Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Friday Night Lights - 5x5 : Kingdom

Résumé

L’équipe des Lions part en road-trip, direction la ville de Kingdom pour affronter les Rangers face à qui ils avaient déclaré forfait lors de leur tout premier match l’année dernière.

5x5 : Kingdom © 2011 - Direct TV

Aujourd’hui est à marquer d’une pierre blanche, car pour la première fois je vais faire fi de ma sacro-sainte règle qui est de critiquer tous les épisodes d’une série dont je suis en charge, no matter what. Jusqu’à maintenant je me suis toujours attelée à cette tâche, peu importe les délais, tôt ou tard je les faisais tous. Mais vu la qualité des épisodes 3 et 4, je n’ai pas vraiment eu de quoi critiquer.

Dans les points moins glorieux, je retiendrais :

- L’arrivée de Buddy Jr. à Dillon, qui rejoint directement les Lions pour dompter la pseudo rébellion à deux balles qui sommeille en lui
- Tout ce qui touche de près ou de loin à Julie Taylor qui a perdu le peu d’intérêt qu’elle pouvait avoir après le départ de Matt Saracen
- Les pérégrinations de Miss Epyck, qui donne du pseudo fils à retorde à Tami

Mais tout n’est pas à mettre aux oubliettes. Je pense notamment au fait que Jess fasse maintenant partie du staff technique des Lions, nous montrant un peu plus combien elle aime ce sport. La scène dans le 504 où elle et Vince s’engueulent, comme un vieux couple, dans le bureau du coach (totalement désemparé devant un tel spectacle) : très drôle. Avec pourquoi pas une possibilité de future carrière dans ce domaine, en temps que coach pour la demoiselle. Autre bon point, l’histoire naissante entre Luke et Becky qui bénéficie d’un meilleur traitement cette année, step by step. Et enfin, la famille recomposée Mindy-Billy et Becky qui, contre toute attente, fonctionne. De leur côté, le couple Taylor rocks toujours autant, normal ce sont les Taylor.

Ce qui m’amène à l’épisode 5, qui arrive à point nommé pour me rassurer sur le futur de la série. Friday Night Lights n’est pas encore morte et a de belles choses à nous raconter avant son ultime révérence. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir devant FNL, Kingdom m’a fait beaucoup rire, chose rare, et m’a pleinement réconcilié avec les nouveaux personnages qui sont plus proches que jamais ici. Voir les liens indéfectibles qui les unis jusqu’au sang est très beau et drôle à la fois. La partie comique est principalement assurée par les coachs Riggins et Stan Traub, qui à force de vouloir trop bien faire sont risibles, pour notre plus grand plaisir. Ils assurent le show durant le premier tiers de l’épisode entre la pseudo réparation du bus et la mise en jambes des special teams par Billy, et l’utilisation abusive du sifflet par Traub.

En parallèle le coach veille au grain concernant Vince et l’université T.M.U. qui l’a approché au même titre que Luke. Et je ne peux m’empêcher de penser qu’une ombre au tableau pointera son nez dans les prochains épisodes car rien n’est jamais simple à Dillon.

Ensuite, la partie dans l’hôtel et plus particulièrement sur les balcons sous fond de ciel étoilé à Kingdom, no bars and 9000 churches, Texas nous permet d’en découvrir un peu plus sur ces jeunes (notamment sur le passé d’Hastings) au travers d’une petite discussion entre mecs. Les quatre personnages les plus intéressants de cette équipe sont réunis : Luke, Vince, Twinker (que l’on voit trop peu) et Hastings. Et durant tout cette conversation coach Taylor les écoute depuis son balcon, tel un père qui veille sur eux.

S’en suit le match à proprement parlé qui donne l’opportunité aux Lions de rendre aux Rangers la monnaie de leur pièce, à grand renfort de conduites anti-sportive. Décidément rien ne semble arrêter l’équipe d’East Dillon dont le but ultime reste States. Les scénaristes ont clairement envie de les amener jusqu’en finale pour cette ultime saison, avec pourquoi pas, une victoire à la clef. On oubliera le fait que cette équipe n’en était qu’à ses débuts (enchaînant défaite sur défaite)  il y a encore un an, car c’est tellement bon de les voir gagner.

Enfin, après le match, chacun fête la victoire à sa manière : d’un côté on retrouve le quatuor de joueurs, rejoint par le nouveau bizu aka Buddy Jr. Garrity, qui part à la découverte du côté festif by night de Kingdom avec Hastings pour guide ; de l’autre les coachs et Buddy autour d’une partie de poker. Résultat, tout le monde sortira complètement ivre de cette soirée, et certains marqué du « L » des Lions à vie. Même Tami à Dillon abuse de la boisson avec l’une de ses collègues. Ce qui donne droit à une scène très mignonne entre le couple, toujours aussi criant de vérité et de naturel.

Pour finir, détail totalement oubliable, toute l’intrigue concernant Julie Taylor, as usual, qui récolte les fruits de ce qu’elle a semé depuis quasiment le début de cette saison. Mais même si son personnage est énervant la plupart du temps, personne ne mérite le lynchage dont elle est victime. Certes la femme en question a tous les droits de faire un esclandre, mais sérieusement le mari est loin d’être blanc comme neige. Et si comme elle le dit si bien, ce n’est pas la première fois, on est en droit de se demander ce qu’elle fait encore avec lui. Pas étonnant que Miss Taylor pointe son nez de nouveau à Dillon. L’occasion de réunir la famille au complet.

Hastings Ruckle : « That man is sucking face with someone's mom. »

Luke Cafferty : « I will do anything for you. I will walk on fire for you guys. »

9/10

Bilan

Cet épisode est une ode à la véritable brotherhood qui unie ces frères d’armes sportifs. On ri et l’on vibre pour ces personnages, comme au premier jour. Du très bon Friday Night Lights. Comme quoi, il ne faut pas vendre la peau de l’ours…. Hélas, plus que 8 épisodes avant THE END.

2 Commentaires

  • Drose
    Le 04/02/2011 à 16h24

    Super épisode !
    Un des meilleurs de toute la série à mon gout !

    C'est certain FNL me manquera

  • Sandrine
    Le 05/02/2011 à 19h16

    Totalement d'accord avec toi Drose !!! :) Et merci pour ce petit commentaire au passage.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

12 votes

Contenu relatif

Friday Night Lights
Note de la série :
9/10