Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Spartacus: Gods of the Arena - 1x5 : Reckoning

Résumé

Les derniers drames poussent Titus à prendre les devants en tant que Dominus, en organisant une compétition qui déterminera le nouveau champion du Ludus; tandis que l'ultimatum à Batiatus est toujours d'actualité.

1x5 : Reckoning ©

Plus qu'un ? C'est le nombre d'épisode restant avant la fin de Spartacus : Gods of the Arena. (je tiens à rappeler que cette critique peut contenir des spoilers)
Le dernier épisode nous avait laissé indécis quant à la tournure de la mini série, laissant la promesse d'avoir deux derniers très bons épisodes. On se souvient qu'il avait également divisé les spectateurs, avec une "overdose" de gore et de nudité...
Nous allons donc voir si cette attente en valait la peine, ou si GotA n'est plus qu'un show sans intérêt primant la violence et la nudité, essayant de combler le manque d'Andy Whitfield dans la série principale : Blood and Sand.


La première scène de l'épisode se fera avec Gannicus et Melitta, ayant un rapport sexuel des plus secrets... On pourrait se dire : "Quoi? encore ?" ; mais il n'en est rien ! Il ne s'agit que de l'introduction à la partie drama, continuité du précédent épisode.
On retrouve la maison de Batiatus, abattu par les derniers événements: L'assassinat de Gaia, l'ultimatum de Titus, l'exclusion des jeux, et l'honneur du Ludus bafoué...

Ainsi, Titus prendra toutes les mesures nécessaires pour restaurer l'honneur des Batiatus, notamment en organisant une compétition entre les gladiateurs (sympathique sans abuser du gore), pour élire le nouveau champion; tandis que Batiatus cherche toujours une solution à l'ultimatum de son père.


Des révélations? C'est ce qu'au final, l'épisode apportera.
Varié entre les différents combats de gladiateurs; on y verra notamment, le complot de Batiatus et Lucretia pour éliminer Titus. Mais aussi Tullius, cherchant toujours d'obtenir Gannicus par n'importe quel moyen. Sans oublier, la révélation de la vraie personnalité de Ashur (fourbe, vicieux), contre son compagnon Dagan, et le début de la relation sexuelle entre Crixus et Lucretia, pour donner un fils à Batiatus.

La compétition prends fin, avec le dernier combat, qui confronte Crixus et Gannicus; où vous vous en douterez, celui ci sera gagné par Crixus (la déchéance du champion Gannicus à cause de son amour pour Melitta, qui ne pourra être comblé).
GotA en profite par ailleurs pour se débarrasser des personnages secondaires, tel que Diona, qui fuira le Ludus; une fuite organisée par Naevia, son amie d'enfance.

L'épisode va se terminer par deux disparitions majeures (cependant on aurait pas souhaité qu'elles se déroulent de la sorte): la mort de Titus, empoisonné par Lucretia, guidée par son incommensurable amour pour Batiatus (une révélation intéressante, pour un personnage qui prends de l'ampleur en cette fin de saison).
De l'autre côté, peu de temps avant le départ de Gannicus, la visite de Melitta, qui va annoncer au champion qu'elle le désire également. Une annonce assez mortelle, compte tenu, que son accompagnement, n'était autre que le vin empoisonné destiné à Titus. Une perte qui s'annonce difficile pour Gannicus et Oenomaus...


Au final, cet épisode reste meilleur que le précédent, mais l'ensemble ne procure aucune excitation majeure (surement du au fait qu'on connait déjà comment et avec qui se finira cette mini série). On pourra également noter l'absence de gore et de nudité. Ainsi sans réelle surprise, GotA se laisse agréablement regarder; mais la déception peut encore être présente, du fait qu'aucun moment épique nous aient proposés.

7/10

Bilan

Les nombreuses révélations, et événements de "Reckoning" (mettant en place la storyline de Blood and Sand) nous permettent d'avoir un épisode bien meilleur que le précédent.

2 Commentaires

  • lafayette
    Le 21/02/2011 à 13h35

    Je trouve que pour une série dérivée à la hâte (suite à la maladie d'Andy Whitfield) ils s'en sortent vraiment bien. Les acteurs sont vraiment justes et le scénar plein de rebondissements.C'est vrai qu'on aurait aimé plus de scènes épiques dans les 2 épisodes qui viennent de s'écouler,mais c'est excusable car il faut bien faire avancer l'histoire. Je pense que le dernier épisode risque d'être spéctaculaire.

  • Lost88842
    Le 22/02/2011 à 15h21

    Bah pour une fois .. ça fait pas de mal, l'épisode reste bon, et on peut déjà dire que ce spin off a dépassé pas mal de limites :)

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

27 votes

Contenu relatif

Spartacus: Gods of the Arena
Note de la série :
8.1/10