Critiques

Seriesaddict.fr  par | 11

Blue Bloods - Bilan saison 1

Bilan saison 1 © 2011 - CBS Corporation

Du côté des procedurals, on peut dire que CBS en connaît un rayon. On doit à la chaîne les plus gros succès de séries policères, des trois CSI, aux NCIS en passant dernièrement par la très punchy Hawaii Five-0. Mais la saison 2010/2011 a visiblement marqué un léger tournant chez ses dirigeants, avec l’arrivée d’un tout nouveau cop-show. Diffusée le vendredi, Blue Bloods, tout en discrétion, mais pas sans succès, propose un ton original entre tradition et renouveau. Explications.

Je l’ai donc dit, Blue Bloods ne restera pas dans les mémoires pour son originalité, mais la trame principale a le mérite d’être exploitée à fond. Nous voici à New York, la ville qui ne dort jamais, aux côtés d’une famille chrétienne de policiers, les Reagan. En haut de l’arbre généalogique, on retrouve Henry, 70 ans et ancien agent de police à la retraire. Son fils, Francis Reagan (interprété par le brillant Tom Selleck, on y reviendra) est quant à lui le Commissaire de Police de la ville, un poste très haut placé. Veuf, il a cependant eu quatre enfants : Erin (procureur), Jamie (un rookie comme on les appelle, une nouvelle recrue de la police) Danny (un inspecteur aux méthodes musclées)  et enfin Joseph, décédé il y a quelques années en mission dans des circonstances plutôt floues. La série est donc une histoire de famille, où chacun tente de se faire une place et où les relations sont parfois tendues.

Mais Blue Bloods est avant tout une série policière comme beaucoup d’autres. En compagnie de Donnie Wahlberg dans le rôle de Danny Reagan et de Jennifer Esposito qui campe l’inspecteur Curatola, le téléspectateur est amené aux quatre coins de New York : du quartier chinois au Bronx, en passant par les soirées chics du grand Manhattan, c’est une réelle carte postale qui nous est offerte. Du côté visuel, Blue Bloods se place entre la froideur d’un NYPD Blue et la propreté de The Good Wife. Les couleurs sont peu contrastées, les décors parfois franchement glauques et l’atmosphère assez pesante.

Bref, l’ambiance de la ville est ici représentée à merveille. Le show jonche aussi entre le calme un peu viellot des images (ici, pas de flashs, de filtres sur les images) et la violence presque inédite des scènes. Le talent de Donnie Wahlberg vaut largement celui de son frère, et son rôle d’inspecteur et père de famille semble taillé pour lui. L’acteur est convaincant, et montre durant toute la saison la grande palette d’émotion qu’il peut confier à son personnage. C’est un peu moins évident pour sa coéquipière qui semble quand même un peu étouffée par tant d’énergie de l’acteur. Peu importe, les enquêtes proposées sont relativement solides et proposent quelques rebondissements intéressants.

Mais au-delà de l’esprit policier cher aux personnages, la politique fait aussi partie intégrante de la série. A travers le Commissaire paternel et sévère qu’interprète Tom Selleck, Blue Bloods propose des questionnements intéressants sur la justice et le droit. L’acteur ne pouvait pas être mieux choisi pour ce personnage qui représente la force tranquille, la sagesse et le sens du devoir. Ses enfants ont aussi des rôles très importants dans le grand schéma de cette famille, avec d’un côté le jeune policier nouvellement promu, représentant la jeunesse et l’imprudence, et de l’autre Erin Reagan, procureur aux tribunaux qui incarne la justice et la limite du droit par rapport aux méthodes parfois trop explicites de la police. Blue Bloods joue donc sur plusieurs tableaux, tout en les liant l’un à l’autre. Les créateurs ont également choisi de mettre un fort accent sur le côté familial, voire dynastique des personnages, ce qui rend le show particulièrement attachant. Aidés par des seconds rôles intéressants (les petits-enfants, les épouses, les collègues, les secrétaires), la série traite de divers sujets, notamment avec des scènes de repas très réussies ou des dialogues réellement touchants.

Au final, et après une saison très complète, Blue Bloods laisse une très bonne impression, et montre que les networks ont peut être finalement de quoi rivaliser avec certaines séries très intimistes du câble américain. Bien que terriblement standard de par son déroulement et ses enquêtes, le show brille plutôt par son ton très patriotique et chaleureux et par un casting de qualité. Le scénario reste cependant encore largement perfectible, et il manque une réelle intrigue (esquissée avec la mort d’un des fils et les "Templiers bleues") pour donner un souffle plus épique à la série. Mais on ne va pas cracher dans la soupe, le travail est bien fait, et on passe un bon moment devant nos policiers.

Devant le succès rencontré par cette première saison (plus de 10 millions de téléspectateurs un vendredi soir, il fallait le faire !), Blue Bloods a été sans surprises renouvelée par CBS. Seul bémol : les deux showrunners de la série, Mitchell Burgess et Robin Green ont été remerciés par la chaîne au terme de cette première année de collaboration. La raison ? Le fait que le côté procédural ait été délaissé au profit des histoires de familles. Ce qui fait la force de Blue Bloods risque bien de disparaître peu à peu lors de la saison 2. Mais pour le moment, autant profiter de ce cop-show très réussi.

8/10

Bilan

Un peu vieillotte et conservatrice, Blue Bloods n’en reste pas moins une série soignée et au point de vue différent de ses concurrentes.

11 Commentaires

  • CW
    Le 03/06/2011 à 22h24

    J'ai suivie quelques épisodes, j'ai bien aimé. Je trouve ça originale pour une série anglaise.

  • Mr.Lee
    Le 04/06/2011 à 11h22

    Ce n'est pas anglais CW mais bien du pur américain ! ^^

  • cw
    Le 06/06/2011 à 20h20

    AH :(... j'ai vraiment mais alors vraiment cru que c'était anglais. Merci alors :D XD

  • franilover
    Le 30/06/2011 à 10h51

    Merci encore pour votre travail Lucas
    Perso, j'ai vraiment bcq de mal avec cette série. Le grand-père flic, le fils flic , les petits-fils flics etc etc...et les réunions familiales à chaque épisode autour de la table , la prière, ça me gonfle vite ..
    Et à mon grand désarroi je trouve Tom Selleck alias Magnum très mou dans son rôle
    Bref, j'y arrive pas ..5/10

  • mery
    Le 21/10/2011 à 10h48

    Je viens juste de découvrir cette série et je la dévore ! Perso j'adore. J'adhère totalement à l'idée de "l'héritage flic" au contraire. Et puis chaque épisode apporte un cas intéressant. Et contrairement a pas mal de série, les "simples flics en uniformes" ne sont pas des débiles qui ne connaissent rien à leur job, ils sont aussi pris en compte. Bref j'adore ! En deux jours j'en suis déjà à l'épisode 12 ^^

  • lizea
    Le 21/10/2011 à 19h11

    j'adore cette serie les acteurs sont bon surtout donnie wahlberg et tom seleck.les intrigues sont bonne vive la saison 2et bientot sur nos ecrans

  • bidoo13
    Le 22/02/2012 à 14h09

    Moi perso je trouve que les ricains adorent afficher l'image de la droiture genre l’héritage familiale de la plaque de flic, de père en fils ou les séries du style NCIS qui se tape une fixette sur le 11 septembre et les arabes, enfin bref j'ai le sentiment que les américains sont super traumatisés que surtout, à la moindre occasion ils diffusent une série anti-arabe pour en faire un fond de commerce !
    C'est vraiment pathétique !

  • laurine27
    Le 02/03/2012 à 17h36

    Cette série est beaucoup trop pathos, tout est blanc ou noir. Toujours une petite leçon de moral, tout le monde traverse bien dans les clous c'est triste. Les méchants sont toujours mis derrière les barreaux, rien n’est aussi parfait dans la vie. Les personnages ont des vies de moines, il n'y jamais de suspens rien pour surprendre le téléspectateur.

  • arenui
    Le 15/03/2012 à 14h24

    Personnellement, j'ai été agréablement surpris par cette série qui se laisse suivre facilement et avec le plaisir de retrouver Tom Selleck.
    Deux bémols :
    - niveau adaptation française : dommage d'avoir donné à Tom Selleck la voix française de... Mel Gibson ! Je sais bien que Francis Lax n'a peut-être plus l'âge pour doubler Magn...Tom Selleck, mais cette voix-là ne lui va pas. Ca renforce le côté mou-mou qu'on peut effectivement trouver au personnage...
    - niveau scénario : dommage que, malgré les milliers de flics que compte New York, les enquêtes Top priorité genre Une de l'actualité ou menace terroriste soient systématiquement confiés au fils du Chef de la police de New York ! Dans la réalité, on crierait au scandale et au favoritisme !!! :o) Je pense que les intrigues pourraient très bien être découpées, façon Hill Street Blues ou autre... Chacun suit son propre agenda, ses propres objectifs, sa propre intrigue : enquête, procès, découverte de la routine des flics, relations avec l'opinion publique et le pouvoir politique... sans forcément que tout cela ne se recoupe systématiquement, voire suive un seul et même objectif !
    Mais sinon, j'aime bien, hein ! :o)

  • Hinano
    Le 05/04/2012 à 22h53

    J'adore cette série, Tom Selleck est à la hauteur de son personnage tant en père présent à l'écoute de sa famille, montre un beau mélange d'émotions froides et très émotives à la fois ... et sa magnifique posture en chef de Police...Un tout petit peu plus d'intrigue, suspense pour s'écarter un peu des NCIS, Experts & co...

    Superbe série !! Merci

  • castillo
    Le 15/02/2017 à 20h03

    une série pour les vieux, les seuls a regarder sans s'endormir les ragots omniprésents d'une série prétentieuse qui se prétend s'appuyer à la réalité -

Ajouter un commentaire







 Spoiler