Pinkman

Person of Interest

518 messages dans ce sujet

Synopsis : Un agent paramilitaire de la CIA, présumé mort, est recruté par un millionnaire reclu pour travailler sur un projet top-secret : prévenir le crime avant qu'il ne se produise ! Un ingénieux programme élaboré par Finch identifie chaque jour des personnes qui vont íªtre impliquées dans un crime. Victime ou coupable ? Reese va devoir mener l'enquíªte pour découvrir qui est en danger et empíªcher qu'un nouveau meurtre soit commis...

 

Person-of-Interest-Poster-person-of-inte

 

Je crois qu'il n'y a pas encore de topic sur cette série donc je le lance. Surtout parce que l'épisode de la semaine est trí¨s bon, ça donne de belles perspectives. Je ne suis pas friand de séries procédurales mais j'ai accroché í  celles-ci, le fil rouge reste généralement omniprésent, on a une multitude de personnages, d'ennemis qui font leur retour de temps en temps. Cette série a de la ressource, les acteurs sont bons qui plus est, une bonne petite série. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espí¨re que la diffusion française permettra í  certains de découvrir la série car elle est géniale. Cette série est simplement la meilleure nouveauté (diffusée sur un gros network) de la saison dernií¨re.

 

Pourtant au départ, j'étais pas fan. J'avais regardé les 5 premiers épisodes et j'avais l'impression que c'était presque que des stand-alones. Du coup j'ai fait un break et j'ai profité de l'été pour visionner l'intégralité de la série. Le plus gros fil rouge se lance í  l'épisode 7 qui est tout bonnement magistral. 

 

La série est l'oeuvre de Jonathan Nolan (frí¨re du réalisateur Christopher Nolan). Ce détail est tout sauf anodin. Jonathan a été scénariste sur la trilogie Batman. Si vous avez vu le second volet (The Dark Knight), vous vous souvenez de la machine qu'utilise Batman pour localiser le Joker: un "big brother" qui espionne les télécommunications, les caméras etc.

 

Or c'est une machine similaire que l'on retrouve dans la série. La particularité réside dans le fait qu'elle ne donne que des numéros de sécurité sociale.

 

Contrairement í  ce qu'on peut penser en visionnant les premiers épisodes, la série n'aligne pas des stand-alones í  la chaí®ne. Elle prend le temps de développer plusieurs fils rouge dont certains se rejoindront.

 

Pour en citer quelques uns :

- La mythologie de la machine et le passé de Finch

- Le passé de Reese

- Le mytérieux Ellias

- La chasse lancée sur "l'homme en costume"

- et encore d'autres...

 

Bref une série de trí¨s grande qualité qui bénéficie en plus de trí¨s bonnes audiences (+ 10 millions en moyenne).

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rattraperai peut-íªtre cet été.

Tout le monde en parle alors forcément ça m'intrigue ^_^

Mais ça m'intéresse pas trop de la voir en VF sur TF1 donc je regarderai quand mes séries "í  l'année" seront finies !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@lilou* : TF1 la diffuse en VOST si tu as une télé récente ou une box. Suffit juste de changer le canal audio avec la télécommande et d'activer les sous-titres.

Et c'est vrai que la VF n'est pas terrible (surtout pour Reese). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous pouvez foncer tíªte baissée, c'est une trí¨s bonne série. Si j'avais le temps, je regarderais í  nouveau la saison 1. Pour ceux que ça pourrait faire reculer, je tiens í  dire que ce n'est pas purement une série policií¨re. Une des rares satisfactions de la saison précédente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui bonne série avec de l'action et oui une histoire avec plusieurs fil rouge comme l'a dit Rooney, qui attisent ma curiosité :-) la saison 2 ouvre encore d'autres questions, bref une histoire qui se tient avec de l'action, on ne s'ennuie pas en regardant cette série .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
5 raisons de regarder la série Person of Interest sur TF1

 

Capture-d-ecran-2013-03-06-a-20.26.05.pn

 

Ces derniers jours, je n'arríªte pas de lire un peu partout sur la toile des avis plus que mitigés vis í  vis de la série Person of Interest. J'ai l'impression d'íªtre un martien quand je dis que je trouve cette série particulií¨rement bonne et qu'elle prouve que les networks peuvent encore faire de trí¨s bonnes séries. Pendant qu'un site de presse parle des 5 raisons de ne pas regarder la série, je me suis dis qu'il fallait que je donne 5 raisons de la regarder. Car au fond, il ne faut pas déconner non plus avec la bonne came quand celle ci est en plus de ça addictive. Car míªme si durant les premiers épisodes (il ne faut jamais juger un livre par sa couverture) la série prend un chemin qui laisse entrevoir une série í  épisodes indépendants, le schéma est tout autre et rend rapidement le téléspectateur accro aux petites histoires de chacun des personnages et aux liens qu'ils peuvent entretenir les uns avec les autres.

Créée par Jonathan Nolan (í  qui l'on doit le scénario de The Dark Knight, le second volet des aventures de Batman réalisé et co-écrit par son grand frí¨re, Christopher Nolan), elle met en scí¨ne Michael Emerson (Benjamin Linus de Lost) et Jim Caviezel (La Passion du Christ ou encore la toujours oubliée mini-série Le Prisonnier, remake de la série du míªme nom). Mais comment donner envie de regarder une série qui est critiquée í  peu prí¨s de partout (alors que quand TF1 ne diffusait pas la série, j'avais l'impression que tout le monde la trouvait excellente).

1 - Une ambiance de paranoí¯a cinglante
Le premier about de Person of Interest c'est son ambiance. Elle a su mettre en avant la paranoí¯a dans une Amérique post-11 septembre. Un peu comme The Dark Knight finalement, Person of Interest met en scí¨ne un New York froid, glacial, que l'on ne connait pas vraiment (la série évite donc les pií¨ges í  touristes pour se concentrer sur le côté plus lugubre de cette ville qui ne dort jamais). Son héros fait lui aussi parti du décor. John Reese (Jim Caviezel) incarne un personnage aussi froid que la ville et qui, tel un caméléon tente de découvrir qui se cache derrií¨re les numéros que la Machine sort dans chaque épisode : une victime ou un agresseur ? Le téléspectateur participe donc í  la paranoí¯a qui s'installe. La série joue astucieusement avec la possibilité que le personnage que l'on suit depuis le début soit le méchant ou la pauvre victime de l'histoire. Si tous les épisodes indépendants de ce genre ne sont pas fluides, le premier épisode plante déjí  les bases d'une série procédurale solide.


PERSON-OF-INTEREST-The-Fix-Episode-6-7.j

 

2 - Quand Person of Interest rencontre Batman
Décrit par certain comme le meilleur film de super-héros de tous les temps, il est impossible d'íªtre passé í  côté de The Dark Knight. Et bien laissez moi vous dire que Person of Interest s'en rapproche. Notamment vis í  vis de son héros, John Reese. Jim Caviezel a adopté le phrasé de Batman, et sa gestuelle robotique ... Tout est emprunté í  Batman avec beaucoup d'admiration de la part de Jonathan Nolan et cela se ressent dí¨s les premií¨res minutes de la série. Alors certes, ce n'est pas le premier épisode qui permet tout de suite de mettre en avant la complexité de ce héros, tapis dans l'ombre, qui tente de faire oublier qu'il est un fugitif qui tente de se racheter. Et puis nous avons Finch, son bras droit, le roi de l'informatique qui a inventé cette fameuse Machine qui permet de retrouver les personnes en danger et les méchants. Person of Interest joue donc subtilement avec Batman jusqu'au personnage d'Elias, tout ce qu'il y a de plus proche (dans Person of Interest) du Joker.

3 - Une originalité dans la manií¨re de dérouler le stand-alone
Les épisodes indépendants, on connait tous. Les séries policií¨res usent et abusent de cela alors qu'au fond ce n'est pas du tout ce qui nous intéresse dans des séries de ce genre de nos jours. Person of Interest a alors trouvé un moyen de briser un peu les codes traditionnels en faisant un mélange de ce qui existe dans le genre aux quatre coins du pays. Chaque épisode présente alors des nouveaux personnages, des univers différents (pourtant toujours situés í  New York). On passe alors d'une jeune femme qui derrií¨re son côté femme rangée a tout de la tueuse de luxe, ou encore au jeune homme d'affaires qui n'a apparemment rien í  se reprocher et qui va finalement tuer quelqu'un de sang froid. De plus, le maní¨ge de la guest-star (qui souvent est le suspect final) est contourné astucieusement par le fait que l'on peut íªtre face í  la victime ou au méchant de l'épisode.


Wallpaper-person-of-interest-32313944-19

 

4 - Du fil rouge complexe
L'autre astuce de Person of Interest c'est au fil des épisodes de nous raconter une histoire. Au détour de divers flashbacks façon caméra de surveillance, tente alors de nous raconter comment la Machine a été créé, qui se cache derrií¨re tout ce qu'il peut se passer, et surtout comment Finch est devenu celui qu'il est aujourd'hui, de míªme que Reese. La série exploite ce filon de plus en plus au fil des épisodes et forcément, cela rend le téléspectateur accro. Mais le flashback (astucieusement initié et popularisé par Lost dans les années 2000) n'est pas la seule astuce. En effet, tous les personnages de la série vont avoir des liens entre eux (notamment Finch et Reese avec des agents de police, ou autres personnalités de la vie new-yorkaise - mais pas forcément du bon côté -). Il faut íªtre attentif aux épisodes, et surtout í  la connexion qu'il y a entre chacun des personnages. Car au fond, c'est la clé pour íªtre d'autant plus surpris í  la fin.

5 - L'une des meilleures nouveautés de ces dernií¨res années
Surclassant une bonne partie des séries lancées ces dernií¨res années, Person of Interest est intelligente et ne veut pas prendre le téléspectateur pour quelqu'un de comateux, affalé dans son canapé. On retrouve donc la complexité de Jonathan Nolan (qui í  participé í  également í  Le Prestige et Memento de son grand frí¨re en tant que scénariste). Il y a quelque chose de presque mystique derrií¨re ce créateur qui a tout simplement fait quelque chose de différent. En exploitant l'univers post-11 septembre on se retrouve dans une série oí¹ l'on est épié (la peur est d'autant plus décuplée que l'on est suivi, regardé, par des millions de caméras), oí¹ l'on met le téléspectateur dans une position oí¹ il doit tenter de déchiffrer si la personne qu'il a en face de lui est un méchant ou une victime. C'est astucieux et c'est í  voir absolument. Tout simplement. Et puis c'est classe et sobre, loin des séries glossy et secouée (Hawaii Five O et autres NCIS).

 

Source: http://www.cadebordedepotins.com/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@fafa : je me sens paraphrasé^^

 

 

On sent que les Nolan (Jonathan et Chistopher) prennent le temps de mí»rir leurs projets/concepts avant de le soumettre aux studios/chaí®nes TV contrairement í  beaucoup d'autre.

 

Combien de bonnes idées de départ n'ont pas été suffisamment développées avant d'íªtre mis í  l'antenne? Je citerais par exemple Awake ou 666 Park Avenue récemment. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'empeche ca fait plusieurs semaines que PofI enchaine les episodes enormes.

 

La mythologie de la serie a grave bien murie et la s02 est en plein delire thriller-espionnage du meilleur gout, avec une place laissee aux personnages secondaires qui ont ete superbement travailles pendant un an et demi.

Je ne sais pas ce que ca peut donner en Vf en revanche mais  imo la voix d'Emerson est juste pas concevable autrement qu'en Vo...d'autant que les dialogues entre les deux acteurs principaux sont des perles en Vo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pour ça que j'apprécie de plus en plus les nouvelles technologies moderne, míªme si on attends la diffusion française maintenant on peut profiter de la VO ce qui est plus qu'appréciable.

Enfin le multilingue se démocratise :)

 

 

Sinon a part le dernier qui était oubliable et prévisible

C'est clair que ces derniers temps (voir meme toute la saison 2) PoI tourne a plein régime pour allez bien au dela d'un simple petit cop-show made in CBS (genre de série que j'aime pourtant beaucoup)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout a déja été dit sur cette excellente série.

Pour moi, elle est la meilleure série diffusée sur les networks actuellement (depuis la fin de Fringe).

Et le duo Reese/Finch est tellement bon :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aprí¨s avoir vue les 3 épisodes de ce soir sur TF1 je me suis dit que j'allais venir commenter ici. ;) Bon alors, ça fait longtemps que j'entends les gens dire combien cette série est de qualité, mais le plot de départ ne m'intéressait pas donc je ne lui avait pas donné sa chance í  la rentrée 2011. C'est comme ça que l'on fait encore des découvertes lorsque ce genre de séries est diffusé sur une chaí®ne française.
J'ai étonnement bien accroché avec les perso lors du pilot, surtout avec tous les mystí¨res qu'ils cachent et qu'il va íªtre un plaisir de découvrir au fur et í  mesure. Jim Caviezel et Michael Emerson sont excellent. Bon j'adorais déjí  le dernier dans LOST et il est encore ici trí¨s bon. J'adore également que la série soit tourné í  NYC. Cela transparaí®t í  l'écran, contrairement í  celles telle Castle qui sont shootés í  LA.
J'attendais avec impatience les épisodes de ce soir, car il y avait le fameux numéro 7, qui lance un peu les choses visiblement. En fait j'ai adoré les trois épisodes, et je vais les revoir avec plaisir.
Entre le 6, oí¹ Reese se trouve une sorte de double au féminin. Je voudrais bien la revoir la fille. :) Sont trop mignons tous les deux.  :wub: Et puis Jim et ses foutus suits aussi...  :wub:
Le fameux 7 et la joie de retrouver le papa de Veronica Mars. [spoiler]aka Elias, the big bad guy. Míªme si j'aurais été encore plus surprise si je n'avais pas été spoilé que l'acteur jouait un bad guy dans la série. :([/spoiler] Mais ça promet en effet des choses de pas mal pour la suite.

Et puis le 9 oí¹ le duo se retrouve a protéger la flic qui fait tout pour l'arríªter. C'est cool d'en apprendre plus sur elle et puis super le jeu du chat et de la souris. Il essaye de la protéger tout en veillant de pas se faire prendre. [spoiler]et puis ENFIN de nouveau un face í  face avec Reese qui lui sauve la peau. YES!!! Elle a son ange gardien. Et pareil pour Finch qui rencontre aussi Lionel et toute leur conversation "c'est vous le valet. c'est vous le boss."[/spoiler]

 

Ce qui est également trí¨s sympa, c'est de voir la connexion se faire progressivement entre le quatuor de personnages. Comme de voir aussi que tous ces personnes qui les aident pourraient un jour leur retourner la faveur, í  l'image du juge de l'épisode 5.


Donc, oui une chouette découverte de procedural avec du mystí¨re lostien qui fait bien envie. Pas étonnant quand on sait qu'il y a le frérot Lolan derrií¨re tout ça. Cette série demande du spectateur autant de concentration et d'implication que pour les films qu'il co-écrit avec le grand Christopher. Il faut íªtre trí¨s vigilant pour faire la connexion avec les événements des épisodes précédents. Des fois, perso, je m'y perds un peu dans les personnages. Et en plus je me dis que j'en suis qu'au début alors quand je vous entends parler de fil rouge qui devient de plus en plus énorme.... í‡a promet!!!! :)

 

En tous les cas, on passera sur le fait que comme tjrs TF1 diffuse dans un ordre de gros n'importe quoi, comme toujours. :( Pour le moment je suis la série comme ça mais si ça continu crescendo, je sens bien que j'enchaí®nerais ensuite avec la diffusion US.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois que personne n'a hélas commenté depuis mon message de la semaine dernií¨re. Dommage. Cette série n'est vraiment pas assez suivie sur le site. Plus je l'a suis et plus je me dit que je ferais un bilan de cette saison 1, parce que je suis de plus en plus fan!!!

Pour en revenir í  l'épisode 9 de la semaine dernií¨re, sur Carter, je n'aurais qu'une remarque. C'est pas rapport í  la partie de son passé avec l'interrogatoire : je trouve ça moyennement crédible. Encore plus aprí¨s avoir vu Zero Dark Thirty au cinéma. C'est vraiment de la gnognotte, sa façon d'interroger.

Et puis d'autres choses comme ça dans les scénarios qui sont un peu faciles et que l'on voit venir. Genre oh non, c'est une docteur donc c'est une gentille qui serait dévastée de tuer quelqu'un... blablabla. Parfois, certains rebondissements/dialogues sont téléphonés.

Mais sinon, l'ensemble reste d'excellente qualité. Rien í  voir avec un cop-show/procedural habituel.

 

La fin de l'épisode 10 : WHOUAHHHHH. On sent bien que c'était la mid-season. [spoiler]On en découvre un peu de Reese et puis un nouveau face í  face avec Carter, des remerciements, une pseudo-trahison (en míªme tps c'est son job de l'arríªter) et aprí¨s elle le sauve. Et j'ADORE comme Finch prend des risques pour John. Comme tjrs, les scí¨nes entre Lionel et le duo de justiciers sont tjrs excellentes. Le truc du téléphone et des bruits gastriques.... LOL

Et Carter qui découvre que les deux hommes font équipe. C'est vrai qu'elle ne savait pas encore ça!!! :)[/spoiler]

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourtant, on est quelques uns í  la regarder je crois. Tu peux continuer tranquillement, la saison 2 confirme les bonnes choses vues lors de la saison 1, míªme si on reste sur deux épisodes un peu en dessous des précédents qui mettaient la barre trí¨s haute, on est dans du bon. A voir ce que nous réserve la fin de saison. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou bien tes posts sont trop long í  lire^^

 

817.gif(ceci est une hyí¨ne)

pfffff méchant va....  :(  c moi et mon enthousiasme trop prolixe. bon ok, j'ai compris. je parlerais plus. D'ici que je mette, ou pas, au rythme américain.  :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pfffff méchant va....  :(  c moi et mon enthousiasme trop prolixe. bon ok, j'ai compris. je parlerais plus. D'ici que je mette, ou pas, au rythme américain.  :P

Nan mais continue. A côté de toi, on fait figure de gens normaux^^. Mais attention entre GOT et les autres séries, il faut savoir contrôler son addiction au risque de faire une overdose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non non continue t'es bien partie ;)

Je suis entierement d'accord avec toi, PofI c'est genial et je regarde toutes les semaines.La s02 est encore mieux en plus.

Que dire de plus?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'ai beaucoup aimé l'épisode 11 en mode Feníªtre sur Cour! D'ailleurs j'ai míªme lancé le vrai aprí¨s tellement ça m'a remémoré des bons souvenirs!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nan mais continue. A côté de toi, on fait figure de gens normaux^^. Mais attention entre GOT et les autres séries, il faut savoir contrôler son addiction au risque de faire une overdose.

Mais euh.... Je sais que je peux íªtre parfois TROP fan, mais que quelqu'un d'autre le dise, ça en fait plus prendre conscience... :p J'ai toujours été comme ça pour une série ou un film que j'attends avec impatience. Et comme toute passion, ça part aussi vite que cela est survenu.

De toute façon, on est tous des spectateurs pas trí¨s "normaux" ici, parce que regarder la tv nous suffit pas, faut que l'on vienne en plus en parler ici aprí¨s. Et nous les membres rédactionnels de SériesAddict le sommes obligatoirement un peu plus que vous, de part notre position. ;) 

Pour GoT, lí  je me sí¨vre depuis mercredi, avec PoI et lí  je rattrape les deux derniers épisodes de The Good Wife. í‡a fait du bien de changer un peu, parce que lí  j'étais arrivé í  saturation avec un dernier spoiler découvert par l'un de ces abrutis qui mettent tout dans les commentaires de YouTube. í‡a été la goutte d'eau qui m'a totalement dégoí»té, parce que je les regardais pas mais disons que la phrase était tellement explicite que mes yeux l'ont capturés en vol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Viens de voir les 1.13, 1.14 et 1.15 via TF1, mais j'ai moins accroché. Moins bon que les 7-9-10 í  mon goí»t. í€ part concernant la mystérieuse hackeuse. J'espí¨re que la semaine prochaine les épisodes seront meilleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Saison 2 Episode 21 : hey bien quel épisode! Vraiment hí¢te de voir le Season Final la semaine prochaine.

 

[spoiler]

On entre encore plus dans la mythologie de la machine et aussi le passé de Harold. Je me demande si Root a eu le míªme appel que John (ce serait étrange qu'il y ait 2 appels.

 

Sur les acolytes habituels: que fait/ oí¹ est Fusco aprí¨s l'épisode 20? Carter a l'air d'íªtre bien dans la mouise. Je sais pas si elle s'en sortira indemne.

[/spoiler]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant