News Séries

Seriesaddict.fr  par | Events | 0

Monte-Carlo 2015 : interview de David Giuntoli (Grimm)

Monte-Carlo 2015 : interview de David Giuntoli (Grimm) SeriesAddict - David Giuntoli - Photo : Marie Calfopoulos

Notre interview de David Giuntoli, le héros de Grimm, est à découvrir dès maintenant sur SeriesAddict !

Lors du dernier Festival de télévision de Monte-Carlo, nous avons rencontré David Giuntoli, aka Nick Burkhardt dans Grimm. A l'occasion du lancement de la saison 5 sur NBC ce soir et de la diffusion de la saison 4 en France sur NT1, nous vous proposons de découvrir notre interview !

La fin de saison 3 de Grimm a complètement changé la donne pour votre personnage, Nick, puisqu’il a perdu ses pouvoirs. Vous avez donc débuté la saison 4 sans vos pouvoirs de Grimm, comment avez-vous vécu cela ?
En tant qu’acteur, c’était génial, parce que je n’avais plus à tourner toutes ces scènes de combat ! Mon personnage n’était plus aussi puissant qu’avant, je pouvais donc juste m’asseoir et regarder les autres se battre. J'avais donc moins de travail ! Mais pour mon personnage, Nick, c’était beaucoup moins drôle. Il est celui qui veut sauver les autres, et sans ses pouvoirs, il se sent impuissant. En tant que Grimm, il peut résoudre les problèmes, alors qu’en tant qu’homme ordinaire...

Nick et Adalind ont désormais un lien fort qui les unit puisqu’ils ont eu un enfant ensemble. En quoi cela va-t-il impacter leur relation dans la saison à venir ?
Ça va être une étrange co-éducation pour leur enfant [rires] ! Je ne sais pas, je suppose qu’ils vont devoir élever un enfant ensemble ! J’espère juste que les choses vont être plus détendues à ce moment-là !

Pensez-vous que le fait qu’ils soient parents pourrait donner naissance à une histoire d’amour ?
J’en doute fortement. J’ai dû mal à les imaginer dîner ou rire ensemble !

La quatrième saison a été très compliquée et difficile pour Nick, puisqu’il a perdu les deux femmes importantes de sa vie, sa mère et Juliette. Selon vous, comment va-t-il aborder la saison 5 ?
Je ne sais pas, je n’ai pas encore lu les scripts de la saison 5. Je peux seulement imaginer qu’il ne sera pas très heureux... Bien sûr, il s’en remettra, mais pendant un long moment, il sera anéanti et ce ne sera pas très plaisant pour lui.

A la fin de la saison 4, Trubel tue Juliette. Pensez-vous qu’il y aura des tensions entre elle et Nick, quand la saison 5 va débuter ?
Je ne pense pas qu’il y aura de désaccords entre eux parce que je pense que Juliette voulait tuer Nick, et c’était la seule chose à faire. Je doute vraiment qu’il y ait des tensions.

Bitsie Tulloch, qui faisait partie du casting depuis le lancement de Grimm, ne reviendra pas à priori dans la saison 5. Comment avez-vous appris la nouvelle ?
Ça a définitivement été une surprise et un choc. La série ne sera certainement plus la même sans elle. J’ai trouvé que c’était une approche très intéressante de voir le personnage de Juliette devenir une personne diabolique. Dans la série, il est possible de jouer des personnages complètements différents, et je trouve qu’elle a vraiment fait un super boulot dans le rôle de cet Hexenbiest diabolique et horrible. Elle s’est beaucoup amusée à jouer ça.

Depuis quatre saisons, vous avez affronté de nombreuses créatures. Quelle est votre préféré ?
Oh j’adore les Blutbad ! J’adore Monroe et les loups-garous, ce sont mes préférés.

Pour quelle raison ?
J’aime la relation que Nick a avec Monroe dans la série, il a trouvé en lui un parent, une âme sœur.

Grimm est tournée à Portland mais quand vous ne filmez pas la série, vous vivez aussi là-bas ?
Quand vous êtes acteur, parfois vous ne savez pas où vous vivez. J’adore Portland, mais il y a la réalité de mon travail qui veut que je dois retourner à Los Angeles. J’ai une maison là-bas que je fais louer. Pour mon métier, je devrais probablement vivre à New York ou Los Angeles.

Saison après saison, Grimm a vu son audience augmenter, alors qu’en général, c’est plutôt l’inverse. Comment expliquez-vous cela ?
Je pense que nos scénaristes n'ont pas peur de changer les choses. Ils n'ont pas peur de repartir de zéro. Et puis les gens peuvent facilement s'identifier aux mythes et aux monstres, ils ne sont pas propres à une culture.

Y'a-t-il une série dans laquelle vous aimeriez jouer ?
Le reboot d'Arrested Development.

Source : SeriesAddict

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler