Critiques

Seriesaddict.fr  par | 17

Glee - 2x19 : Rumours

Résumé

McKinley est confronté aux rumeurs concernant les élèves, après que Sue ait remis en place le journal de l'école. April Rhodes est de retour pour écrire une comédie musicale avec Will.

2x19 : Rumours © 2011 - Fox Broadcasting Co

Glee est, depuis quelques temps, habituée à jouer aux montagnes russes avec le niveau des épisodes. Après le très bon Born This Way, voici le bon Rumours.

L'épisode commence fort, avec le nouveau show de Britanny, « Fondue for two ». Les scénaristes ne sont jamais à court d'idées en ce qui concerne la bizarrerie de la jeune fille, et on est rarement déçu. Le « talk show » de Brittany S. Pearce est génial. Les scènes sont drôles, particulièrement celle avec le chat obèse. Cette agitation autour de Brittany tente de faire avancer sa relation avec Santana. À part la rupture avec Artie, rien de bien neuf. La performance de Santana ressemble un peu à celle de Landslide dans le 2x15. Et quand Brittany veut avouer ses sentiments, c'est Santana qui ne veut plus. Un pas en avant, deux en arrière. On ne sait toujours pas ce qui adviendra de leur relation.

Vient ensuite la storyline de Sue, et une personne de la « League of Doom » (qui ne sert malheureusement toujours pas...). La venue de Terri n'est pas vraiment utile non plus. Les déguisements de Sue font sourire, mais ne font en rien avancer l'histoire.

Sue ressuscite donc le journal de l'école, et publie des faits sans les vérifier. Plusieurs rumeurs voient le jour, dont celle qui concerne Sam et Quinn, qui se verraient en cachette. Finn et Rachel les espionnent alors. Très bonne idée. On sent que Finn a encore des sentiments pour Rachel, et le triangle amoureux ne fait que s'amplifier. Aussi, la relation Finn/Quinn semble un peu bancale. Ces deux personnages sont mieux séparés qu'ensemble...

En espionnant Sam et Quinn, Rachel et Finn tombent sur Kurt sortant de chez Sam. Nouvelle rumeur : Kurt tromperait-il Blaine avec le blondinet qui mériterait un passage chez le coiffeur ? Intéressant comme idée. Kurt était intéressé par Sam au début de la saison, et tout le monde pensait que Chord Overstreet avait été casté pour jouer le petit ami de Kurt. Dommage tout de même qu'on ne voit pas la réaction de Blaine (Etait-il au courant, d'ailleurs ?). De ce côté là, rien de mauvais à signaler : la réaction de Kurt face à Rachel était super (du grand Kurt !), comme le jeu de Chris Colfer.

Avec toutes ces rumeurs, la Glee Club se rend compte qu'il ne connaît pas très bien Sam (et nous avec), et il avoue : sa famille a des difficultés financières. Situation crédible. La seule chose qu'on regrette dans la scène du motel, avec Finn et Rachel, sont les larmes de Sam, peut-être un peu exagérées (Surtout le « First time I've cried. »), qui gâche une scène qui aurait pu être parfaite.

Autre rumeur, celle que Schue voudrait quitter le Glee Club et McKinley pour Broadway. April Rhodes est de retour, et Will l'aide à écrire sa comédie musicale autobiographique. La chanson écrite pour l'occasion reflète le personnage d'April : bizarre et drôle, mais au final, son retour n'est pas grandiose. April sert à donner l'idée de la leçon avec l'album de Fleetwood Mac (et la scène semblait un peu pompée sur celle du 2x17, quand Holly donne à Will l'idée de faire une soirée pour récolter des fonds...).

Les performances de l'épisode était toutes réussies, même si « Never Going Back Again » était un peu répétitive, et la voix de Cory Monteith cachait celle de Dianna Agron pour leur premier duo. Le solo de Rachel est très bon, comme d'habitude, et la chanson finale nous rappelle pourquoi on aime Glee : une bande de lycéens qui aiment chanter, et qui se retrouvent pour nous donner envie d'être avec eux sur la scène de l'auditorium.

8/10

Bilan

Un épisode plein d'humour, des performances simples, mais aussi un épisode qui a ses petits défauts.

17 Commentaires

  • Jérémie
    Le 12/05/2011 à 00h04

    Je crois que je n'ai même pas la force d'expliquer pourquoi l'épisode était mauvais :x

    Les numéros artistiques étaient bof, la storyline autour de Sam est juste pathétique et j'en passe.

    Le seul point positif de l'épisode le tripe "fondue for two" avec encore une performance assez intéressante de Britney. A noter depuis quelques épisodes l'absence trop marquée de Sue, qui est pourtant clairement le personnage qui augmente le niveau de la série à tous les points de vue.

  • Thomas
    Le 12/05/2011 à 00h57

    Ce qui me retiens chaque semaine, ce sont les petits moments comme "fondue for two" et les chansons, qui sont, il faut bien le dire, souvent très bonnes.
    Tout le reste est horrible. Gniant gniant a souhait ou hyper provoc assumé. Du coup, souvent, j'écoute en fond plus que je ne regarde

  • Sandrine
    Le 12/05/2011 à 13h16

    Et bien messieurs, c'est ce genre de commentaires qui ne me fait pas du tout regretter d'avoir arrêté cette série au terme de la saison 1. Visiblement ça ne s'arrange pas. C'est toujours les même points négatifs qui sont mis en avant. Il y a trop de séries pour perdre son temps devant. Vous êtes bien courageux. :)

  • Jérémie
    Le 12/05/2011 à 13h40

    Il y a tout de même certains aspect qui sont intéressant dans cette série, qui est la première du genre en mode "comédie musicale".
    Le gros problème pour moi c'est qu'au niveau de l'écriture il y a un gros souci: la preuve la plus flagrante l'épisode 20, qui partait pourtant vraiment pas mal avec des numéros de chant intéressants et une storyline pas flamboyante mais pas si mal, et tout se retrouve gâché par l'élection de Kurt en Queen, le cliché vu revu et re re vu au moment de l'annonce, j'étais là "s'il vous plait ne faite pas l'erreur d'élire Kurt pour nous faire une vielle séquence à 2 balles qu'on a vu deux cent fois" et bien si ils l'ont fait..... pathétique :x

  • Thomas
    Le 12/05/2011 à 13h51

    Entièrement d'accord avec Jérémie pour l'épisode d'hier.

  • TF1 is the best
    Le 12/05/2011 à 15h55

    une série vraiment nulle sans interet

  • Jérémie
    Le 12/05/2011 à 16h45

    Angèle vient défendre ton bout de gras qu'on débate un peu là !! :D

  • Angèle
    Le 12/05/2011 à 17h56

    Je suis là, je suis là ! x)
    Bin... Je pense que, comme dans toutes les séries/films/bouquins, y'a des moments cuculs... Comme je le dis, la scène où Sam pleure, j'ai plus éclaté de rire qu'autre chose.
    Maintenant, pour Kurt en Prom Queen, on s'y attendait. Peut-être parce que pour certains c'était évident, mais moi perso, c'est parce que j'avais lu un spoiler (une figurante avait révélé qui allait être élu --') Faut quand même avouer que le bal de promo version Glee était différent de tous les autres bals de séries/films où la reine fait un discours larmoyant. :) Je vais pas trop m'attarder sur cet épisode là, j'en parlerais dans la prochaine critique. ^^

    Et pour Thomas, tu parles de quoi quand tu dis "hyper provoc assumé" ?

  • Jérémie
    Le 12/05/2011 à 18h09

    Comme je l'ai dit j'avais trouvé l'épisode 20 de plutôt bonne qualité jusqu’à ce moment fatidique, mais là où je m'écarte de ton analyse c'est sur l'originalité du bal de promo. Je l'ai trouvé justement tout ce qu'il y a de plus banal et le coup d'élire Kurt Queen c'est un classique très très redondant ( il me semble en plus l'avoir vu y'a vraiment pas longtemps du tout quelque part).

    C'est à mon sens dommage car Glee a la force de promouvoir l'identité gay de manière un peu plus intelligente que la plupart des séries tv du moment mais il ne faut pas tomber dans le piège inverse à savoir en faire trop...

  • Thomas
    Le 12/05/2011 à 21h04

    Je veux parler de la manière dont sont traités certains sujet dans le show. Comme dans Nip/Tuck, c'est parfois très provocateur vis à vis de ce qui se fait dans d'autre séries aux USA, ou même vis à vis de certains mode de pensée (Tea party etc). Du coup, j'ai l'impression qu'il (Ryan Murphy) en rajoute et c'est très très gros. Le style me déplait, pas les messages. Je trouve que le show en pâti.

  • Jérémie
    Le 12/05/2011 à 21h39

    C'est pas faux

  • Mikaël
    Le 12/05/2011 à 23h04

    C'est vrai que les déguisements de Sue au début de l'épisode ne faisaient pas avancer l'histoire, mais elle joue tellement bien et les personnages qu'elle "joue" aussi sont dans le souci du détail (les euros, magique) : ça fait de cette scène un des moments privilégiés de l'épisode, tout comme "Fondue for two" qui était génialement trouvé.
    Côté chansons, j'étais un peu gêné de ne rien connaître mais ça fait du bien de s'ouvrir à d'autres artistes moins connus que la Gaga par exemple. La seule que je retiendrai c'est le solo de Rachel, que d'habitude je n'aime pas trop. Là, bizarrement, je l'ai trouvée punchy, ça change, en bien.

  • Jérémie
    Le 12/05/2011 à 23h58

    Non mais je te rassure je trouve les numéros sur gaga tout pourri :D

    Mais ça c'est une question de goûts musicaux, ce qui est assez subjectif donc je veut bien admettre qu'on puisse aimer ça y pas de souci

  • Satz
    Le 13/05/2011 à 01h39

    Bon, je viens rajouter mon grain de sel. Parce que je vous trouve quand même bien injustes.

    En fait, j'ai l'impression que vous prenez Glee pour ce qu'elle n'est pas : une série intellectuelle. C'est très loin de Six Feet Under ou de Mad Men, mais tout le monde le sait, et j'ai l'impression que les scénaristes en jouent (mais, mains, mais ça reste une impression).

    Glee est une série pop-corn, dans toute sa splendeur, sa décadence, son impopularité et sa popularité. C'est un divertissement pur, et je trouve que les trois derniers épisodes en sont l'exemple même (et je n'ai pas non plus aimé toute cette saison, je ne le nie pas, au contraire, j'ai souvent détesté des épisodes nazes). Maiiis ça détend pendant 40 minutes et ça fait du bien, loin de la morosité ambiante, j'aime avoir un peu de Glee pour changer.
    Sue qui change d'habits entre deux scènes, c'est très Monthy Python Flying Circus, le "Fondue For Two" absurde à souhait c'est complétement débile, mais ça marche bien. Il faut arrêter de tout prendre au sérieux et voir cette série pour ce qu'elle est vraiment, pas grand chose, mais assez pour être amusante, parfois.

    J'ai l'impression que vous nagez à contre courant justement parce que c'est devenu un phénomène (ce que je ne comprend pas vraiment en fait) et qu'il faut des détracteurs. BON OKAY, c'est un peu du troll ça :D. Je comprends tout à fait qu'on soit réticent au format gnan gnan, mais n'allez pas critiquer la légèreté quand elle est voulue :/.

    PS : J'adore depuis très (très) longtemps l'album de Fleetwood Mac, et que celui-ci se voit consacrer un épisode spécial dans Glee, surprenant et super sympa à la fois.

  • Jérémie
    Le 13/05/2011 à 13h20

    Je suis d'accord avec tout ce que tu dis sur Sue fondue for two etc, et je l'ai d'ailleurs souligné dans mon premier message. Quand Glee se veut léger et sans prise de tête je les trouve même plutôt bon et servie par des performances de Jane Lynch excellentes.

    Ce qui me gêne c'est justement quand Glee se prend pour ce qu'elle n'est pas et le côté teenage movie de mauvaise qualité me lourde un peu. Quand tu fais quelque chose de léger ce n'est pas forcément mauvais tout dépend de comment c'est joué et écrit.
    De plus, généralement pour moi un bon Glee c'est évidemment avant tout un Glee où j'apprécie les numéros de chant ce qui n'était pas le cas ici, mais comme je l'ai dit sur ce point c'est très subjectif.

  • Sandrine
    Le 13/05/2011 à 22h16

    WHOUAH tout ça de réactions. Moi j'ai suivis au début la série parce que pour la première fois on avait à faire à une série musicale et surtout pour la reprise de "Don't Stop Believin" de Journey que j'ADORAIS d'avance. C'est le côté redondant de la série qui m'énerve. J'ai finis la 1e saison péniblement et quand je lis les critiques ou les infos sur la série, je vois que ça revient tjrs au même ce qui ne me fait pas regretté d'avoir arrêté. Pour moi, ce n'est pas à cause qu'une série "pop-corn" comme tu dis Staz que cela ne doit pas être intelligent car faire rire intelligemment est bien plus dure que faire pleurer. Je pense notamment à The Office qui sait faire admirablement les deux. Chose que Glee est loin de maîtriser. Mais je reconnais que leur côté satirique, on se moque de soit, est très savoureux. C'est la meilleure partie du show. Mais le problème c'est que cela représente dix minutes et qu'il faut encore venir à bout des 30 restantes. Et c'est pour cela que j'ai arrêté cette série, au même titre que How I Met Your Mother et The Big Bang, et que je suis en train de lâcher prise sur Chuck (snif). Finalement j'avais mieux à faire même si ce n'est que 20 ou 40 minutes. Il y a tant de séries géniales qui n'attendent que nous pour les découvrir. Je pense notamment dans mon cas à Misfits. Mais après, tout ceci est subjectif bien sur et n'est que mon avis. L'humour est complexe car chacun est différent et ne ris pas aux même choses.
    Dernière chose qui me pose problème avec Glee, et promis après j'arrête. Les nominations répétés de certains acteurs notamment celle de Matthew Morrison dont je trouve le jeu moyen et bien loin comparé à celui de Zachary Levi aka Chuck qui aurait mérité 100 fois des récompenses pour son boulot d'espion nerd. Je ne remet pas en question les prix qu'ont reçu Jane Lynch (bien que je trouve son perso redondant) et surtou Chris Colfer que j'adore. Son discours aux Golden Globes m'a attiré une petite larme. C'est la vrai découverte de ce show.

  • Thomas
    Le 13/05/2011 à 22h53

    Rien à ajouter à ce qu'a dit Jérémie.

    Y a aucun intérêt d'intellectualiser Glee, c'est là pour te faire oublier tout pendant 40 min et pas te prendre la tête. Sauf que quand ça devient ridicule et gros, ce n'est plus drole et donc plus divertissant !

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

37 votes

Contenu relatif