Sir alex

Top Boy

5 messages dans ce sujet

111122123510324577.jpg

 

Informations :
- Genre : Drame
- Diffuseur : Channel 4
- Diffusion : 31/10/2011-?
- Durée des épisodes : 52 minutes


Synopsis :
Top Boy se propose de nous plonger dans la culture des gangs et de la drogue dans un quartier de l'est de Londres. Pour ce faire, nous allons suivre plusieurs personnages évoluant dans des sphí¨res assez proches qui entrent régulií¨rement en contact. Un visage inhabituel mais pourtant bien réel. A découvrir.

 

 

111122124041643809.jpg

Note :
Quatre épisodes par saison.

La saison 2 a commencé depuis le 20 aoí»t 2013.

 

Plus de détails : http://seriesaddict.fr/Top-Boy/939

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[b][center][size=120]Un peu d'humanité dans un monde de béton[/size][/center][/b]

Comme The Wire, la série britannique Top Boy dont la deuxií¨me saison vient de débuter sur Channel 4 requiert l'usage des sous-titres. La parole y est aussi rapide et brutale que l'action, portée par l'accent des petits et des gros trafiquants de drogue d'Hackney, quartier populaire situé dans l'est de Londres, principalement peuplé de cités HLM. Savoir si cette fiction que l'on doit í  Ronan Bennett est l'héritií¨re ou la version britannique de la saga imaginée par David Simon n'a que peu d'intéríªt.

L'essentiel est de constater que les épisodes fondés sur une structure trí¨s classique, rappelant celle employée par l'ancien journaliste du Baltimore Sun, offrent un récit rythmé, exigeant l'attention du spectateur pour comprendre qui est qui et qui fait quoi. L'explication des enjeux est réduite í  sa plus simple expression, on est immédiatement plongé dans l'univers du trafic, des caí¯ds, des rivalités entre bandes concurrentes et des flics en embuscade. Rien n'est surligné et il est préférable de suivre.

La premií¨re saison diffusée en 2011 mettait en scí¨ne les hésitations de Dushane (Ashley Walters) et de son pote Sully (Kane Robinson), petits trafiquants de la cité de Summerhouse, qui se retrouvaient avec sur les bras le cadavre de Kamale, un rival qui avait piqué leur réserve de came. La saison 2 démarre alors que Dushane est monté en grade, il est désormais le "Top Boy", celui qui se tient au sommet de la pyramide alimentaire du quartier.

Beaucoup plus exposé et beaucoup plus surveillé, Dushane est traqué par les feds qui ont acquis la conviction qu'il est responsable de la mort de Kamale. Mais le jeune homme apprend vite et ses nouveaux revenus financiers lui permettent de bénéficier de l'assistance d'une avocate aussi pugnace que cynique dí¨s qu'il se retrouve en garde í  vue. Il y a bien sí»r la tension liée í  toute histoire de gangsters, aux risques inhérents  í  l'activité de Dushane et í  la violence induite.

Mais ce n'est pas sur ce terrain, assez connu, que Top Boy trouve son originalité. Le talent de Ronan Bennett s'exprime le mieux dans les scí¨nes qui paraissent a priori secondaires, celles qui introduisent du ciment entre les grands blocs de l'intrigue. Il s'agit d'une conversation dans le salon de coiffure de la mí¨re de Ra'Nell au moment oí¹ entre un un homme entií¨rement nu. Il s'agit d'une livraison que fait le jeune Michael chez  un type vivant dans un quartier aisé oí¹ il découvre une bibliothí¨que qui dépasse son imagination. Ce míªme Michael se lance dans une improvisation de rap et se fait moucher par un plus grand qui lui sous les exclamations moqueuses des filles.

Dans tous ces moments, soigneusement filmés, s'exprime une humanité qui vient compenser la violence urbaine ambiante, les interrogatoires de police et les tractations tendues. On se prend míªme í  sourire quand Ra'Nell et son pote Gem, qui a laissé crever les pieds de cannabis de Vincent, un trafiquant local, tentent de trouver une explication capable d'éviter í  ce dernier de gros ennuis. Ra'Nell, jamais í  court d'imagination, propose í  son copain de dire que les plants ont été détruits par des sauterelles, le fléau dont furent victimes les Egyptiens dans la Bible.

Top Boy est un pur moment de plaisir télévisuel, une série qui se regarde avec attention pour profiter pleinement de la richesse de ses personnages, principaux et surtout secondaires.


[right][size=80]Source: le monde des séries[/size][/right]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fuck ! Une bonne série de plus í  archiver, mon planning s'allí¨ge de plus en plus !

Pas de vrai fin, comme quoi y'a pas que les chaí®nes Américaines qui manquent de considération pour les fans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant