News Séries

Seriesaddict.fr  par | Revue de Presse | 1

Revue de presse : The Forgotten

Revue de presse : The Forgotten 2009 American Broadcasting Co.

Ca y est, ABC a enfin sa série procédurale! En quête d’un nouveau public, la chaîne va diffuser ce soir, The Forgotten. Créée par Mark Friedman et avec Christian Slater (My Own Worst Enemy) en tête d’affiche, la série se rapproche sérieusement de Cold Case. Une équipe d’amateurs va prendre la place de policiers sur des affaires qui ne connaîtront jamais de fin possible à cause de l’impossibilité d’identifier les victimes. Un peu copié, dirons-nous, tout comme les critiques américaines.

  • L’aspect saisissant de The Forgotten est que tout le monde vit ensemble. Il n’y a aucunes querelles, aucun signe que la police soit énervée quand des civils réexaminent un dossier avec de meilleurs résultats. (sic)
    -- David Hinckley – NY Daily News

  • Ce que vous obtenez de The Forgotten, la première série procédurale de la ABC, est précisément ce à quoi vous vous attendiez : un bon produit, un bon casting sur la variation d’un thème. Pensez à The Forgotten comme à Cold Case sans le lapse de temps, ou à Without a Trace sans les badges – ou, plus problématique, sans un semblant d’espoir pour une fin heureuse.
    -- Robert Bianco – USA Today

  • The Forgotten n’est peut-être pas assez distinctive pour accrocher, mais les fans de Slater peuvent espérer que les scénaristes de la série lui donnent quelque chose à jouer, malgré son aspect mélancolique, dans les futurs épisodes.
    -- Mike Hale – New York Times

  • Slater a un charisme de télévision, et le reste du casting est énergique et sérieux. Mais même si vous mettez votre cerveau en pilote automatique, vous ne pouvez pas éviter le côté mélodrame qui prend toute la place.
    -- Barry Garron - Reuters
Pour plus d’informations sur la série, sa fiche est ici.

1 Commentaire

  • fred
    Le 08/10/2009 à 20h56

    Les critiques sont parfois très méchantes, heureusement qu'on dit quand même que Christian Slater a du charisme de télévision. De plus il ne faut pas oublier qu'un bon acteur joue son rôle comme le lui demande le scénariste et le réalisateur donc il prend l'air mélancolique si on lui demande, de plus il souffre de la disparition de sa fille.

Ajouter un commentaire







 Spoiler