Baron

Mad Men

58 messages dans ce sujet

Bon ça c'est y est, épisode de reprise visionné.

On va virevolter entre New York et L.A cette saison, accrochez vos ceintures on va s'en manger de l'avion.

[spoiler]Pendant que Megan réussit, Don s'enfonce, j'espí¨re vraiment qu'il va se ressaisir parce que j'en peux plus de le voir bourré en mode loose. Joan plus stratí¨ge et charmante que jamais  :D. Peggy  :(.[/spoiler]

 

Bon ce qui m'a fait ma soirée c'est quand míªme 

[spoiler][url=http://zupimages.net/viewer.php?id=14/16/7c5a.gif]7c5a.gif[/url]
Le nouveau look de Pete :D[/spoiler]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso je reste ébloui par la jeune Sally (me rappelle plus exactement du nom de l'actrice et je veux pas l'écorcher) chacune de ses scí¨nes est chargé d'une certaine émotion, elle prend vraiment le dessus (y compris sur Jon Hamm), le gars qui l'a casté il y a sept ans mérite un prix.
PS: plus que 5 épisodes avant de devoir attendre 2015 :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assez d'accord, Sally est exceptionnelle

Episode 3 TENDU :o

[spoiler]On peut dire que le retour de Don ne fait pas fait l'unanimité :o quelle tension, je suis trí¨s étonnée par la réaction des filles (Joan et Peggy) qui ne seraient pas lí  oí¹ elles en sont sans lui, Don n'a jamais été aussi seul, cet épisode est incroyable, c'est super bien réalisé, la tension, la solitude, Don encaisse pendant tout l'épisode, on est mal í  l'aise pour lui. Il a accepté des conditions drastiques et humiliantes pour son retour, il pourra jamais íªtre dans la maí®trise comme ça, run Don, run [/spoiler]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Saison 2 terminée, je visionne Mad Men doucement mais sí»rement. 

 

La lenteur ne me fait pas peur, j'en étais conscient et je la préfí¨re í  la longueur, ce qui sont deux choses différentes. 

Ca met parfois un peu de temps í  s'animer mais il y a un bon travail sur les personnages et leurs relations, je me demande comment va évoluer la série au fil des saisons. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je continue mon petit commentaire de mon rattrapage tout seul :p 

 

Bon, mine de rien en un mois, je me suis fait deux saisons. J'ai débuté la saison 5 hier. Pour moi, la saison 4 est la plus aboutie jusqu'í  présent. Le changement total a fait du bien í  la série, ça lui donne un nouveau souffle et du début í  la fin, j'ai trouvé cette saison captivante, on avait envie de voir la suite alors que ce n'est pas forcément ce qu'on m'avait dit avec Mad Men. 

 

Le début de la saison 5 est tout aussi bon avec un double épisode. J'attendais la fameuse scí¨ne du Zou Bisou. Roger est énorme, il apporte une vraie touche humour í  se moquer de Don en parlant français et sa petite guerre avec Pete est savoureuse. Bon í  ce rythme, je vais rapidement íªtre í  jour, c'est cool. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je continue mon petit commentaire de mon rattrapage tout seul :P

si tu veux on peut essayer de convaincre Sandrine de se lancer dans Mad Men, t'auras alors plein de gif, de ship et de smileys^^

 

Le truc avec Mad Men, c'est que c'est une excellente série mais qui est compliqué í  conseiller (voir í  ne pas conseiller). Il faut la voir dans le bon état d'esprit, sinon tu t'ennuis. 

 

Moi j'ai toujours regarder par salves d'épisodes, un break plus ou moins long et rebelote. D'ailleurs, j'ai pas encore regarder la dernií¨re demi-saison (la 7).

 

En tout cas, bon visionnage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les trois premií¨res saisons, je suis d'accord, il faut avoir l'état d'esprit adéquate, mais alors les saisons 4 et 5 sont vraiment passionnantes. Je ne sais pas si c'est parce qu'on connaí®t encore mieux les personnages mais c'est tellement bien foutu, bien réalisé et toutes les scí¨nes ont de l'importance, c'est assez admirable. 

 

J'ai vu le 5x11 ce soir, excellent épisode. 

 

[spoiler]Peut-íªtre un nouveau tournant pour la série avec le départ de Peggy, depuis le temps que ça devait se faire...Don est clairement sur le déclin, í  court d'idées, il s'appuie sur Ginsberg et la perte d'un élément clé comme Peggy peut íªtre difficile pour lui.

 

Et surtout, épisode trí¨s difficile pour Joan. Trí¨s bonne réal sur le parallí¨le Joan í  l'hôtel/discours de Don pour Jaguar. La femme comparée í  une voiture, Joan comparée í  une voiture. Il faut dire qu'elle se vend assez vulgairement dans cet épisode, bizarrement, Don qui n'est pas le dernier í  avoir été un goujat avec les femmes est le seul des cinq í  refuser catégoriquement cette pratique. Trop tard pour Joan qui s'est déjí  vendue...étonné par Sterling qui ne montre aucune irritation í  se servir d'elle tel un objet. Elle prend du galon dans la société mais elle sort tellement salie de cet épisode...[/spoiler]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mise í  jour se rapproche, saison 6 terminée ce soir. Mad Men est une série intelligente avec une galerie de personnages fascinante. Ils sont presque tous travaillés í  la perfection, í  l'image de Sally Draper, enfin une adolescente qui n'est pas inutile dans une série (coucou Kim Bauer et Dana Brody) avec une actrice í  la hauteur, elle est bien cette petite. 

 

[spoiler]On a retrouvé le Don d'antan dans cette saison, infidí¨le, colérique, alcoolique, elle est loin la saison 5 de l'amour avec Megan. J'ai bien aimé la relation avec les voisins Rosen et en parallí¨le l'histoire amoureuse/sexuelle avec la femme. Don n'est pas quelqu'un de méchant, comme le dit Ted, il a un bon fond et on l'a remarqué depuis longtemps. Dans ce final, il choisit de s'ouvrir í  son passé, notamment pour "reconquérir" Sally qui a vu son pí¨re sous son vrai visage (ou son faux) dans le 6x11.

 

A côté de toute ça, les personnages secondaires sont également au top. Peggy enchaí®ne les déceptions amoureuses mais gí¨re au niveau professionnel. Roger erre un peu, déprimé, recherchant affection et amour que pourrait lui offrir Joan. Pete continue d'enchaí®ner les mésaventures, il a la poisse le pauvre mais il résiste. Lié avec le nouveau Bob Benson, curieux et mystérieux, visiblement gay, difficile de le percer í  jour ce personnage.

 

Toujours bien de voir cet ancrage historique avec le contexte de l'époque (début mouvement hippies, guerre Vietnam) et les éví¨nements marquants comme la mort de Luther King. Mad Men négocie parfaitement ces aspects.[/spoiler]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai commencé la saison 7 hier histoire de rattraper rapidement avant le season final et éviter des spoils.

 

Par contre, impossible de me rappeler du final de la saison 6 que j'ai vu il y a un bout de temps. (et ayant vu le 701 version dvd, pas de previously récapitulatif). 

 

D'ailleurs, la réalisation de la scí¨ne d'ouverture et de clôture du 701 était super soignée

[spoiler]Un réalisation miroir montrant la schizophrénie de Don : talentueux (utilisant un pantin pour donner ses idée) mais torturé.[/spoiler]

 

 

edit : conclusion, j'ai revisionné le 6.13 pour me rafraí®chir la mémoire. Je crois que j'ai bien fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 6X13, c'est celui qui se termine par : 

 

[spoiler]Don qui amí¨ne les enfants lí  oí¹ il a grandi non? J'avais adoré cette fin, avec le petit regard de Sally sur son pí¨re.[/spoiler]

 

Sinon, plus que trois épisodes, on est dans du pur Mad Men. Impatient de voir comment cela va se terminer. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 6X13, c'est celui qui se termine par : 

 

[spoiler]Don qui amí¨ne les enfants lí  oí¹ il a grandi non? J'avais adoré cette fin, avec le petit regard de Sally sur son pí¨re.[/spoiler]

 

Sinon, plus que trois épisodes, on est dans du pur Mad Men. Impatient de voir comment cela va se terminer. 

oui c'est ça, mais avant Don

[spoiler]En salle de conférence devant des clients et ses associés réví¨le son enfance dans un bordel. En parallí¨le il commence í  lutter contre son alcoolisme (mains qui tremblent liées au manque).

Il est "mis en congés" de l'agence, comme Freddy par le passé (Freddy qui est présent dans la scí¨ne d'ouverture du 701)[/spoiler]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ultime épisode vu, il va décevoir ou faire crier les gens au génie. Les critiques médias sont dans la 2nde hypothí¨se. Je suis dans le 1er cas de figure.

 

Je n'ai pas encore vu en intégralité The Sopranos (dont Matthew Wiener était scénariste) mais j'ai lu que la fin était déjí  controversée, la série étant tout de míªme citée comme l'une des meilleures jamais diffusées.

 

7 ans aprí¨s les Soprano, Mad Men se termine. Et les critiques que j'ai lu sont dithyrambiques mais brassent du vide:

[spoiler]On compare la fin des Sopranos avec la fin de Mad Men pour dire que c'est pas pareil. On compare le générique de Mad Men avec l'issue de Don pour dire que contrairement í  ce qu'annoncé dans le générique, ce dernier ne se défenestre pas. Et on salut la pirouette de la pub Coca Cola.[/spoiler]

Bref j'ai l'impression de lire des gens se forçant í  dire du bien du final alors qu'il n'en pense pas le moindre mot.

 

Pourtant je fais partie de ceux qui ont défendu la série en cours de diffusion. Mais lí , ce final me déçoit dans chacun de ses dénouements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La fin n'a rien í  avoir avec celle des Sopranos, mais alors rien du tout. J'ai trouvé ce final vraiment beau, vraiment bien, sans trop en faire. Je vais dire du bien du final en pensant ce que je dis, je précise :P 

 

[spoiler]Pas besoin d'une conclusion pour réussir la fin d'une série, la vie suit son cours, les personnages aussi. C'est la fin de la série, pas de leur vie et ce final nous permet de bien le comprendre. J'ai pris l'échange entre la réceptionniste et Don comme un petit message aux TVspectateurs : Don "Les gens partent sans se dire au revoir ici?" / La fille : "Les gens viennent et partent comme bon leur semble". Voilí , pas besoin d'un au revoir, ça suit son cours.

 

Faisons le point sur les personnages et leur situation :

 

- Roger se marie pour la énií¨me fois, avec la Marie cette fois. On peut imaginer que ça finira par se passer mal avec un divorce ou alors qu'il va passer des jours paisibles avec sa Marie. Bien aimé le dernier passage avec Joan, avec Roger qui met en sécurité son fils.

 

- Joan justement. Nouvel échec amoureux, il faut dire que c'était un spécial le Richard. Mais peut-íªtre une future réussite professionnelle, elle qui a tant cherché la reconnaissance tout au long de la série, se donne une nouvelle chance de l'avoir.

 

- La conclusion de Peggy est surtout amoureuse. ENFIN, elle trouve le bonheur, avec Stan, bon pourquoi pas míªme si je ne l'avais pas du tout imaginé mais c'est vrai qu'í  force de partager tout ensemble. Cool de voir qu'elle peut aussi avoir une vie amoureuse (échecs incessants) í  côté de sa vie pro, qui se dirige pour íªtre une réussite. Superbe dernier échange avec Don, qui lui réví¨le tous ses maux et qui met en évidence l'attachement de Peggy pour son mentor.

 

- Peter doit íªtre celui qu'on a le moins vu. Retour í  la case Trudy, famille réunie, plan professionnel. Lí  encore, on nous offre un dernier face í  face avec Peggy, une relation importante dans Mad Men. Quasiment chaque personnage a eu le droit í  son ultime face í  face.

 

- Sally qui prend ses responsabilités, trí¨s courageuse, se comportant en grande soeur, príªte í  soutenir sa mí¨re jusqu'au bout. Trí¨s émouvant le passage Sally/Don puis Don/Betty, ça faisait partie des choses que je voulais voir dans le final, Don devait apprendre la maladie de Betty qui reste LA femme essentielle de Don. Les mots de Betty sont forts, l'absence de Don est indéniable, trop absent. 

 

- Enfin, Don. La fin de son road trip en Californie, dans un groupe hippie (vivre dans l'urine, quelle horreur!). Beaucoup de moments forts. La vieille dame qui le repousse lors de l'exercice, la scí¨ne avec l'homme qui raconte son mal íªtre í  la fin, le téléphone avec Peggy, l'image finale de Don (de Dick?), son sourire comme étant le signe d'un apaisement. Mais lequel? Est-il redevenu Dick? A-t-il accepté d'íªtre Don Draper et de retourner í  sa vie normale? Place í  l'imagination. 

 

Belle idée de terminer sur une publicité (datant de 1971) pour Coca Cola. Certains y voient un indice pour la suite de l'histoire, c'est difficile í  dire. Est-ce le fruit d'un travail réalisé par Don? (Peggy qui lui demande s'il n'a pas envie de bosser pour Coca). Ou est-ce juste un clin d'oeil í  l'époque et au thí¨me de la série? 

 

Bref, la fin d'une trí¨s belle série, bien construite, trí¨s particulií¨re qui ne plaira pas í  tout le monde, avec des personnages globalement bien écrits et travaillés. 

[/spoiler]

 

Voilí  pour répondre í  ton post que je trouve assez séví¨re Rooney. Voici ma réponse trí¨s honníªte, í  chaud vu que je viens de finir l'épisode. Crier au génie, je fais toujours attention avec ça, mais je dirais que c'est une belle façon de terminer la série. Farewell Mad Men ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant