gordien

Edge of Darkness

1 message dans ce sujet

Edge of Darkness est un drame/thriller politico-écologique en 6 épisodes, diffusé pour la premií¨re en 1985.

 

L'histoire : un soir Ronald Craven, accompagné de sa fille Emma, voit un type surgir devant eux en hurlant son nom. L'homme, armé d'un fusil, tire mais c'est Emma qui prend la décharge en pleine poitrine et meurt. Persuadé d'íªtre la cible d'une vengeance (il est policier), Ronald va peu í  peu prendre conscience que sa fille n'est pas celle qu'il croyait et l'idée va germer que peut-íªtre, aprí¨s tout, la cible était bien Emma...

 

Les 6 épisodes vont donc nous montrer la lutte de cet homme qui, tout en s'efforçant de faire le deuil de son unique enfant, va chercher í  savoir qui elle était réellement et pourquoi elle a été assassinée.

 

Il va ainsi nager dans les eaux troubles de la politique, oí¹ les intéríªts de certains personnalités sont liés í  ceux d'industriels príªts í  tout pour couvrir leurs activités. Aidé par des agents du MI6 ou de la CIA (pour des raisons pas forcément altruistes...), Ronald va peu í  peu plonger des les téní¨bres, au propre comme au figuré...

 

Pour bien apprécier cette série il faut se souvenir et assimiler une chose : elle a 30 ans. Les standards de réalisation ont quelque peu évolué et par conséquent il faut accepter cette réalisation datée (beaucoup, beaucoup de trí¨s gros plans sur les visages, une caméra assez immobile, des rares scí¨nes d'action confuses) traversée parfois de petits plans séquences qui aí¨rent un peu l'ensemble.

Mais une fois passé ce barrage, la série s'aví¨re trí¨s prenante, bien ancrée aussi dans son époque (politique nucléaire de Thatcher), bien interprétée mais tout de míªme assez complexe. 

Je n'ai pas été aidé, il est vrai, par le fait de la regarder avec des sous-tires anglais...mais étant totalement inédite en France, je n'ai pas eu le choix.

 

Le scénariste avait voulu donner une fin ouvertement fantastique í  sa série, mais il en a été empíªché. Cependant, elle flirte parfois avec le genre, Ronald conversant tout du long avec le fantôme (ou sa conscience ? ou ses délires ?) de sa fille et la série contient quelques idées "mystiques" sur l'auto-régulation de la Terre (mais trí¨s peu, í  la fin).

 

A noter qu'un remake ciné est sorti en 2010 sous le míªme titre original, "Hors de Contrôle" par chez nous, avec Mel Gibson. Le film est mauvais et incompréhensible, on ne sait pas qui est qui et qui fait quoi...í  oublier. Pour l'anecdote le film est réalisé par Martin Campbell (les 2 derniers Zorro, Casino Royal) qui a également réalisé les 6 épisodes í  l'époque.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant