Ouioui

The suspicions of Mister Whicher

2 messages dans ce sujet

Amateurs de mystí¨res et d'enquíªtes victorienne ceci est pour vous.

 

The Suspicions of Mr Whicher

 

"The Suspicions of Mr Whicher or The Murder at Road Hill House", est un livre de Kate Summerscale, un recit criminel victorien, best seller en Grande Bretagne, et qui a fait mes belles heures í  siroter mon thé prés de la cheminée en fumant ma vieille pipe en polystyrene durant l'hiver 2008.

 

(Il a été depuis traduit en français chez Bourgois)

 

Ce n'est pas un roman policier mais une enquíªte sur une affaire qui a défrayé la chronique, comme disent nos amis journalistes, í  la fin du XIX sií¨cle en Angleterre.

Il s'agit de la disparition d'un enfant de la classe upper moyenne dans un bled du Wiltshire.  (Je ne spoilerai pas plus)

 

L'auteure nous fait une reconstitution fort intéressante de la période victorienne et nous montre comment se cristallisent les problématiques familliales, de classes, sexuelles, autour d'une telle affaire. Bref un bel outil socialement bien tranchant.

 

Ce sont aussi les débuts de Scotland Yard et des méthodes de son detective vedette Jonathan Whicher.  Ici tout est "based on the real fact".  Inévitablement; le livre est devenu téléfilm. (1h 30)

 

http://youtu.be/Ju_dg4qUSKM

 

Puis devant le succí¨s, une nouvelle histoire a été inventé pour la télé, avec le míªme détective qui n'en demandait certainement pas tant. "The Murder Of angel Lane" qui passe ce Noel sur ITV.

 

http://youtu.be/SdmuFTg9q9M

 

 

Pour fans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que j'aime dans le modí¨le des séries anglaises, c'est que leurs acteurs ne se cantonnent pas í  une seule série. On peut retrouver le premier rôle d'une série jouer un second rôle dans une autre. Ils n'ont pas de frontií¨res de jeu. Le fait que les saisons ne durent que quelques épisodes facilites aussi leur emplois du temps et donc la possibilité pour eux de participer í  plusieurs projets simultanément.

 

Le modí¨le américain devrait parfois s'en inspirer. Réduire ces saisons pour le bien des scénarios et pour laisser le temps aux acteurs de passer d'un registre, d'un rôle í  l'autre. í€ conditions que les acteurs n'aient pas un contrat d'exclusivité avec les chaí®nes... Mais ça c'est encore une autre histoire.

 

Ah oui, cet accent anglais, Priceless !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant