kendrick, Pell, le FBI, Wes, le tueur frisé à lunettes (Il doit avoir un nom, certes… mais lequel ?) se délie ici autour de nos deux héroines. Wes n’est pas un bad guy, on l’avait compris. On ne saura probablement pas l’objet du chantage qui le liait au tueur du fiancé d’Ellen mais soit, l’intrigue fonctionne bien. On retrouvera probablement le prince charmant dans la prochaine saison.

Le véritable tour de force de cet épisode, c’est de remettre tout le monde à sa place. Alors bien sûr, parfois c’est un peu maladroit (intrigues vites bouclées). Mais à la fin, l’impression laissée tiens du « Ah, quand même ! » plus que d’autre chose.
La série tient ses promesses mieux que l’on aurait pu l’espérer. Ellen, et surtout Patty, se révèlent à la hauteur de tout ce qu’on attendait d’elles. Et rien de tout cela ne sent le réchauffé.

Patty est d’abord sujette à une crise existentielle. Son choix de vie, clairement carriériste, ne laisse pas beaucoup de place à qui que ce soit dans sa vie. Elle a causé du tort à bien des hommes. Et ça la travaille. Elle est montrée plus humaine que dans la première saison, mais pas moins forte. A elle seule, elle boucle la saison.
Ellen, que l’on nous a présenté tellement moins sympathique que dans la première saison, trop bornée à faire accepter sa version de LA vérité, se retrouve une fois de plus lésée par Patty. Brillant.
Alors, qu’est-il advenu de tous ces pollueurs de planète, traders drogués, manipulateur de FBI ?

La réponse vaut le détour, on veut la suite.

0/10

Bilan

Cette saison n’a pas réellement réussi à retrouver le panache de la précédente, qui avait de son côté l’attrait de la nouveauté et une intrigue difficilement égalable.
Ici, l’accent a été mis sur ce retournement de situation, intelligent dans le sens où, même quand l’agacement pointait, le doute subsistait. Ellen a réellement pris le dessus sur Patty, où est-ce que la fragilité de cette dernière n’est qu’une apparence, une bombe à retardement ?

1 Commentaire

  • JB
    Le 06/04/2009 à 23h13

    Oui, moi aussi un peu déçu par cette seconde saison, comparé à la première bien sûr. Parce qu'il y a quand même du niveau comparé au reste du marché !

    J'espère qu'ils sauront un peu se renouveler pour la troisième saison, néanmoins je reste confiant, compte tenu de la direction tout de même différente qu'à pris cette seconde saison.

    Wait and see !

Ajouter un commentaire







 Spoiler