News Séries

Seriesaddict.fr  par | Events | 1

Monte-Carlo 2015 : interview d'Alfred Enoch (HTGAWM)

Monte-Carlo 2015 : interview d'Alfred Enoch (HTGAWM) SeriesAddict - Alfred Enoch - Photo : Marie Calfopoulos

Découvrez notre interview d'Alfred Enoch de How to Get Away With Murder, réalisée lors du dernier Festival de télévision de Monte-Carlo.

Lors du Festival de télévision de Monte-Carlo 2015, nous avons rencontré Alfred Enoch, aka Wes Gibbins dans How to Get Away With Murder. Retrouvez dès maintenant son interview !

Il paraît que vous avez auditionné pour rôle de Wes par Skype ?
[Rires] J'ai écris à plusieurs adresses "shonda.rhimes", "shonda123"...! Non, j'ai eu le script par le biais de mon agent, à cette époque je jouais dans une pièce. Je suis allé à Londres chez la directrice du casting, elle m'a enregistré et a envoyé la vidéo. J'ai été très surpris que ça fonctionne parce que je me demandais pourquoi iraient-ils chercher un acteur anglais pour jouer un américain dans une série américaine ? C'était étrange pour moi. Mais ce qu'il y a de sympa quand on travaille sur cette série c'est que l'équipe ne cherche pas de réponses faciles. Ils sont prêts à recruter quelqu'un à l'étranger, ils réfléchissent à ce qui est possible, ce qu'ils peuvent faire, ce qu'il y a de mieux. Ils ne choisissent pas la facilité. Je suis donc très reconnaissant de leur ouverture d'esprit car elle m'a permis d'obtenir un rôle dans cette série. Ensuite, il y a eu l'enregistrement par Skype qui a été mon test pour la seconde audition. Je suis retourné voir la directrice du casting et dans un coin de la pièce, nous étions en train de skyper avec Peter (Nowalk) et Michael Offer, le réalisateur du pilot. Ils me donnaient des indications et discutaient, discutaient. C'était vraiment, vraiment étrange et bizarre, et c'est à ce moment là que j'ai réalisé que je pourrai avoir le rôle !

Depuis le début de How to Get Away With Murder, on a le sentiment que Wes est le protégé d'Annalise. Vous partagez ce sentiment ?
Je pense qu'il y a une part de ça dans leur relation. Mais je pense que c'est le cas pour tous les autres personnages, elle les prend sous son aile. Ce qu'il y a d'intéressant dans la relation de Wes et Annalise c'est qu'ils sont pris dans ces événements et se comprennent de manière intime. Il l'a marqué dans un premier temps parce qu'il n'était pas préparé (ndlr : à répondre à la question qu'Annalise lui pose dans l'amphithéâtre, lors du premier épisode). Ensuite, il entre dans une pièce et la surprend en train d'avoir une relation extra-conjugale. Wes connaît désormais un secret d'Annalise, et elle a besoin qu'il le reste. Tout cela va rendre les choses instables.... Mais Annalise a besoin de le garder près d'elle. Il y a de la méfiance entres eux, il trouve ses activités et méthodes douteuses... Wes pose des questions alors que les autres laissent couler. Et peut-être que paradoxalement, ce sont ces questions qui font qu'elle voit du potentiel en lui. Parce que je pense que c'est le signe d'un bon étudiant. Ce n'est pas tout d'apprendre ce qu'on vous enseigne, il faut aussi se demander ce qu'il y a de pertinent là-dedans, comment l'appliquer, voir le tout dans un plus grand ensemble, ce qui est le cas de Wes. Mais de la même manière, il y a des éléments personnels et dramatiques qui entraînent des conflits, il y a beaucoup de choses dans cette relation qui les rends proches.

Qu'est ce que ça fait de travailler avec une actrice du calibre de Viola Davis ?
Travailler avec Viola Davis est un plaisir ! C'est une femme adorable et excellente, et elle n'est pas comme Annalise, Dieu merci ! Si c'était le cas, ce serait horrible de travailler là ! Et quand je lis les scripts, je me dis "Oh mon Dieu, cette femme !" ! Imaginez si c'était votre chef ! Le fait qu'elle monte les gens les uns contre les autres rend cet environnement fou ! Mais Wes bénéficie de ça, c'est une relation intéressante.

Avez-vous tourné les scènes qui se déroulent dans les bois dans l'ordre ou en plusieurs fois ?
Ça a été un grand challenge, surtout pour la production. Dans le pilot, nous avons filmé la scène à Philadelphie, en hiver, dans les bois [rires] ! Mais ensuite, le reste des scènes a été tournée au Griffith Park de Los Angeles, c'est la magie de la télévision ! Ça a été un défi parce que la nuit du meurtre n'a pas été écrite en une fois, nous découvrions au fil des épisodes ce qui passait. Je pense que cela a permis aux scénaristes d'avoir plus de flexibilité pour permette aux gens de se poser des questions et d'explorer d'autres pistes.

La série est composée de 15 épisodes. Selon vous, est-ce la meilleure manière de raconter l'histoire de How to Get Away With Murder ?
Je suis tellement content que le show n'ait que 15 épisodes. C'est un véritable challenge pour les networks d'avoir des séries de 22/23 épisodes, parce que le tournage prend beaucoup de temps et qu'il faut raconter beaucoup d'histoires. La façon dont est écrite notre série, avec ses rebondissements et ce rythme rapide font que 15 épisodes est le nombre parfait. Vous avez suffisamment de temps pour explorer les choses, beaucoup d'événements arrivent et vous apprenez à découvrir ces nombreux personnages, sans être à court d'idées. C'est un avantage parce que la tension qui découle de notre série serait difficile à tenir sur 22 ou 24 épisodes.

Wes semble avoir plus de sens moral que ses camarades, êtes-vous d'accord avec ça ?
Wes est très attaché à ses principes. C'est quelqu'un de franc, c'est un très bon mot pour le définir. Non seulement il est franc avec lui-même et en ce qu'il croit mais il agit en conséquences. Lorsque tout le monde suit Annalise, lui se demande "Quoi ? Est-ce que c'est justifié ?". Wes ne cède pas facilement au compromis, il a besoin de savoir pourquoi il fait ce qu'il fait. C'est quelque chose de constant dans ses actions. Et évidemment, la série joue sur ça, le teste. Tout cela rend ces conflits intéressants à jouer et à regarder. Je pense que vous avez raison, Wes est un guide moral. Ses instincts sont fondamentaux et c'est ce qui vont l'amener à entrer en contact avec Rebecca (Katie Findlay), qu'il va vouloir aider et protéger. Donc oui, je pense que Wes est quelqu'un d'authentique.

La saison 2 de How to Get Away With Murder débutera le 24 septembre sur ABC.

Propos recueillis lors d'une table ronde

Source : SeriesAddict

1 Commentaire

  • SandraP
    Le 05/07/2015 à 19h21

    Trop contente qu'on lui ai redonné une chance a la télé après Harry Potter !! Il est génial et il le mérite :D

Ajouter un commentaire







 Spoiler