Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

The Good Wife - 2x20 : Foreign Affairs

Résumé

La campagne de Peter Florrick arrive enfin à son terme, et Alicia va très fortement contribuer au résultat. De son coté, le cabinet doit s’occuper d’une affaire internationale.

2x20 : Foreign Affairs © 2011 - CBS Corporation

Commençons par le moins intéressant de cet épisode, à savoir l’affaire principale traitée cette semaine. Un dossier assez complexe, qui consiste pour le cabinet à faire condamner une grosse multinationale pétrolière pour ne pas avoir payé leur client. Petit à petit, cette affaire va se montrer plus que compliquée, puisqu’elle va forcer nos avocats à enquêter jusqu’au Vénézuela, et à dialoguer et traiter avec… Hugo Chavez ! On ne verra évidement pas le visage du dictateur socialiste d’Amérique du sud, mais il faut avouer que l’idée est plus qu'osée ! On a donc le droit à des négociations mêlant l’économie à la politique, dans un scénario peut-être un peu trop fourni pour 40 minutes, mais peu importe, ça tient la route.

On a en plus l’occasion de revoir cette charmante America Ferrera en guest-star très utile à l’intrigue, et qu’on aimerait bien la revoir dans les épisodes à venir. Visiblement, c’est mal parti, mais qui sait, la jeune femme viendrait faire de nouveaux charmes à ce pauvre Eli Gold !

Mais cet épisode de The Good Wife va principalement se concentrer sur son héroïne, comme au tout début de la série. Alicia est ici au cœur de toutes les intrigues et va d’ailleurs amèrement le regretter. Dès le début de l’épisode, Eli lui propose une seule et unique interview afin de confirmer les sondages pour la victoire de Peter. C’est la dernière ligne droite pour son mari avant d’accèdera au poste de procureur du comté. Durant toute la journée, l’épouse va hésiter, se fâcher, puis reprendre raison, pour enfin accepter de répondre à quelques questions. Tous les sujets les plus brûlant pour elle vont être abordés, mais le jeu en valait la chandelle : Alicia Florrick est parfaite, à l’image de son interprète et fait en sorte que son mari remporte le poste. C’est l’heure du dénouement, et le verdict est sans appel : Peter Florrick a gagné.

Après presque une saison entière de rebondissements et d’attente, le show passe enfin un cap important de son existence. Les personnages assistant l’homme dans sa campagne nous font également comprendre que Peter risque de se présenter au poste de sénateur. Au vu des 2 autres saisons que CBS devrait commander d’ici peu, on peut dire qu’il y aura de quoi faire pour les scénaristes ! Et pourquoi pas une campagne présidentielle ? Dès maintenant, tout est possible !

Mais tout l’épisode et l’intrigue même de The Good Wife vont se jouer dans les 3 dernières minutes de Foreign Affair. C’était un moment qu’on attendait, qu’on redoutait, le voilà enfin. L’enquêteur va lui avouer le plus grand secret depuis le début de la série : Peter Florrick a couché une certaine Leela, alias Kalinda. C’est un coup de massue qui s’abat sur la tête de notre heroïne. Tout vient de s’effondrer. L’interprétation de Julianna Margulies, la musique, la photographie, tout est fait pour mettre le téléspectateur mal à l’aise. Les larmes sur les joues de la mère de famille sont sans appel : Alicia ne se laissera certainement pas marcher dessus cette fois-ci, et tout reste possible pour elle. Le prochain épisode risque d’être un évènement…

9/10

Bilan

Malgré une enquête un peu trop complexe, cet épisode révèle toute la puissance du show et de son interprète principale par un cliffhanger des plus redoutables. Et il reste encore 3 épisodes !

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

29 votes

Contenu relatif

The Good Wife
Note de la série :
9.1/10