News Séries

Seriesaddict.fr  par | Chroniques | 6

Rétro SeriesAddict N.2 : ER “NFS, chimie, iono”

Rétro SeriesAddict N.2 : ER “NFS, chimie, iono” 1994 - NBC

Tous les jeudis revenons sur une série qui a marqué l’histoire de la télé ou nos mémoires. Aujourd'hui : ER.

Septembre 1994. Cette date est une charnière dans l’histoire des séries télés américaines. Ce mois-là NBC lançait non pas une, mais deux séries qui allait devenir cultes et marquer l’esprit des spectateurs : Friends et celle qui nous intéresse aujourd'hui : ER.

De General Hospital en passant par M*A*S*H, nombreuses sont les séries américaines ayant le corps médical comme toile de fond, c’est un sujet qui touche les gens. Cependant après la fin de la très primée St Elsewhere sur laquelle officiait Tom Fontana (Homicide, Oz), aucun pur medical drama ne parut sur les grands network durant 6 ans. Jusqu'à ce soir de septembre où les spectateurs médusés assistèrent en masse à un pilote de 90 minutes mettant en scène un service d’urgences débordé où les patients défilent à toute allure.



Une genèse chaotique

Pourtant l'arrivée de la série sur NBC n'était pas une évidence. Son créateur, l’écrivain et scénariste Michael Crichton, a écrit ce projet en 1974. A cette époque-là il s’agit d’un scénario de film retraçant 24h intenses au sein des urgences d’un grand hôpital. Les studios le refusèrent tous les uns après les autres. Rythme trop rapide. Trop de termes médicaux... Pourtant étant scénariste, Crichton savait composer avec les studios et revoir sa copie. Mais ce projet lui tenait à cœur. Étant lui-même diplômé de médecine, il voulait faire ressentir au public son expérience de médecin en formation. Il rangea alors son scénario dans un tiroir et continua sa carrière.
Il y resta jusqu’en 1989 où son ami Steven Spielberg, emballé, achète les droits du script. Mais le projet Jurassic Park commençant à prendre forme le projet partit de nouveau dans l’oubli. En 1993, un jeune producteur de Amblin, la société de production de Spielberg, tombe sur le scénario et est enthousiaste. Mais pas pour en faire un film, il songe plus à une série télé. Il présente alors à Spielberg et Crichton John Wells, producteur de la série China Beach (cette série se déroulait dans un hôpital de campagne au Vietnam). Crichton accepta alors l’idée, mais à une condition : que le rythme soutenu soit conservé. Il fut exaucé, car le pilote de la série a gardé le script original à deux différences près, le docteur Lewis est devenu une femme, et le docteur Benton afro-américain.

http://thetvdb.com/banners/episodes/70761/20595.jpg

Maintenant il restait à convaincre une chaîne. Et une fois de plus les refus s’accumulèrent. Trop rapide ! Trop complexe ! Script trop long ! Bien trop violent ! NBC accepta enfin du bout des lèvres, après tout le nom de Crichton était vendeur, mais frileux ils ne commandèrent que six épisodes. Ils ne regrettèrent pas leur choix car le lancement d'ER fut un des meilleurs de la chaîne. Personne n’avait vu venir le coup, pas même le studio de production.

Une série au plus proche de la réalité

Mais pourquoi un tel engouement alors que la moitié des dialogues ne sont pas compréhensibles par le plus grand nombre ? Qu’est-ce que cette série apportait de nouveau ?

Une sensation de réalité. Ni plus ni moins. La série ne prend pas de gants avec ses spectateurs, la caméra en steadycam les entraîne au coeur de l’action. On leur impose de vrais geste techniques, un vrai jargon professionnel et le tout à une vitesse folle. En gros ER racontait aux spectateur la réalité dans un cadre fictionnel. Les Américains découvrent alors le fonctionnement de leur propre système de santé. Ses difficultés, ses injustices, ses peines, ses joies aussi. Car malgré les thèmes graves abordés, la série arrive toujours à contrebalancer avec des notes plus légères.
Afin de mieux raconter le quotidien d’un service d’urgence, ce sont de vrais médecins urgentistes qui sont embauchés pour épauler les scénaristes. Chacun y raconte alors son expérience de la médecine. Car c’est cette dernière qui reste le coeur de l’histoire.

Bien sûr que les personnages de cette série chorale sont importants, mais leurs histoires personnelles ne se font jamais au détriment des patients. La volonté de Wells et Crichton était que les cas médicaux restent sous les feux de la rampe. Bien sûr quand une série dure 15 ans, on ne peut pas se contenter de survoler la vie de ses héros. D’ailleurs nous nous investissons un peu plus à chaque épisode dans les personnages, mais tout cela sert à rendre le personnel soignant plus humain. Toujours dans un souci de réalisme, on veut nous rappeler qu’ils sont des êtres faillibles, avec leurs problèmes, mais malgré tout ils font leur travail jusqu’au bout, quitte à mettre leur vie personnelle en péril.

http://thetvdb.com/banners/fanart/original/70761-10.jpg

En tout cas, même si les audiences sur la fin ont diminué, même si les personnages ont quitté peu à peu le Cook County pour être remplacés par d’autres, la série aura su entretenir l’intérêt de ses fans de 1994 à 2009, tenant la case du jeudi soir 22h contre vents et marées. Pour cela, les scénaristes ont souvent eu les mains libres pour expérimenter et se renouveler au travers d’épisodes particuliers, comme un tourné en direct, un au fin fond de la Louisiane, un autre raconté avec différents points de vue... La série savait jouer avec son format et a sans aucun doute ouvert la porte aux medical drama des années 2000. Car, posons-nous posons-nous la question, aurions-nous eu des séries telles House, Grey’s Anatomy ou plus récemment The Night Shift et Code Black si nous n’avions pas eu ER ?

Et vous ? Quel est votre rapport à ER ?

6 Commentaires

  • El_S_Boy
    Le 08/09/2016 à 12h32

    Best Serie Ever !!!
    La série qui a révolutionné la télé et lancé l’ère moderne actuel dans son intégralité

    La question n'aurait pas du être si d'autre série médical aurait vu le jou,r mais bien qu'elle série tout court aurait vu la jour sous son aile si ER c'était planté !

  • gattous01
    Le 08/09/2016 à 13h44

    ER m'a fait découvrir le monde médical tout au long de ces 15 ans et je trouvais super intéressant. Au passage, on en apprend plus sur notre anatomie et comment les médecins traitent quoi.
    C'est LA SERIE des années 90 à voir absolument. En plus, il est vrai que la série est réaliste et ça a joué un immense rôle pour la suite.

  • Tchae
    Le 08/09/2016 à 16h19

    Oh non El_S_Boy, je ne peux pas te laisser dire ça. :) Si ER a eu un gros impact mondial surtout au niveau du public, j'estime que le travail Steven Bochco a eu un impact peut-être bien plus grand pour faire entrer l'industrie des séries dans l'ère moderne. Que cela soit avec NYPD Blue ou même bien avant avec Hill Street Blues.

  • JMCD43
    Le 09/09/2016 à 09h52

    J'ai enregistré toute le série en VF, je regrette de ne pas l'avoir enregistrée en VOSTFR pour entendre les vrai voix des acteurs. Je regarde encore maintenant quelques épisodes et suis également Fan de House, Grey's Anatomy Night Shift et Code black, par contre je regrette n'avoir eu une seule saison de "Combat Hôpital"
    J'aimerais que l'on rediffuse ER en version originale sous-titréeSPOILER[spoiler][/JMCD43]

  • pepette724
    Le 10/09/2016 à 21h00

    Elle reste le top des séries médicales!!! On a pas fait mieux depuis! A l'époque, après Friends je crois que c'est celle ci qui m'a fait devenir une série addict!

  • legarsvoyage
    Le 17/04/2020 à 19h17

    Avec Friends, c'est la première série dont je suis devenu fan :)

Ajouter un commentaire







 Spoiler