Miyazika

Génériques, sans prescriptions et sans modérations !

Génériques, sans prescriptions et sans modérations !   24 membres ont voté

  1. 1. Faites-vous partie de ceux qui regardent toujours les génériques ?

    • Oui, toujours, parfois même que je ne regarderais que ça. Je suis un être raffiné.
      16
    • Non, je zappe les génériques, je nâ??ai aucune estime de moi-même et du monde qui mâ??entoure.
      3
    • Ne se prononce pas, je préfère garder ça pour moi, je suis un être sensible qui a besoin de son jardin secret.
      5

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

42 messages dans ce sujet

Génériques, sans prescriptions et sans modérations !

 

Déclencheurs d'émotions par excellence, pour les SeriesAddict que nous sommes, les génériques ont accompagné nos vies et les accompagnent encore. Façon, I'll be there for you ! Cause you're there for me to ! Enfin, je vous dis ça, c'était a long time ago, we used to be friends.

 

Vous l'aurez donc compris, ce qui m'amí¨ne ici, outre le fait que Sometime you want to go, where everybody knows your name, and they're always glad you came  (That's what she said !). C'est l'idée de faire un petit point sur ces précieuses secondes que l'on vit tous au début de chaque épisode. Un des ingrédients du succí¨s de notre chí¨re addiction et dont les meilleurs plats sont préparés dans une cuisine digital.

 

Lorsque vous vous calez dans votre canapé pour mater un épisode, Le générique, c'est ce qui vous mets en condition, dans les starting-blocks, vous entendez le coup de feu et lí , Here we go -oh-oh-oh. Sérieux, quoi de mieux pour une entrée en matií¨re que de voir défiler en musiques, les images de Jennifer Aniston, d'Emmy Rossum, d'Yvonne Strahovski, etc... nous laissant avec une petite idée, I wanna do bad things with you (Aux filles qui liront ça, trouvez-vous vos exemples de Men men men men, manly men men men toutes seules).

 

Cependant, il y a une catégorie de SeriesAddict (peut-on vraiment les appeler ainsi avec ce qui suit) qui zappent les génériques. Oui il y en a, ne vous cachez pas derrií¨re votre écran, If you're out of the road, feeling lonely and so cold et bien c'est bien fait pour vous. Moi aussi dans ma jeunesse, il m'est arrivé de commettre cette erreur, I've been down this road, walking the line that's painted by pride, and I made mistakes in my life that I just can't hide. Enfin, c'est du passé tout ça, que voulez-vous, I'm not Superman. De plus,  Since I find serenity, you can't take the sky from me.

 

Je sais ce que vous allez me dire, « Ouais mais quand on se fait un marathon, on n'est pas obligé de se taper le générique í  chaque fois », en gros pour vous, pas de Right back where we started from. Vous vous trompez lourdement. D'autres zappent carrément í  chaque visionnage et ce quel que soit la qualité du générique. Pour ceux-lí , l'idée qui me vient c'est, You woke up this morning, got yourself a gun.

 

Pourquoi zapper les génériques franchement !? Faites attention, Cause the eyes of the ranger are upon you, any wrong you do he's gonna see. í‡a fait partie de l'expérience, quand tu passes 55, 45, 30 ou 20 minutes devant un épisode, tu peux te permettre de rester entre 30 secondes ou 2 minutes de plus, c'est pas méchant. We could be roped up, tied up, dead in a year. I can't count the reasons I should stay.

 

Maintenant, j'avoue, faut íªtre lucide, ça ne fait pas toujours tout. Il vrai qu'un générique peut faire briller une série, Make me beautiful, mais au final on peut juste se retrouver avec une mauvaise série And perfect lie.

 

Une bizarrerie qui peut m'insupporter, c'est pourquoi des génériques raccourcis, oí¹ juste le titre du show apparaí®t ? Sérieux, quoi de mieux pour nous imprégner de l'ambiance qu'un bon générique d'au moins 30/40 secondes, au moins ! Les décideurs ne pensent pas la míªme chose, le temps c'est de l'argent. Pourtant, You've got time. But it's not like that anymore.

 

Loin de moi l'idée de jeter l'opprobre sur les génériques raccourcis. Aprí¨s tout, Les apparences et les préférences, ont trop d´importance. Acceptons les différences. C´est vrai, faut de tout tu sais, faut de tout c´est vrai, faut de tout pour faire un monde. Mais quand míªme 5 secondes le générique, faut pas déconner. It's a jungle out there, disorder and confusion everywhere. Et que dire des intros onomatopesques (Si c'est français, en tous les cas c'est dans le dico que j'ai moi-míªme écrit, Le petit Miya illustré, en vente partout pour la modique somme de 90€).

 

Attention ! Les génériques, ok c'est du bonheur visuical (visuel et musical, "˜tain mon dico se rempli avec une facilité, c'est dingue). Cependant, il existe... des choses... des choses que nul íªtre humain n'aurait dí» entendre et qui sont pourtant bien réelles. Mais bon lí , je peux pas en parler. J'ai pas le temps, mon esprit vise ailleurs. Je veux devenir quelqu'un, le héros d'un autre du jour au lendemain.

 

En fait la seule chose í  savoir sur ces abominations version française, c'est que You got to keep the Devil, well you gotta keep him down in the hole.

 

En guise de conclusion í  toutes cette connerie, je dirais que le générique est important ne serait-ce que pour identifier l'ambiance d'une série et pourquoi pas vous donnez envie de la regarder. Mais évidemment l'essentiel réside dans la vie de la série. Car comme on dit, On est vraiment rien sans elle, qu'on soit noir ou blanc. Et si on tend la main pour elle, la vie est plus belle.

 

Quoique parfois, Life is unfair !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miya, t'as oublié une réponse : ça dépend des fois et des séries.

Sinon Breaking Bad: générique court et pourtant tout y est !

Quand les génériques sont travaillés (la plupart des séries HBO, Sons of anarchy...), je les laisse. Réussite visuelle et musicale.

En revanche, la plupart des génériques (network) sont nuls.

Par contre, il faut saluer des séries qui font des trucs cool:
- le générique de Fringe qui évolue en fonction des dimensions et de l'époque
- Person of interest oí¹ le générique évolue en fonction de l'intrigue et de l'épisode

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On devrait faire un jeu rien qu'avec ton intro pour voir qui reconnait toutes les paroles de ces génériques si mythiques!  :)

Autrement, je suis d'accord, les génériques, c'est super important, je trouve que les bo de séries étaient plus étoffées au début des années 2000, ça s'est vachement calmé. J'en ai acheté des dizaines í  l'époque, je ne parle míªme pas des multiples volumes d'Allé Mcbeal, X Files, Félicity, 90210, Buffy, ER, Roswell ou Sex & the City. Elles étaient difficiles í  trouver, dédicace au Virgin des Champs qui avaient de bons imports! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tout í  fait d'accord pour le générique de Person of interest, il est vraiment cool... Un autre bien sympa c'était celui de Burn notice, qui a évolué aussi en fonction des saisons. Et plus récemment, j'adorais celui des premií¨res saisons de Covert Affairs, il avait parfois plus de caractí¨re que les épisodes en eux-míªmes.

 

Mais la plupart des génériques de la décennie 2000 sont franchement ridicules, pour ne pas dire grotesques- la palme revenant sans doute aux copshows et autres procéduraux avec leurs effets pourris (ralenti sur le perso flingue au poing pour ne citer que ça^^)... Cela dit, en France on n'a pas fait mieux...

 

pour en revenir au sondage, je rajouterais une réponse : ne se pose pas la question et regarde de façon mécanique, ou le temps de se la poser (zapper?pas zapper?) le générique est déjí  fini^^... par contre, si je regarde toujours le générique d'une série, il m'arrive de baisser le son, certaines séries en profitent pour augmenter de quelques décibels ni vu ni connu, et ça m'agace beaucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Miya, t'as oublié une réponse : ça dépend des fois et des séries.

Sinon Breaking Bad: générique court et pourtant tout y est !

Quand les génériques sont travaillés (la plupart des séries HBO, Sons of anarchy...), je les laisse. Réussite visuelle et musicale.

En revanche, la plupart des génériques (network) sont nuls.

Par contre, il faut saluer des séries qui font des trucs cool:
- le générique de Fringe qui évolue en fonction des dimensions et de l'époque
- Person of interest oí¹ le générique évolue en fonction de l'intrigue et de l'épisode

Tout í  fait d'accord avec toi et évidemment que j'ai pensé í  BB, mais aussi í  Lost. Aprí¨s ça m'a saoulé d'écrire ces conneries, du coup j'ai abrégé le truc.  :D

 

Comme le dit BRG, pour les cop show c'est vraiment la loose. Mais il y a de bonnes choses sur les network. Míªme si les chaí®nes cí¢blées osent plus et réussissent. Merci í  la boí®te Digital Kitchen qui en a sortie des trí¨s bons.

 

melanies, si c'était pour poster ça, fallait t'abstenir. (Voilí  t'es contente lí  ?)  :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais non moi je la trouve bien l'idée de melanies, parce que j'aimerais bien savoir toutes les références de génériques que t'as utilisé. Parce que í  part la référence í  FRIENDS....

Par contre, t'as fumé quoi avant d'écrire toutes ces conneries, toi et ton petit dico ?!?!? lol

Pour le coup faudra faire une liste de tous ces studios de génie qui ont pu créer de pures pépites. í‡a me rappel dans mon adolescence, que j'avais une cassette vidéo "génériques", ou j'ai enregistré bout í  bout pleins de génériques, pour me faire une sorte de compil. :) Oui je sais, l'autre relou, pffff K7.... C'était une autre époque, avant l'internet haut-débit et le mp3 d'abord.  :rolleyes:

 

Pour les génériques trop bien trop graphique, il y a aussi Imaginary Forces, ou encore yU+co.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais non moi je la trouve bien l'idée de melanies, parce que j'aimerais bien savoir toutes les références de génériques que t'as utilisé. Parce que í  part la référence í  FRIENDS....

Par contre, t'as fumé quoi avant d'écrire toutes ces conneries, toi et ton petit dico ?!?!? lol

Pour le coup faudra faire une liste de tous ces studios de génie qui ont pu créer de pures pépites. í‡a me rappel dans mon adolescence, que j'avais une cassette vidéo "génériques", ou j'ai enregistré bout í  bout pleins de génériques, pour me faire une sorte de compil. :) Oui je sais, l'autre relou, pffff K7.... C'était une autre époque, avant l'internet haut-débit et le mp3 d'abord.  :rolleyes:

 

Pour les génériques trop bien trop graphique, il y a aussi Imaginary Forces.

Ok, envoie ta liste. Je te dirais si tu as bon.  ;)

 

Et pour les K7, tu n'es pas seule.  :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi les références, je les ai presque toutes!

 

Miya, dis moi si je me trompe

 Déclencheurs d'émotions par excellence, pour les SeriesAddict que nous sommes, les génériques ont accompagné nos vies et les accompagnent encore. Façon,

I'll be there for you ! Cause you're there for me to FRIENDS! Enfin, je vous dis ça, c'était a long time ago, we used to be friends VERONIC MARS, titre des Dandy Warhols.

 

Vous l'aurez donc compris, ce qui m'amí¨ne ici, outre le fait que Sometime you want to go, where everybody knows your name, and they're always glad you came  (That's what she said !). THE OFFICE US C'est l'idée de faire un petit point sur ces précieuses secondes que l'on vit tous au début de chaque épisode. Un des ingrédients du succí¨s de notre chí¨re addiction et dont les meilleurs plats sont préparés dans une cuisine digital.

 

Lorsque vous vous calez dans votre canapé pour mater un épisode, Le générique, c'est ce qui vous mets en condition, dans les starting-blocks, vous entendez le coup de feu et lí , Here we go -oh-oh-oh RAISING HOPE. Sérieux, quoi de mieux pour une entrée en matií¨re que de voir défiler en musiques, les images de Jennifer Aniston, d'Emmy Rossum, d'Yvonne Strahovski, etc... nous laissant avec une petite idée, I wanna do bad things with you TRUE BLOOD (Aux filles qui liront ça, trouvez-vous vos exemples de Men men men men, manly men men men TWO & A HALF MEN toutes seules).

 

Cependant, il y a une catégorie de SeriesAddict (peut-on vraiment les appeler ainsi avec ce qui suit) qui zappent les génériques. Oui il y en a, ne vous cachez pas derrií¨re votre écran, If you're out of the road, feeling lonely and so cold et bien c'est bien fait pour vous. Moi aussi dans ma jeunesse, il m'est arrivé de commettre cette erreur, I've been down this road, walking the line that's painted by pride, and I made mistakes in my life that I just can't hide ALLY MC BEAL. Enfin, c'est du passé tout ça, que voulez-vous, I'm not Superman SCRUBS. De plus,  Since I find serenity, you can't take the sky from me. FIREFLY

 

Je sais ce que vous allez me dire, « Ouais mais quand on se fait un marathon, on n'est pas obligé de se taper le générique í  chaque fois », en gros pour vous, pas de Right back where we started from ?. Vous vous trompez lourdement. D'autres zappent carrément í  chaque visionnage et ce quel que soit la qualité du générique. Pour ceux-lí , l'idée qui me vient c'est, You woke up this morning, got yourself a gun THE SOPRANOS.

 

Pourquoi zapper les génériques franchement !? Faites attention, Cause the eyes of the ranger are upon you, any wrong you do he's gonna see. WALKER TEXAS RANGER í‡a fait partie de l'expérience, quand tu passes 55, 45, 30 ou 20 minutes devant un épisode, tu peux te permettre de rester entre 30 secondes ou 2 minutes de plus, c'est pas méchant. We could be roped up, tied up, dead in a year. I can't count the reasons I should stay. COMMUNITY

 

Maintenant, j'avoue, faut íªtre lucide, ça ne fait pas toujours tout. Il vrai qu'un générique peut faire briller une série, Make me beautiful NIP TUCKmais au final on peut juste se retrouver avec une mauvaise série And perfect lie.

 

Une bizarrerie qui peut m'insupporter, c'est pourquoi des génériques raccourcis, oí¹ juste le titre du show apparaí®t ? Sérieux, quoi de mieux pour nous imprégner de l'ambiance qu'un bon générique d'au moins 30/40 secondes, au moins ! Les décideurs ne pensent pas la míªme chose, le temps c'est de l'argent. Pourtant, You've got time. But it's not like that anymore. SHAMELESS US

 

Loin de moi l'idée de jeter l'opprobre sur les génériques raccourcis. Aprí¨s tout, Les apparences et les préférences, ont trop d´importance. Acceptons les différences. C´est vrai, faut de tout tu sais, faut de tout c´est vrai, faut de tout pour faire un monde. Mais quand míªme 5 secondes le générique, faut pas déconner. It's a jungle out there, disorder and confusion everywhere MONK. Et que dire des intros onomatopesques (Si c'est français, en tous les cas c'est dans le dico que j'ai moi-míªme écrit, Le petit Miya illustré, en vente partout pour la modique somme de 90€).

 

Attention ! Les génériques, ok c'est du bonheur visuical (visuel et musical, "˜tain mon dico se rempli avec une facilité, c'est dingue). Cependant, il existe... des choses... des choses que nul íªtre humain n'aurait dí» entendre et qui sont pourtant bien réelles. Mais bon lí , je peux pas en parler. J'ai pas le temps, mon esprit vise ailleurs. Je veux devenir quelqu'un, le héros d'un autre du jour au lendemain.

 

En fait la seule chose í  savoir sur ces abominations version française, c'est que You got to keep the Devil, well you gotta keep him down in the hole THE WIRE.

 

En guise de conclusion í  toutes cette connerie, je dirais que le générique est important ne serait-ce que pour identifier l'ambiance d'une série et pourquoi pas vous donnez envie de la regarder. Mais évidemment l'essentiel réside dans la vie de la série. Car comme on dit, On est vraiment rien sans elle, qu'on soit noir ou blanc. Et si on tend la main pour elle, la vie est plus belle.

 

Quoique parfois, Life is unfair MALCOLM 

 

On est seriesaddict ou on ne l'est pas... visiblement certaine ici ne le sont pas (Suivez Sandrine du regard) !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien vu Rooney, il t'en juste manque 4.

 

Aussi, j'ai mi en violet quatre génériques Français. Un issu d'une série Française et 3 autres issus de trois génériques fait spécialement pour la France

 

 

Déclencheurs d'émotions par excellence, pour les SeriesAddict que nous sommes, les génériques ont accompagné nos vies et les accompagnent encore. Façon,

 I'll be there for you ! Cause you're there for me to FRIENDS! Enfin, je vous dis ça, c'était a long time ago, we used to be friends VERONIC MARS, titre des Dandy Warhols.

 

Vous l'aurez donc compris, ce qui m'amí¨ne ici, outre le fait que Sometime you want to go, where everybody knows your name, and they're always glad you came  (That's what she said !)THE OFFICE US Oui c'est ça, mais ça c'était juste en référence í  un spitch de Steve Carrell quand il a reçu un prix pour son rôle de Michael Scott. Ce qu'il fallait trouver c'est les paroles qu'il y a juste avant. Indice: Old School C'est l'idée de faire un petit point sur ces précieuses secondes que l'on vit tous au début de chaque épisode. Un des ingrédients du succí¨s de notre chí¨re addiction et dont les meilleurs plats sont préparés dans une cuisine digital.

 

Lorsque vous vous calez dans votre canapé pour mater un épisode, Le générique, c'est ce qui vous mets en condition, dans les starting-blocks, vous entendez le coup de feu et lí , Here we go -oh-oh-oh RAISING HOPE. Sérieux, quoi de mieux pour une entrée en matií¨re que de voir défiler en musiques, les images de Jennifer Aniston, d'Emmy Rossum, d'Yvonne Strahovski, etc... nous laissant avec une petite idée, I wanna do bad things with you TRUE BLOOD (Aux filles qui liront ça, trouvez-vous vos exemples de Men men men men, manly men men men TWO & A HALF MEN toutes seules).

 

Cependant, il y a une catégorie de SeriesAddict (peut-on vraiment les appeler ainsi avec ce qui suit) qui zappent les génériques. Oui il y en a, ne vous cachez pas derrií¨re votre écran, If you're out of the road, feeling lonely and so cold ? et bien c'est bien fait pour vous. Moi aussi dans ma jeunesse, il m'est arrivé de commettre cette erreur, I've been down this road, walking the line that's painted by pride, and I made mistakes in my life that I just can't hide ALLY MC BEAL. Enfin, c'est du passé tout ça, que voulez-vous, I'm not Superman SCRUBS. De plus,  Since I find serenity, you can't take the sky from me. FIREFLY

 

Je sais ce que vous allez me dire, « Ouais mais quand on se fait un marathon, on n'est pas obligé de se taper le générique í  chaque fois », en gros pour vous, pas de Right back where we started from ?. Vous vous trompez lourdement. D'autres zappent carrément í  chaque visionnage et ce quel que soit la qualité du générique. Pour ceux-lí , l'idée qui me vient c'est, You woke up this morning, got yourself a gun THE SOPRANOS.

 

Pourquoi zapper les génériques franchement !? Faites attention, Cause the eyes of the ranger are upon you, any wrong you do he's gonna seeWALKER TEXAS RANGER í‡a fait partie de l'expérience, quand tu passes 55, 45, 30 ou 20 minutes devant un épisode, tu peux te permettre de rester entre 30 secondes ou 2 minutes de plus, c'est pas méchant. We could be roped up, tied up, dead in a year. I can't count the reasons I should stay. COMMUNITY

 

Maintenant, j'avoue, faut íªtre lucide, ça ne fait pas toujours tout. Il vrai qu'un générique peut faire briller une série, Make me beautiful,  NIP TUCK (La fin de la phrase aussi) mais au final on peut juste se retrouver avec une mauvaise série And perfect lie.

 

Une bizarrerie qui peut m'insupporter, c'est pourquoi des génériques raccourcis, oí¹ juste le titre du show apparaí®t ? Sérieux, quoi de mieux pour nous imprégner de l'ambiance qu'un bon générique d'au moins 30/40 secondes, au moins ! Les décideurs ne pensent pas la míªme chose, le temps c'est de l'argent. Pourtant, You've got time.(Ici ce n'est pas Shameless US) But it's not like that anymoreSHAMELESS US

 

Loin de moi l'idée de jeter l'opprobre sur les génériques raccourcis. Aprí¨s tout, Les apparences et les préférences, ont trop d´importance. Acceptons les différences. C´est vrai, faut de tout tu sais, faut de tout c´est vrai, faut de tout pour faire un monde. (US) Mais quand míªme 5 secondes le générique, faut pas déconner. It's a jungle out there, disorder and confusion everywhere MONK. Et que dire des intros onomatopesques (Si c'est français, en tous les cas c'est dans le dico que j'ai moi-míªme écrit, Le petit Miya illustré, en vente partout pour la modique somme de 90€).

 

Attention ! Les génériques, ok c'est du bonheur visuical (visuel et musical, "˜tain mon dico se rempli avec une facilité, c'est dingue). Cependant, il existe... des choses... des choses que nul íªtre humain n'aurait dí» entendre et qui sont pourtant bien réelles. Mais bon lí , je peux pas en parler. J'ai pas le temps, mon esprit vise ailleurs. Je veux devenir quelqu'un, le héros d'un autre du jour au lendemain. (Ici, c'est deux phrases, pour deux séries US)

 

En fait la seule chose í  savoir sur ces abominations version française, c'est que You got to keep the Devil, well you gotta keep him down in the hole THE WIRE.

 

En guise de conclusion í  toutes cette connerie, je dirais que le générique est important ne serait-ce que pour identifier l'ambiance d'une série et pourquoi pas vous donnez envie de la regarder. Mais évidemment l'essentiel réside dans la vie de la série. Car comme on dit, On est vraiment rien sans elle, qu'on soit noir ou blanc. Et si on tend la main pour elle, la vie est plus belle.

 

Quoique parfois, Life is unfair MALCOLM !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il m'en manque q'une alors puisque 

 - You've got Time, c'est Orange is the new black (générique que je zappe car le morceau m'énerve)

- il faut de tout pour faire un monde : Arnold & Willy

- J'ai pas le temps : Prison Break par Faf la Rage (quand je pense que ce mec est le frí¨re de l'excellent Shurik'n d'IAM, ça fait peur)

- le dernier : plus belle la vie que j'avais vu mais décidé de ne pas relevé pour faire semblant de ne pas connaitre^^

 

Et mine de rien, Sandrine qui ne reconnait pas You've got Time, c'est encore plus un scandale (non Scandal n'est pas la réponse Sandrine). Moi je vous la foutrais en taule, peut íªtre qu'en uniforme orange la mémoire lui reviendrait! Parce qu'elle a vu la série il y a peu il me semble

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bon Rooney.

 

Manque juste 3 phrases. Plus une encore plus honteuse que Plus Belle La Vie (oui c'est possible). Je sais míªme pas comment j'ai pu me souvenir de ça.

 

 Single français pour une série US en 4 saisons et qui devrait revenir bientôt sous une forme un peu différente. Dans la version US il n'y a pas de générique, juste le titre.

 

"Je veux devenir quelqu'un, le héros d'un autre du jour au lendemain."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas un film ? C'est Southcliffe, non ?

Non non. Quand j'ai posté mon commentaire, c'était 2 gifs d'un film. J'ai oublié lequel pour le coup. Help Ouioui, c'était quoi déjí  ?

 

Et mine de rien, Sandrine qui ne reconnait pas You've got Time, c'est encore plus un scandale (non Scandal n'est pas la réponse Sandrine). Moi je vous la foutrais en taule, peut íªtre qu'en uniforme orange la mémoire lui reviendrait! Parce qu'elle a vu la série il y a peu il me semble

LOL bah oui, j'suis faible. Sortie du contexte, sans musique. Non j'avais pas connecté. Et puis j'ai mis un peu en standby mon visionnage de la saison 2. Alors plus autant au taquet. :p Mais j'avais trouvé quand míªme le "we used to be friends" et "that's what she said". Mais ils sont tellement iconiques que c'était facile. Le reste.....  :unsure:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'accorde beaucoup d'importance í  la musique du générique. Ainsi des génériques avec des musiques Rock ont plus de chance d'íªtre vu: Sons Of Anarchy, Friends, The Office, That '70 Show, Raising Hope, The Big Bang Theory, Boardwalk Empire....

Mais la musique ne fait pas toujours tout comme pour Game Of Thrones oí¹ je regarde les 15 premií¨res secondes pour la musique, maisaprí¨s je zappe vu qu'il dure 3 plombes...

 

Les génériques courts ont plus de chances de m'accrocher également: Breaking Bad, How I Met Your Mother, Castle...

Il y a aussi ceux qui sont visuellement bien fait que j'adore regarder et que je ne zappe jamais: The Big Bang Theory tout en images subliminales, Elementary pour son mécanisme complexe, Person Of Interest qui annonce la couleur de l'épisode í  venir. ou encore Chuck avec le petit bonomme qui court.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon Wikipedia :

Arnold et Willy (Diff'rent Strokes) est une série télévisée américaine en 189 épisodes de 25 minutes, créée par Bernie KukoffJeff HarrisHerbert Kenwith et diffusée entre le 3 novembre 1978 et le 4 mai 1985 sur le réseau NBC puis du27 septembre 1985 au 7 mars 1986 sur le réseau ABC.

En France, la série a été diffusée í  partir du 3 octobre 1982 sur TF1.

CQFD

 

 

Fais gaffe Rooney, tu vas te faire "Baronniser" si tu tentes des vannes sur l'í¢ge de Dana.  :lol:

C'est vrai que Baron a disparu (depuis qu'il a rencontré une mystérieuse jeune femme). Danaerys lui en voulait, coí¯ncidence?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que Baron a disparu (depuis qu'il a rencontré une mystérieuse jeune femme). Danaerys lui en voulait, coí¯ncidence?

Ne me dit pas que..... Elle l'a mangé !?  :lol:  :lol:  :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa ce topic Miya !

 

Alors, pour le coup je rejoins Sandrine. J'avais reconnu Friends mais le reste... Pfiou je me suis dit tiens il écrit en anglais, wow il maitrise bien la langue. Eh lí  com de Melanies ! Ah, il y a des références ? Euh... :blink:  Faut dire que je ne suis pas ou je n'ai pas vu les séries citées dans ton texte. Du coup, ça n'aide pas !

 

Sinon, je kiffe les génériques. Je suis í  fond ! Je chantonne et je ne zappe pas. Surtout quand ça change au fur et í  mesure des saisons. Ah j'adore ça. C'est vrai, que pour certaines séries je suis déçue quand il n'y a pas de génériques. Je suis lí  : ohhh non !

 

Parmi mes préférés :

- Charmed

- Fringe

- GOT

- SOA

- Chuck

- Orange is the new black

- TBBT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant