Critiques

Seriesaddict.fr  par | 35

Fringe - 3x22 : The Day We Died

Résumé

En 2026, la Fringe Division tente de stopper un groupe terroriste dont le but est de précipiter la fin de notre monde. Ce groupe recevant l'aide de Walternate, Peter et Olivia doivent aller chercher Walter en prison.

3x22 : The Day We Died © 2011 - Fox Broadcasting Co

Heureusement que la saison se termine, car j'ai de plus en plus de mal à écrire mes critiques ! Pour être honnête, je suis à la fois très content et tout de même assez déçu par cet épisode. Comme tout le monde je pense, j'ai tout de même passé 45 minutes de grand spectacle, je ne me suis pas ennuyé une seconde et je suis resté, comme tout le monde une nouvelle fois, cloué sur mon siège pendant quelques minutes à la fin. Mais j'ai regardé une seconde fois l'épisode (car, pour être toujours honnête, je n'avais pas tout compris !) et ce second visionnage m'a laissé plus perplexe. Je vais essayer d'expliquer tout ça calmement.

Première partie : un nouveau monde et des personnages fascinants

L'épisode reprend exactement là où le précédent s'était arrêté. Une fois l'effet du voyage dans le temps atténué, nous nous rendons compte que nous sommes (ainsi que Peter) de plein pied dans le futur de notre monde. Ce n'est pas le Peter de 2011 que nous voyons là, mais bel et bien le Peter de 2026, qui se rappelle ce qu'il a fait la veille, ce qu'il a apporté à sa femme Olivia pour le petit déjeuner. Notre monde de 2026 est soumis à la désolation : d'une part, Peter, en utilisant la machine en 2011 a détruit l'autre univers ce qui a fragilisé le notre, les deux univers étant inextricablement liés ; d'autre part, un groupe terroriste essaie de précipiter la fin du monde en posant des bombes aux endroits fragiles de l'univers, afin de créer de nouveaux vortex. Ce groupe, The end of dayers,  est aidé financièrement et technologiquement par Walternate, qui avait réussi à s'échapper de son monde. Pour résoudre cette affaire, Peter a besoin de Walter, que l'on retrouve en prison puisqu'on apprend qu'il a été jugé pour ses crimes.

Avant d'aller plus loin dans le résumé et notamment de m'attaquer aux questions de voyage dans le temps, je voudrais parler de cette partie de l'épisode que j'ai beaucoup aimé, car elle nous fait voyager dans un nouveau monde (encore) et fait vraiment la part belle aux personnages, et nous voyons une nouvelle fois que Fringe a l'un des meilleurs cast de la télévision. Comme j'aime beaucoup l'autre monde, avec tous ses détails différents, toute sa technologie, j'ai vraiment apprécié ce monde futur, et j'espère qu'on aura l'occasion de le revoir et d'apprendre ce qu'il s'est passé entre 2011 et 2026 (l'œil de Broyles et ce qu'il a perdu à Détroit, le procès de Walter, la vie d'Olivia et Peter...). J'aime beaucoup ce monde et j'aime les personnages qui le peuplent.

Olivia tout d'abord. Devenue directrice de la Fringe Division, elle n'est cependant pas trop mise en exergue par cet épisode. Anna Torv a eu ses moments de gloire (de très grande gloire d'ailleurs) durant cette saison et lorsqu'elle doit se mettre en retrait elle le fait aussi très bien. Malgré tout, le passage où Olivia retrouve Walter est très émouvant, on sent vraiment la relation très profonde qui les unit tous les deux, et cette scène prend la suite directe de la conversation entre ces deux personnages dans l'épisode précédent.
Peter en revanche a un rôle central. Agent aguerri de la Fringe division, mari d'Olivia avec qui il envisage d'avoir des enfants, Peter a vieilli (comme en atteste sa coupe de cheveux grisonnante) et a gagné en maturité : il a détruit l'autre monde, ce qui a engendré les évènements tragique de notre coté, mais il est prêt à tout donner pour réparer ses erreurs. Joshua Jackson est parfait dans cet épisode, lorsqu'il vient chercher Walter en prison, mais surtout lorsqu'il doit porter le deuil d'Olivia, tuée par Walternate. La scène des funérailles d'Olivia est particulièrement réussi, avec ce silence pesant et la musique de Michael Giacchino (à qui il faut rendre aussi hommage car la musique dans Fringe est parfaite).
Enfin vient Walter. Je me répète, mais John Noble est un génie, et s'il n'a pas au moins une nomination aux Emmy cette année, c'est vraiment injuste. Après avoir brillamment interprété Walter et Walternate en 2011, puis leur version plus jeune en 1975, il construit deux nouveaux personnages, leur version en 2026. Walternate tout d'abord, n'est pas si différent que ça de sa version 2011, il est juste plus amer, plus en colère contre notre monde et surtout contre son fils, mais l'écart entre les deux versions n'est pas immense. En revanche, ce que John Noble réussi à faire de la version 2026 de Walter est juste génial. Accusé, à raison, de tous les maux de notre monde, Walter est l'ennemi public numéro 1, le mal incarné, l'homme que l'humanité déteste, le scientifique maudit dans toute sa splendeur. Comme pour boucler la boucle, nous le retrouvons barbu, cassé, comme la première fois où nous avons rencontré le personnage, dans le premier épisode de la première saison.

Futur Walter a toujours son coté enfant, son coté bizarre (il joue avec la chaise tournante, il mange des bonbons), mais c'est un homme brisé, rongé par la culpabilité, assommé par les ans que nous avons devant nous, un homme qui se rappelle les bons souvenirs de 2011, sa complicité avec Astrid qu'il réclame à ses cotés mais qui ne viendra pas, son affection pour sa vache Gene... L'interprétation de John Noble est tout juste éblouissante, et à elle seule oblige à regarder l'épisode pour vraiment se rendre compte à quel point cet homme est un grand acteur.

La cast est parfait, mais c'est surtout cette alchimie qui se dégage de leur relation qui est belle : on se rend compte que, même si Walter est l'homme le plus détesté de l'humanité, ce sont ces personnes qui l'entourent, son fils, sa belle-fille, Nina ou Broyles, qui savent à quel point il regrette et à quel point il souffre de cette situation. Il en vient même à plaindre Walternate d'être là, dehors, avec le même visage que l'homme le plus haï sur terre. Cette attention à son alter-ego ennemi est très émouvante.

A ce point de l'épisode, je mets la note de 10 / 10, sans aucune hésitation : le soin apporté à la création de ce nouveau monde, et surtout le soin apporté au développement des personnages, le tout associé à une belle réalisation et à une musique de toute beauté mérite la note la plus haute possible.
Malheureusement, la fin de l'épisode m'a laissé une impression bien plus mitigée.


Seconde partie : comme un cheveu sur la soupe

Une grande partie de la saison a été centrée sur la machine infernale (qui n'a effectivement pas été créée par Walternate) et les Premiers Hommes. Cette machine, destinée à Peter a le pouvoir de création et de destruction comme le disait si bien Sam Weiss. A ce propos, je maintiens ma déception de l'épisode précédent : Sam Weiss n'a servi à rien, et je trouve ça très dommage.
Or cet épisode nous livre, en quelques minutes (et c'est ce qui me chagrine le plus), les réponses à nos questions. C'est en fait futur Walter qui comprend que c'est lui qui va créer la machine et qui va l'envoyer dans un passé très lointain grâce au vortex qui s'est formé dans Central Park. Grâce à cela, il pourra, en 2011, envoyer la conscience de Peter en 2026 afin que celui ci se rende compte de l'état dans lequel sera notre monde si il détruit l'autre monde. Ainsi Peter pourra faire un autre choix que de détruire l'autre monde, mais cela aura des conséquences « qui ne pourront pas être pire que ce qu'il se passe actuellement » ajoute Walter.

Voilà donc l'explication des Premiers Hommes, qui ne sont en fait qu'une mythologie créée de toute pièce pour expliquer pourquoi des bouts de machine se trouvent dans le sous sol de notre monde depuis des milliers d'années. Je trouve ça trop à la fois trop facile et surtout elle intervient vraiment comme un cheveux sur la soupe, ex nihilo. Cette idée de boucle de temps, où ce qu'on fait est en fait conditionné par ce qu'on fera dans le futur mais qu'on a en réalité déjà fait ne me plait pas trop. Walter normalement ne se laisse pas prendre par le destin, il y a toujours une raison, une explication. Or cette boucle de temps permet aux scénariste de justifier ce choix : il construit la machine parce qu'en fait il l'a déjà construite. Je me répète mais je trouve ça trop facile, limite paresseux  On se dit : tout ça pour ça, tout était en fait écrit préalablement et ça enlève au coté épique de la série.

L'avant dernier moment de l'épisode fait très series finale. A partir du moment où Walter émet cette idée, Peter se voit reprojeter en 2011, et fait effectivement un autre choix, celui d'utiliser la machine pour regrouper en un seul point, Liberty Island, les deux univers afin que les deux Walter et les deux Olivia unissent leurs forces, leur intelligence pour commencer à réparer ce qui a été causé par Walter en 75. C'est ce qu'Olivia dit à la fin, il n'est plus temps de se demander à qui est la faute, ce qu'il faut maintenant c'est se mettre à reconstruire. La série, si elle avait été annulée, aurait pu se terminer là, la fin aurait été je pense assez ouverte et à la fois aurait répondu à de nombreuses questions. Mais la série a été renouvelée, et en quelques secondes de nouvelles questions ont fait leur apparition.
Après avoir réuni les deux mondes et avoir annoncé que la fin du monde doit être évitée, Peter disparaît, ce qui nous étonne beaucoup, mais ne semble pas du tout étonner les autres personnages. Cela est en fait normal, car nous apprenons dans une dernière scène de la part des Observeurs, que c'est tout à fait normal qu'ils ne se souviennent pas de Peter, puisque, ayant rempli sa mission, il n'a jamais existé. What the fuck ???!!!

Les producteurs ont répondu à quelques questions sur le site TV Line, et nous confirment donc que le voyage dans le temps de Peter a changé le cours du temps à tel point qu'il n'est en fait jamais né. Mais cela pose tout de même de nombreux problèmes : bien que Peter n'ait jamais vu le jour, tout ce qui est arrivé est quand même arrivé, c'est à dire la traversée de Walter en 1975, l'activation de la machine, les tests sur Olivia enfants...

A la fois trop simple dans ses explications et trop compliquée et risquée dans ses implications, cette fin d'épisode m'a laissé un goût d'inachevé.

Note de cette partie : 5 /10

J'ai peur que les scénaristes ne s'embarquent vers quelque chose de trop compliqué, de trop confus avec cette révélation de dernière minute. Évidemment j'attends la saison 4 avec impatience, mais pas comme j'attendais la saison 3. La fin de la saison 2 m'avait vraiment soufflé, et j'attendais la suite de l'histoire avec avidité. Aujourd'hui, j'attends la saison 4 pour voir comment ils vont se sortir de cette confusion finale. Ils réussiront peut être (surement même) à le faire avec brio, mais pour le moment je suis sceptique quant à l'intérêt de cette disparition, ou plutôt de cette non-existence de Peter, et à la manière dont les Walter et les Olivia vont cohabiter. Malgré tout, je suis tout de même extrêmement heureux que la série ait été renouvelée, car je ne me lasse pas de voir ces acteurs à l'œuvre. Bref, je serai là début septembre, très attentif mais aussi très impatient de voir le premier épisode de la quatrième saison.

7.5/10

Bilan

Un très grand épisode lorsqu'il explore la psychologie des personnages, les répercussions physiques et psychologiques de leurs actions ; un épisode bien plus mitigé lorsqu'il relance la série sur une voie temporelle assez chaotique.
Qu'en pensez-vous ? Suis-je trop sévère ou partagez-vous mon opinion ?

35 Commentaires

  • Mr.Lee
    Le 08/05/2011 à 17h43

    Je regarde pas la série, mais vu la taille de ton article, "Fringe" a vraiment l'air d'être quelque chose ! ^^

  • Skylex
    Le 08/05/2011 à 17h56

    Il faut espérer que la prochaine saison ne se "Lostarise" pas, car la 2iéme partie de l'épisode contient de nombreuse redondance Lostienne, j'ai peur que J.J Abrams n'ait pas compris la leçon auquel cas, Peter aurait mieux fait de détruire l’univers entier !! lol ...

  • Mikaël
    Le 08/05/2011 à 18h54

    J'ai trouvé ce season finale excellent d'un bout à l'autre. Le fait que Peter disparaisse sans que tout ce qu'il ait fait avant ne s'évapore avec lui est certes perturbant mais pas dénué de sens. Les explications nous seront données en saison 4, je ne me fait pas de soucis là-dessus.

  • Kevin
    Le 08/05/2011 à 20h33

    Il faut savoir que la série a été renouvelée seulement 3 semaines avant le season finale et vu les audiences elle avait de très grandes chances d'être annulée , alors les scénaristes ont du quelque peut improviser je pense. Mais bon Fringe est une série qui n'a jamais déçu et je pense pas que la saison 4 fera exception à la règle. Les scénaristes se débrouilleront.

  • Jul
    Le 08/05/2011 à 20h36

    Alors moi c'est totalement l'inverse.

    J'ai trouvé la première « partie » (Ça dure quand même 30 minutes) de l’épisode bien sans plus. C'était cool de découvrir un nouvel "univers" avec des personnages que l'on connait bien: Peter et Olivia ensemble, Walter en prison, etc.

    Donc pour moi, c'est dans cette partie de l'épisode que j'ai trouvé que les scénaristes ne s'étaient mais alors pas du tout foulé. Cette histoire de voyage dans le temps est d'une facilité scénaristique évidente. De plus, ils auraient pu nous éviter la scène de l'enterrement totalement inutile, suivi de Peter plongeant dans l'alcoolisme, ça a été vu et revu.

    En fait, c’est un peu à l’image de cette fin de saison : pas de tension, pas de suspens, et c’était facile scénaristiquement parlant. J’ai trouvé qu’il ne se passait pas grand-chose dans les 2 épisodes précédents, à part tenter de mettre en place cet épisode final. Et ne parlons pas de l’arc narratif Bell dans Olivia …

    C’est donc les 10 dernières minutes, la seconde partie que j’ai préféré. Pour répondre à Skylex, ça ne me dérange absolument pas que la série se « lostarise », après il faut des bonnes explications et que ça tienne debout derrière, et JJ Abrams ne travaille plus sur Fringe depuis longtemps, pour ton information !

    J’ai trouvé l’explication de la création de la machine bonne, en même temps, c’est l’application bête et méchante de la théorie de l’écrivain (un écrivain qui écrit un livre et se l’envoie dans le passé. Dans le passé, l’écrivain recopie seulement le livre, le livre n’a donc jamais été écrit). Donc ça ne me dérange absolument pas que ce soit Walter du futur qui ait envoyé une machine qu’il a découvert dans le passé, la machine n’ayant donc été créée par personne.

    Et ça va être intéressant de voir la confrontation entre nos personnages et leur double d'"Over there".

    Mais j’aimerais vraiment savoir comment les scénaristes vont se débrouiller pour expliquer ça, pour te reprendre : « bien que Peter n'ait jamais vu le jour, tout ce qui est arrivé est quand même arrivé, c'est à dire la traversée de Walter en 1975, l'activation de la machine, les tests sur Olivia enfants... »

  • Thomas
    Le 08/05/2011 à 22h27

    Je suis assez d'accord avec la critique, seul deux points m'interpellent :
    - la première partie est vraiment "sympa" avec un jeu d'acteur génial et une storyline fun. En revanche, elle n'apporte rien, ou presque rien à l'histoire et ralenti clairement le rythme vis a vis de la fin de l'épisode précédent. Ainsi, nous avons un arc narratif fort bien pensé et fort intéressant mais qui n'a pas forcément sa place dans un season final, a mon avis.

    - J'ai également adoré la fin de l'épisode. Cependant, mon plaisir fut gâché par une seule chose : la vitesse à laquelle Walter comprend ! On ne sait pas à quel moment il en est arrivé à cette conclusion, comment il a compris ce que son futur lui a fait ?!! C'est vraiment dommage parce que ça enlève beaucoup d'intensité à l'histoire. Le twist final permet (enfin) de mettre la focale sur la VRAI mythologie de fringe : les oberservers.
    Alors certes, ça risque d'être tricky pour les scénaristes mais j'ai vraiment confiance. La série a une fin, on le sait et ils ont le temps de le préparer. Ils ne seront pas pris au dépourvu et d'inventer de nouvelles storylines.
    Bref, très bon épisode mais qui manque de rythme dans la première partie et qui passe un peu vite sur la 2eme.

  • aureloooo
    Le 08/05/2011 à 23h08

    Moi je sais pas cet épisode m'a déçue je me sentais perdue. J'aime les deux univers et leurs histoires d'en détruire un sans rien vraiment expliquer c'est bof. Puis hop un bon dans le temps de ou de quoi comment. Je n'ai toujours pas compris pourquoi on a eu le droit à ce saut de le temps si c'est pour revenir là et changer le future tel qu'ils nous l'ont montré. Et bien sûr il y a la fin !!!!! c'est quoi ça Peter n'a jamais existé ?! Ils vont nous mettre un perso au placard comme ça ?
    J'attends beaucoup entre les interactions des doubles. J'espère retrouver Peter la saison prochaine. Je suis une personne qui suit Fringe depuis le début (peut-être que c'est dû au fait que j'adore X files et Alias et que je trouve que c'est un bon mélange) et je la supporte même malgré les audiences, j'espère que ça ne va pas devenir une série trop dure à suivre comme on l'a souvent vu dans les projets de JJ Abrams.

  • Hiitsu
    Le 09/05/2011 à 09h46

    Lacouture (auteur de la critique) : Oui, moi je te trouve un peu sévère :)
    Si tu as du mal avec les voyages dans le temps, tu n'es peut-être pas fait pour la SF. Je plaisante à moitié bien sûr. Sérieusement, je pense qu'il n'y a pas besoin de s'inquiéter. Ils savent où ils vont, c'est fait exprès de nous laisser un peu sur notre faim avec cette dernière scène. Moi j'adore me poser tout un tas de questions comme : Est-ce que le fils de Folivia existe toujours ? Quels seront les évènements entre 2011 et 2021 qui se passeront quand même (Détroit, Broyles, Ella, etc...). J'ai hâte de voir cette saison 4 qui, je suis sûr sera énorme, comme cet épisode !

  • Fabien
    Le 09/05/2011 à 10h40

    @ Hitsu : je me suis trouvé moi-même sévère et je pensais vraiment que les avis seraient unanimes, pourtant la note moyenne semble à peu prés proche de celle que j'ai attribué :-P
    Mais sinon la SF ne me pose pas de problème, je critique quand même Fringe depuis deux saisons ! Les voyages dans le temps ne me posent pas de problème non plus d'ailleurs, bien au contraire j'ai été élevé au lait de Retour vers le Futur et j'étais le premier à attendre Lost quand ils ont commencé leurs sauts temporels. D'ailleurs j'adore aussi me poser tout un tas de questions mais j'aime tellement Fringe que j'ai un peu peur qu'ils n'arrivent pas à trouver une explication intéressante pour tout ça (mais j'espère vraiment qu'en septembre lorsque je critiquerai le season premiere je te dirai que j'ai eu tort d'avoir peur ;-) ).
    Mon reproche ici ne va pas au voyage dans le temps en lui même mais à la facilité de faire intervenir le voyage dans le temps pour répondre à tout un pan de la mythologie de la série : j'aurais préféré, mais ça c'est mon avis le plus personnel, avoir une autre explication concernant les First People, quelque chose justement à la Lost d'une civilisation ancienne ou quelque chose comme ça. Là je trouve que la boucle temporelle est une explication un peu paresseuse.

  • Patshise
    Le 09/05/2011 à 13h10

    Je suis pas d'accord avec la critique du voyage dans le temps. Walter le dit très bien qu'il prend en compte le paradoxe, il s'en sert pour réussir son coup. Il le dit qu'il veut tricher avec les lois du temps.
    Tout n'est pas expliqué, je trouve cela normal. Il ne fait que des suppositions, il n'a compris qu'un seul truc : à quoi sert la machine. Le reste il ne fait que des suppositions disant que c'est lui qui a créé la machine, qui l'a renvoyé etc... Cela peut très bien ne pas être ça.
    On ne sait pas vraiment qui sont les Premiers Hommes : Walter, Ella, Les Observsers, un mec qui s'appelle Sam Weiss ?

    Les scénaristes ont depuis le début un plan sur 7 saisons, je pense qu'ils ont très bien joué le coup. Maintenant le plus gros mystère c'est la disparition de Peter et les Observateurs qui savent tout.

    Ce qui serait génial cela serait de refaire certains passages de Fringe sans Peter (l'épisode de 1975 par exemple).

    J'ai confiance dans les futurs explications, ce n'est pas parce que nous n'avons pas de réponses claires à tout ça que l'épisode est moyen. C'est pas non plus la fin de la série (comme Lost qui nous laisse avec 40 énigmes sur le dos). Le voyage dans le temps n'est pas facilité surtout dans une série de science fiction, c'est comme si on disait à Retour Vers le Futur que c'était trop facile de revenir dans le passé ou d'aller dans le futur.

  • Jérémie
    Le 09/05/2011 à 13h59

    Tout d'abord bravo pour la critique car tu a fait un boulot de qualité!

    Ensuite, si je suis à peu prêt d'accord avec la note, je ne partage pas ton enthousiasme sur la première partie et ta déception sur la 2e, je m'explique.

    J'ai trouvé la partie sur le futur relativement bien réussie au niveau de la construction des personnages, des performances d'acteurs et de la profondeure scénaristique vis à vis du bond 15 ans en avant. En revanche je l'ai trouvée trop longue et avec des scènes tout bonnement inutile. Le meurtre d'Olivia par Walternate et les scènes qui s'en suivent n'apportent absolument rien à l'intrigue et sont mal ficelées ( le silence sur fond de musique où on voit Peter qui parle pour les funérailles.... non merci).

    En revanche, je suis plus enthousiaste sur la fin de l'épisode. Tout d'abord si je mettais en doute l'utilisation du voyage temporel pour régler le problème de disparition des deux mondes, je trouve tout à fait intéressant d'avoir mis en place une boucle temporelle pour expliquer la création de la machine et le pourquoi du voyage dans le futur dans le season final. Contrairement à vous apparemment je ne trouve pas du tout que l'explication tombe comme un cheveux sur la soupe tout bonnement parce qu'on la voit venir durant l'épisode et que ce ne fût pas une surprise pour moi au moment de l'explication, et que je la trouve très bien ficelée. En revanche ce qui manque à mon goût c'est plus la mythologie autour de la préservation de la machine, ce qui aurait pu être expliqué par une vraie storyline autour de Sam Weiss....
    Penser que la boucle temporelle est une facilité scénaristique est à mon avis une erreur car c'est un des procédé les plus "casse-gueule" en SF et il faut qu'elle soit parfaitement effectuée, pour le moment nous n'en avons pas tous les éléments mais les scénaristes semblent en avoir pris soin.

    Sur Peter maintenant, j'ai été surpris, un peu comme ton "what the fuck?" mais pas forcément déçu. Tout d'abord ça va permettre aux scénaristes une storyline très prometteuse pour ramener Peter, et ensuite car nous n'avons pas pour le moment d'explication véritable et que j'ai hâte de les avoir dans la saison 4.

    : ne soit pas naïf le personnage de Joshua Jackson n'est évidemment pas au placard!


    Ce qui me gêne dans la disparition de Peter c'est plus le rôle des observers qui reviendra j'espère au premier plan dans la prochaine saison.

    Au passage Fabien, je crois comprendre que tu es fan de la mythologie des séries, en témoigne ta référence à la civilisation peuplant l'ile de Lost. Pour moi tu trouverasa donc ton compte avec les observers qui sont à contrario des "first people" la civilisation à la base de la mythologie de l'univers de Fringe.

    Enfin sur le commentaire ça se "lostarise" , soit vous n'êtes pas vraiment des fans de SF et un voyage dans le temps vous fait immédiatement penser à la seule série fantastique que vous ayez vu soit il y a un problème. Déjà le voyage dans le temps est abordé de manière très différente dans Fringe par rapport à Lost et ensuite, c'est un des très très grand classique de la SF et c'est limite injurieux de dire un truc pareil qui sous entendrais presque que Lost serait le père du voyage dans le temps Oo.

  • Skylex
    Le 09/05/2011 à 15h00

    Lorsque je dit que la série, se "lostarise" je ne fait pas allusion au voyage dans le temps, qui ne me dérange en aucun cas sinon je en regarderais pas Fringe !!!

    Je fais allusion aux réponses qui amènent le triple de questions, et dans ce cas j'ai peur que les scénaristes tombe dans de la facilité. Comme le personnage de Sam Weiss qui a été vite expédié, et sous exploité, je pensais qu'ils étaient mystérieux, complexes, mais en fait il à rien de spéciale (ça me fait penser a Richard Alpert).

    La fin de lost ne m’a pas convaincu, c'est pourquoi j'ai des méfiances, qui je pense sont légitimes, nous verrons la prochaine saisons qui sera peut-être la dernière...

  • Jérémie
    Le 09/05/2011 à 16h37

    Personnelement j'ai trouvé la fin de Lost plutôt pas mal, ou plus particulièrement la dernière saison. Pour moi c'est la saison 4 de Lost qui est presque à rayer.

    Malheureusement, les questions sans réponses et les ouvertures dans tous les sens sont le lot de quasi toutes les séries de SF (même si je te l'accorde Lost en a été le champion incontesté).

    Même si je suis entièrement d'accord sur Sam Weiss il ne faut pas être trop catégorique si rapidement, qui nous dit qu'il n'y aura pas un épisode entier consacré à l'histoire des Sam Weiss et leurs rôles dans la mythologie du show ? je l'espère en tout cas....

  • sebouz62
    Le 09/05/2011 à 23h26

    moi j'ai adore et j'en ai assi fait le resume sur mon blog cette cerie est magnifique est vu la claque du final de Lost je pense qu'ils savent meiuxd ou allait mais choque pour PEter
    ps tres bon site et meme si je suis pas si expert que toi tres bon resume meme si parfois pas d'accord
    bonne continuaution

  • Sandrine
    Le 10/05/2011 à 03h04

    @sebouz62, c'est tjrs intéressant de donner son point de vue, mais avec un peu moins de fautes, c'est tjrs mieux. Et pourtant, en ayant fait un détour sur ton blog, tu sembles pouvoir écrire normalement. Dommage.

    Sinon revenons-en au vif du sujet, le season finale de FRINGE. Pour ma part, je n'ai vraiment pas accroché. J'ai trouvé que cet épisode manquait de beaucoup, mais alors beaucoup de rythme. La scène de l'enterrement ne m'a pas aimé plus que ça, à part le visage d'Astrid/bug système où on ressent tout le désarroi du perso. Comme Jul, j'ai trouvé que cette fin de saison a manqué de force, d'impact. Je suis resté sur ma fin. Je rejoins complètement Fabien sur le fait que la fin de la saison 2 m'avais complètement laissé sur le cul. Je regardais la série encore via TF1 à l'époque et m'a première réaction le lendemain a été de rattraper mon retard pour savoir si oui ou non, et quand Olivia allait-elle revenir dans notre monde. Alors que la fin de la trois me laisse sans voix, mais pas dans le bon sens. Je regarderais la suite, bien sur, mais avec moins d'entrain. Parce que WTF le "reboot" sans Peter je suis pas fan. Je ne suis pas objective, j'adore Joshua Jackson, et il fut la raison première pour laquelle j'ai regardé la série en 2008. J.J Abrams était la 2e. Mais après avoir un peu décanté, je me dis que dixit les scénaristes, la relation entre les perso est la clef. Le lien entre Peter et Olivia est ce qui a ramené cette dernière de l'autre monde. Quelque part je me dis qu'il en sera de même ici. Leur lien est tel que Olivia va se mettre à se souvenir de lui même si techniquement il n'est sensé jamais avoir existé. Après toi, Walter a dit combien notre Olive était spéciale. Si quelqu'un peu ramener Peter, c'est bien elle.
    Sinon pour ce qui est de sa supposé mort dans le futur, là rien de très surprenant avec les promos qui nous avaient tout spoilé, plus les acteurs/créateurs qui n'avaient pas arrêté de dire qu'un perso mourrait. À part le par qui et comment qui pour le coup sont aussi surprenants que choquants. Mais au final il faut tjrs se méfier des trailers car quand ils semblent vous en montrer bcp c'est que l'histoire va dans une totale direction. C'est ce que je m'étais dis. Si nous voyions l'enterrement de Olivia, c'est que d'une façon ou d'une autre cela serait évité ou changé, mais que en tout cas cela ne serait pas une fin en sois. Et bingo. Et puis FRINGE sans Olivia... Impossible.
    Enfin pour ce qui est de notre univers dans le futur, j'ai eu beaucoup de mal a entrer dedans. Et pourtant, c'est notre monde. Encore une fois, quand nous avons découvert l'univers alternatif, pourtantt bien différent, nous avons accroché instantanément. Alors qu'ici voir Walter barbu de nouveau avec un visage quelque peu figé (résultat d'une supposé attaque cérébrale) et l'ennemi de tous, sans Astrid et Gene, Peter en treillis et avc un brushing improbable, Oliva en jupe, Broyles avc un œil de verre à Washington et Ella si grande... difficile de retrouver nos repères. Tous nos personnages sont séparés autant géographiquement qu'au niveau relationnel. Or, la force de cette série c'est justement le lien étroit qui les lie tous. :D

    @Jérémie : Normalement, nous aurions dû voir Sam Weiss dans le futur. Preuve en est avec cette photo d'essayage de l'acteur pour ledit épisode : seriefringe.com/wp-content/uploads/2011/04/P1010359.jpg Vivement le dvd de la saison 3 pour avoir une chance de découvrir cela. :)

    @Patshise : Tous les sénaristes sont obligés de présenter à la chaîne leur plan sur 7 saisons dans l'éventualité où la série irait jusque là. D'ailleurs les acteurs s'engagent aussi au départ pour une durée de 7 ans. Après cela ne veut plus dire grand chose. Je pense notamment à LOST (encore une fois) qui a fonctionné avec 6 (au lieu des 7) et qui aurait même à mon sens fonctionner avec moins vue que cette dernière saison n'a pas servi à grand chose.

  • Ben
    Le 10/05/2011 à 09h32

    Bonjour,

    Avant tout merci pour cette analyse de l'épisode qui a mon avis doit représenter le ressenti d'un bon paquet de fans. Personnellement, je suis gros consommateur de séries U.S, et Fringe fait parti de mes favorites.

    J'ai juste eu un peu de mal avec la partie où "l'âme" de Bell revient dans cette saison, mais sinon j'aime beaucoup la trame qui mène l'ensemble de la série.

    Toutefois, pour ce dernier épisode, j'aimerai bien qu'un scénariste m'explique comment, en tenant compte du paradoxe temporel, Peter n'a jamais existé.

    Je suis aussi resté scotché dans mon fauteuil dans un grand moment type "WTF?"

    Mon esprit n'arrive pas à appréhender la disparition de Peter dans cette trame globale. Je n'arrive pas à y donner un sens.

    Donc je reste sur un sentiment de déception quant à ce final mais attends tout de même impatiemment la saison 4 !

  • pooka
    Le 10/05/2011 à 09h49

    Une chose est sure, vu la taille de l'article et des commentaires, le season finale a réussi son objectif !!
    Perso, la fin m'a scotché et je suis impatiente de voir la suite...

  • Jérémie
    Le 10/05/2011 à 13h33

    @Ben:

    La disparition de Peter représente le Cliffhanger du season final, tu ne vas quand même pas demander qu'ils te donnent les réponses de leur cliffhanger avant la saison 4 ^^
    Ce point ne m'a donc pas gêné. Je ne suis généralement pas friand des quantités de fait inexpliqués par les auteurs, mais quand il s'agit d'un cliffhanger quoi de plus normal? Laissons leur le bénéfice du doute et attendons la saison 4 sur ce point.

    @Sandrine:

    J'espère vraiment que nous aurons une sorte de spéciale Sam Weiss et l'histoire de la protection de la machine à travers les âges dans la saison 4!
    Sinon sur Lost pour moi la dernière saison n'était pas inutile en revanche la saison 4 était à la fois inutile et mauvaise c'est d'ailleurs lors de cette saison que je m'étais arrêté la première fois alors que je suivait la série depuis le début, je n'ai repris qu'au moment ou la série venait de se boucler.

  • fahemus
    Le 10/05/2011 à 15h16

    Merci beaucoup pour cette critique^^

  • Extremgeek
    Le 10/05/2011 à 17h27

    Vivement Septembre !!!
    PS : grâce à vous je comprend pourquoi j'ai décroché de Lost à la saison 4, mais rassurez vous après visionnage du final j'ai du tout revoir lol.

  • Patshise
    Le 10/05/2011 à 19h57

    @Sandrine : il y a une différence entre des mecs biens dans leur peau quand on leur pose des questions sur la prochaine saison et les scénaristes de Lost qui n'avaient rien de prévu après la saison 2 (le coup de génie des flashforward c'était de la chance et non prévu au départ).
    Ici les mecs de Fringe avec une fin et surtout une saison comme celle là on a bien compris qu'ils savaient où aller. Enlever Peter de l'équation, tu ne l'improvises pas entre 2 repas (pas comme une église et de la lumière blanche...). Les mecs ont dit que leur plan allait sur 7 saisons uniquement, là où Lost en a fait 6 et a raccourci quand même 3 saisons.

    Lost me manque mais heureusement Fringe a pris le relais.

  • Sandrine
    Le 10/05/2011 à 23h10

    @Patshise, même si les scénaristes de FRINGE ont visiblement mieux prévu que ceux de LOST, il n'en reste pas moins que c'est ce que tous les scénaristes de toutes les séries doivent faire à la base : un plan sur 7 ans. Néanmoins je reconnais bien qu'ils contrôlent bien mieux que les autres et vont beaucoup plus loin. La disparition de Peter n'est pas incohérente. C'est juste mon cœur de fan énamouraché pour Joshua Jackson qui parle. ;) Je suis quand même curieuse de voir ce que va donner la 4e saison et vais me jeter avidement sur les moindres spoilers/promos d'ici là. Je suis d'accord avec toi, moi aussi LOST me manque et finalement nous cherchions un remplacement à cette série alors qu'il était déjà là depuis deux ans et se nommait FRINGE.

    Néanmoins, j'ai un peu peur que ce reboot décourage un peu plus les quelques 3.5 millions de téléspectateurs qui suivaient encore la série. Espérons que la FOX aime toujours autant le show l'année prochaine et lui laisse une pleine saison de 22 épisodes.
    Un dernier truc qui m'a manqué dans ce season finale, la présence de l'univers parallèle. L'absence de Lincoln et Scarlie m'a beaucoup pesé, parce que j'ADORE ces perso. J'espère vraiment les revoir dès le début de la saison 4. :D

  • Jérémie
    Le 11/05/2011 à 12h16

    @Sandrine: pourquoi parle tu de "reboot"? pour moi la fin de l'épisode est tout sauf un reboot ( sauf si tu te bases sur ce qui se passe dans le futur et l'idée de refaire ce qui a déjà été fait). Mais dans le cas de la série ce n'est pas un reboot puisque le choix de Peter n'avait pas encore été fait ( pour nous j’entends bien).

    Sur la disparition de Peter, si c'était en plein milieu de saison comme ça venu de nul part cela m'aurait choqué mais là en cliffhanger d'un season final c'est plutôt bien pensé et il est évident que ça n'annonce pas un départ de Joshua Jackson mais bien une petite intrigue en plus qui j'espère nous éclairera un peu plus sur la mythologie du show, après tous les observers parlent bien du rôle de Peter...

    Sur Lost, si la fin dans l'église tout ça n'est peut-être pas la plus convaincante, même si le coup du purgatoire était quand même une des hypothèses le plus logique au cours du show, j'ai trouvé la saison 5 et 6 vraiment sympa et beaucoup plus axée sur le côté fantastique de la série ce qui était pour ma part une bonne chose.

  • Sandrine
    Le 11/05/2011 à 17h06

    WHOUAH la longueur des commentaires... Pour arriver au dernier il faut se montrer patient. ;)

    @Jérémie : je pensais reboot dans le sens où on va revenir en arrière dans les relations et le traitement des personnages. Je pense notamment à Olivia qui va probablement redevenir juste l'agent, comme dans la saison 1. J'avais un peu le sentiment d'un retour en arrière mais le mot, après coup, est un peu fort. Ça sonnait mieux dans ma tête. :)

  • Extremgeek
    Le 11/05/2011 à 20h15

    Salutations toutes et tous juste pour hypothèse que penseriez vous d'un échange de Walter => Walternate entre les 2 univers pour régler leurs problèmes le tout sous la surveillance d'Olivia et Folivia, seules au courant de l’échange ? (Voir Walter président et Walternate sous la surveillance d'Olivia me plairais fortement !)

  • Jérémie
    Le 11/05/2011 à 23h37

    Hahaha Walter président ou plutôt Ministre de la défense parce qu'il n'est pas président dans le monde alternatif même si j'imagine que le jour où des vortex s'ouvriront chez nous le mec en charge de la section spéciale qui les renferment sera quasiment le président... ça serait tellement improbable ^^

    @ sandrine: j'avoue que je suis toujours un peu flou sur ce que tu veux dire, pourquoi Olivia redeviendrait-elle une simple agent? Il ne me semble pas que c'est ce que la fin suggère mais il y a peut être un truc qui m'as échappé.

  • Sandrine
    Le 12/05/2011 à 13h19

    @Jérémie : vu que Peter n'est plus là, nous ne verrons plus sa vie personnelle, et donc cela sera centré uniquement sur sa vie professionnelle d'agent comme dans la saison une. Sauf si les scénaristes lui ajoutent un pseudo petit copain. Est-ce que c'est plus clair comme ça ? ;)

  • Jérémie
    Le 12/05/2011 à 13h43

    Oki maintenant je vois ce que tu veut dire ^^
    J'avoue que je n'avais pas pensé à cet aspect des choses et que ça pourrait manquer mais je doit avouer qu'autant lorsqu'ils n'étaient pas ensemble les voir tous les deux me tenait à cœur, autant je trouve qu'il y a quelque chose de faux dans la relation Peter/Olivia.

    Pourtant je suis un grand partisan de la réunion des couples attendus dans toutes les séries que j'ai pu regarder, mais il y a un truc qui ne passe pas trop avec Olivia/Peter et je ne saurais mettre le doigt dessus, suis-je le seul dans ce cas là ?

  • Extremgeek
    Le 13/05/2011 à 00h00

    Moi Peter ne m'a jamais rassuré (Aucune confiance en lui ) et je pense que la saison 4 risque d'en refroidir certains et certaines !!!
    Olivia admet ses défauts, travers et doutes, par contre Peter n’hésite jamais (Menteur, tricheur, manipulateur ...)
    Désolé en effet il n'est que ministre de la défense mais dans un monde où l’état d'urgence est décrété depuis plusieurs années son pouvoir est il me semble pratiquement sans limites !
    L’idée de voir Folivia essayer de faire passer Walter pour Walternate m’intéresse vraiment ( Je pense que cela doucherait légèrement son aspect souriant ). Et Olivia se confrontant a Walternate étant donne leur précédente confrontations (Avec un renversement des positions ou cela serait elle qui aurait tout pouvoir sur lui) augurerait du meilleur.

  • berou
    Le 16/05/2011 à 15h59

    ce qui me trouble moi c'est que si Peter n'a finalement jamais existé, pourquoi walter est allé de l'autre côté ? Car c'est cela qui a tout déclenché. Pour aller chercher le peter alternatif. Donc si Peter n'existe pas ou plus, pourquoi ? Et je suis d'accord. John NOBLE est un acteur sensationnel qui révèle un potentiel inouï. Un peu tard tt de même. Merci pour cette chronique.

  • walelia
    Le 16/05/2011 à 16h14

    Et le bébé de Peter et Folivia, du coup il existe ou pas?

  • Sandrine
    Le 17/05/2011 à 23h04

    non, de la bouche même des scénaristes, le bébé n'existe plus.

  • Extremgeek
    Le 18/05/2011 à 23h27

    The Baby it's the First Sam Weiss !!!

  • Jessica
    Le 04/06/2011 à 15h49

    En tant que fan "authentique" de Fringe, je me permet de laisser un commentaire sur cette série que je trouve absolument géniale.

    Au tout début de ses diffusions en France je ne connaissais pas du tout cette série c'est avec ma curiosité que j'ai décidé de la regarder mais je n'avais pas trop suivi.
    Mais dès qu'il y a eu la diffusion de la 2ème saison j'ai vraiment accroché, donc j'ai re-regardé les épisodes de la 1ere saison et c'est là que je me suis dis " mais cette série est vraiment géniale!!" et depuis j'en suis accroc!

    A la première saison on sent les personnages froids, on ne rentre pas dans leurs vies personnelles et c'est au fil des épisodes que l'on commence à les connaitre et à s'y attacher.
    Je trouve que chaque acteur de cette série a bien trouvé sa place, qui aurait pensé à la saison 1 que l'on verrais "Broyles" à la saison 3, ce personnage que l'on ne sentait pas trop, en train de délirer après avoir absorbé du LSD ?

    Ensuite, je trouve que niveau histoire/enquêtes, les scénaristes ont vraiment une énorme imagination et savent bien assembler les choses, car chaque enquêtes ou épisodes nous donne un petit morceau du mystère que l'on essaie de comprendre et de nombreux épisodes sont spectaculaire.
    Même si parfois comme le dernier épisode qui vous laisse perplexe d'après vos commentaires (car j'ai décidé de ne pas regarder les derniers épisodes pour garder du suspens), on peut comprendre les scénaristes qui sont sous pression et qui à mon avis font du mieux qu'ils peuvent.
    Parce que quand on voit que la FOX annule des séries comme "Lie to me" et "Flashfoward" qui étaient pas mal et qui avaient de bonnes audiences, on peut comprendre que les scénaristes soient en pression!

    En tout cas je souhaite que cette série nous laisse encore bouche-bée par ses scénarios sensationnelles et que ses bons acteurs tel que John Noble ou Ana Torv nous fassent rire et nous étonne encore !

    Pour tous ceux qui n'ont pas vu cette série il serait temps de s'y mettre ! :)

  • sebouz62
    Le 05/06/2011 à 12h37

    Ok Sandrine, j'en prends note faut dire pour ma défense que j'étais dans le train lol bref
    Pour en revenir à Peter, je pense que son personnage reviendra dans la réalité normale ( j'entends de celle où il a disparu ) et qu'une sorte de lien ( amour Pere/fils ) fera que Walter s'en souviendra, ou se rappellera de lui car dans ce cas si je puis dire ( cf le film la machine à explorer le temps ou le heros crée la machine car sa femme est morte donc il y a eu ce declic ) et dans Fringe les deux mondes sont unis car Walter a créé ce trou à la base pour Peter donc Peter reviendra enfin je le veux surtout car sa vie 1 ans plus tard n'a plus d'intêret je pense il a fait ce qu'il avait à faire et il a réuni tout le monde à l'époque actuelle mais c'est bête quelque part car son passé avait l'air de pouvoir être traité de bien bonne façon.
    En tout cas on peut speculer et dire ce que l'on veut, faudra attendre tout simplement.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

93 votes

Contenu relatif