Critiques

Seriesaddict.fr  par | 5

Friday Night Lights - 5x12 : Texas Whatever (aka Small Town)

Résumé

Julie rentre à la maison, tandis que ses parents connaissent une crise alors que Tami s’est vu proposé un poste très intéressant à Philadelphie. Alors qu’East High fait face a une crise footballistique sans précédent. Un seul programme peut être conservé à Dillon. C’est au milieu de tout ceci que Tara fait son grand retour en ville.

5x12 : Texas Whatever (aka Small Town) © 2011 - DirecTV

Le couple qui sait tant communiquer, aussi bien entre eux qu’avec les jeunes qu’ils encadrent, se retrouve face à un mur quand Tami se voit proposer une offre en or. Car ce cher Eric n’a pas l’habitude de remettre en question sa vie en fonction de cette dernière. Ces fichus machos. On pourrait presque en vouloir à Eric si on ne pensait pas, qu’au final, il prendrait la bonne décision. C’est comme cela que fonctionne le cerveau de notre coach préféré, bougon au début, puis une fois qu’il a pris le temps d’y réfléchir à tête reposée, il sait agir de façon juste. Mais en attendant, c’est dur de les voir se regarder en chien de faillance, incapables de se parler. Et le regard de Connie Britton, à vous fendre le cœur.

Comme avec Jess, qu’il a eu l’ouverture d’esprit d’intégrer au sein du staff. La scène où elle s’épanche auprès de Vince est adorable, toute en finesse et douceur. On réalise encore plus tout ce que les Taylor apportent à ces jeunes. Et s’ils quittent la ville, on a du mal à imaginer comment ces derniers pourront continuer à avancer sans eux.

De son côté, Tim a toujours autant de mal avec le retour à la vie « normale ». En même temps, difficile de le blâmer. Il est une toute autre personne que celle pleine d’espoir et d’envie d’avenir qu’il était durant la saison 4. Inversement proportionnel, son frère Billy a la double joie d’apprendre que sa famille va s’agrandir. Il est d’ailleurs toujours aussi adorable avec sa femme. Je sais que je me répète mais quand on voit le chemin parcouru en comparant avec les premières saisons : WHOUAH.

Mais tout n’est finalement pas noir dans la vie de Tim avec le retour de sa belle sœur in law, Tara, nouvellement brune de son état. Chaque épisode nous réserve donc toujours autant le plaisir de revoir un ancien membre du cast et ce n’est certainement pas le prochain et dernier qui dérogera à la règle. C’est agréable donc de revoir ces deux-là ensemble et leur complicité, toujours aussi intacte. Par contre, le rapprochement dirons-nous charnel est trop à mon goût. Autant parce que pour beaucoup ce sera toujours Tim & Lyla (l’épisode magique 4.06 où elle revient à Dillon et qu’ils vivent dans leur petite bulle d’amour intemporelle reste dans toutes les mémoires) et aussi par rapport à Landry qui n’est même pas abordé. Son couple formé avec Tara n’aura même pas eu droit à une fin digne de ce nom. Vraiment dommage.

Et Buddy Garrity dans tout ça. Nous réalisons, en même temps que lui, qu’il a toujours été finalement un Panther. Pourtant, vue son implication avec les Lions, on aurait pu penser que tout ceci était derrière lui, comme pour nous spectateurs. Mais "Clear eyes. Full heart. Can’t loose." reste quelque chose de difficile à mettre derrière soi. On le voit donc pactiser avec le « diable » et en chanter les louanges face à un Eric déjà perdu suite à la révélation de sa femme.

Avec le retour de Tim, le couple Luke & Becky fait face à une crise qui semble sans retour, malgré une scène adorable où la demoiselle s’ouvre et met carte sur table ses sentiments pour les hommes de sa vie. L’adolescente a bien grandi, comprenant qu’elle mettait l’ancien Panther sur un piédestal pour avoir été là dans les pires moments de sa vie, alors que sa relation avec Luke est tout ce qu'il y a de plus « réelle ». Les scénaristes ont vraiment fait du bon boulot avec ce couple cette année, rattrapant du même coup les ratés de la saison dernière. Ensuite, la scène où Luke discute avec Tim est tout aussi agréable, montrant du même coup combien il tient à la demoiselle (contrairement à sa dernière conversation avec elle) et lui confiant ses doutes pour l’avenir. Tim sait alors se montrer de nouveau de bons conseils. La prison ne l’a pas totalement détruit. Cela fait toujours plaisir de voir les deux générations de la série interagirent ensemble.

Avec tous ces anciens qui reviennent tout au long de l’épisode, c’est un peu comme si nous revivions les premières années de la série. Entre les interactions Tim-Tara, mais aussi cette dernière avec Julie dont nous avions presque oublié l’amitié qui les unissait. Ou encore la fille Taylor qui erre en ville et atterrie devant chez les Saracen. Et la fin de l’épisode avec le retour, surprise, du petit-fils et ses retrouvailles adorables avec sa grand mère. Ce qui augure d’autres retrouvailles, avec la fille Taylor dans le final.

Mais au milieu de tout ça, les « nouveaux » ne sont pas en reste. Preuve en est avec la scène de groupe sur le terrain des Lions, épanchant leurs cœurs respectifs, à l’image de l’épisode 5.05. Les voir réunis face à l’adversité fonctionne toujours aussi bien. On ne peut que compatir à leur avenir, réduit à néant.

Pendant ce temps-là, autre terrain, autre camaraderie alcoolisée. On adore Eric Taylor depuis toujours. C’est l’âme du show. Donc le voir triste est toujours difficile à supporter (je ne suis peut-être pas totalement objective tellement j’adore Kyle Chandler). Quand il dit qu’il ne re-coachera pas l’équipe qui l’a si injustement viré en fin de saison 3, on voit déjà son futur se dessiner à Philadelphie. Et pourtant, ne jamais dire jamais… du moins jusqu’au prochain épisode.


- Welcome back to Dillon.
- No place like it. You know, it's kind of like this drug. When you get outside of it, you see it for what it really is. When you're in it, it seems like there's no other possible reality.
- It's a hard place to shake.

You're going to State. Nothing's gonna be bigger than that. Play it that way. Play it like it's the last time you're ever gonna lace up. Then let it go... And move on. That's my advice.

9/10

Bilan

Un parfait mélange entre les personnages actuels et le retour d’anciens. Le destin des Lions est plus qu’incertain, à l’image de la série qui vit ses dernières heures. On ne peut retenir quelques larmes, sans pour autant oublier de sourire parfois. Il faut se montrer fort, car il n’y a plus que 1 épisode avant THE END.

5 Commentaires

  • walter
    Le 10/04/2011 à 20h41

    Je viens de voir la finale de FNL.
    J'ai été très touché par le petit bonus à la fin de l'épisode.
    Que du merveille.
    Une série vraie, authentique, ...
    Pouvez vous faire un classement des saisons de FNL?
    Pour moi la 1ère saison est la meilleure suivie de la 3e , puis la 5e, puis la 4e et la dernière moins bonne est la 2e.
    CE, FH, Can't Lose !!!!!!!!!!!

  • MaTTimat
    Le 10/04/2011 à 22h00

    Très bonne et belle critique encore une fois...
    Je réitère, la plus série que j'ai pu voir à aujourd'hui!

  • Sandrine
    Le 10/04/2011 à 22h31

    Merci MaTTimat pour les éloges, ça fait tjrs plaisir. ;) Sinon, tu as oublié un mot : "la plus... série".
    @walter : j'ai eu peur que tu révèle des trucs du series finale parce que je ne l'ai pas encore regarD. Mais je sais que les bandes annonces et photos officiels de l'épisode m'ont déjà fait pleuré alors je me prépare psychologiquement... lol J'ai hâte de voir ce qu'est ce fameux bonus de fin d'épisode. :)
    Sinon pour le classement, qui ne tient qu'à moi : je mettrais comme toi la saison 2 en dernier, bien qu'après visionnage du dvd je réalise qu'elle recèle qq perles. La première c'est particulier, c'est nouveau et raffraîchissant donc je l'aime beaucoup. Mais j'aime énormément la 3e, pour la maturité des persos et la fin d'une époque avec le départ, au terme de la saison de la plupart d'entre eux. La 4e est intéressante, surtout le début, car c'est comme découvrir un tout nouveau show, sans perdre pour autant l'intérêt. La saison 5 rame un peu au début mais après, avec le retour de certains "anciens" il y a qq bons épisodes qui rappel la magie des débuts. Donc pour faire cours, je dirais : #1= S1, #2= S3, #3= première moitié S4 & S5, #4= S2.

  • Sandrine
    Le 11/04/2011 à 02h08

    Bon ça y est, je viens de voir le final de la série. J'ai bien pleuré comme une madeleine et maintenant il ne me reste plus qu'à faire la dernière critique. Je vais mettre un peu de temps (comme d'hab) à la faire, parce qu'il faut que je digère le fait que la série soit finie et que plus jamais le couple Taylor, et les autres, mais surtout les Taylor, ne me fera vibrer. Une page se tourne. :( Clear eyes. Full heart. Can't loose. Et puis, Texas Forever!! :D

  • MaTTimat
    Le 11/04/2011 à 20h06

    *belle* est le mot qui manquait. :)
    Je dois dire que niveau classement des saisons j'ai quelques difficultés, la saison 2 à eu quelques passage un peu lourd mais reste intéressante.

    Je dirais que malgré les péripéties que la série a pu avoir (2 saisons? 4? 5?) les scénaristes ont plutôt bien gérés! (== pas de classement pour moi ;( )

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

33 votes

Contenu relatif

Friday Night Lights
Note de la série :
9/10