News Séries

Seriesaddict.fr  par | Chroniques | 3

Rétro SeriesAddict n.10 : The Twilight zone, la dimension de Rod Serling

Rétro SeriesAddict n.10 : The Twilight zone, la dimension de Rod Serling 1959 - CBS

Tous les jeudis revenons sur une série qui a marqué l’histoire de la télé ou nos mémoires. Aujourd'hui : The Twilight Zone.

« Nous sommes transportés dans une autre dimension, une dimension faite non seulement de paysages et de sons, mais aussi d’esprits. Un voyage dans une contrée sans fin dont les frontières sont notre imagination : un voyage au bout des ténèbres où il n’y a qu’une destination : la quatrième dimension. » Rod Serling





Cette introduction et ce générique, pas grand monde n’est passé à côté, car aujourd’hui nous allons parler d’un monument de la télé américaine, The Twilight Zone, alias La Quatrième Dimension en France (petite parenthèse sur la bizarrerie du nom français, parce qu’en version originale il est fait référence à “The fifth dimension”, à savoir la cinquième dimension, depuis les travaux d’Einstein nous savons que la quatrième est le temps).
Mais que serait cette Quatrième Dimension sans l’homme qui lui a donné vie jusqu’à épuisement : Rod Serling.


L’homme derrière la série


Rod Serling est un vétéran de la seconde guerre mondiale. Traumatisé par son expérience sur le terrain, il s’est tourné vers l’écriture, en particulier pour la radio puis plus tard pour la télévision. Cependant sa volonté d’aborder des sujets sérieux comme le racisme, la politique ou bien l’antimilitarisme se heurte sans cesse aux sponsors qui édulcorent ses scénarios. De guerre lasse il songe à tout arrêter quand lui vient la solution, passer par le fantastique et la science-fiction pour traiter ces thèmes. Comme beaucoup d’auteurs avant lui, il comprend que situer une histoire dans un monde différent permet de questionner réellement les gens, tout en mettant en place une certaine distanciation qui évite le malaise, mais surtout la censure.
Après avoir vendu sa série aux annonceurs, cette dernière débarque sur CBS en 1959 avec en face d’elle le monstre qu’est Alfred Hitchcock Presents. Les deux séries sont des anthologies, c’est-à-dire que chaque épisode raconte une histoire complète à la manière d’une nouvelle. Mais The Twilight Zone est différente de sa concurrente puisqu’elle est le fruit du travail d’un seul homme. Rod Serling est véritablement un showrunner avant l’heure, bâtissant sa série de A à Z. Sur les 156 épisodes qui la composent, il en a écrit à lui seul 92. De plus, il reste le narrateur de chacun des épisodes, prenant même la peine d’y figurer à partir de la saison 2, brisant le quatrième mur, sa cigarette à la main, pour nous expliquer les tenants et aboutissants de ce que nous sommes en train de voir.


http://thetvdb.com/banners/fanart/original/73587-15.jpg


Une oeuvre moderne à l’influence durable


Mais tout ceci ne serait rien si The Twilight Zone n’était pas une série de qualité. Chaque histoire est particulièrement bien dosée, prenant toujours le parti de nous raconter la vie de personnes ordinaires vivant un moment extraordinaire de leur existence. Sa mise en scène particulièrement soignée et minimaliste, dûe aux restrictions budgétaires, permet de générer la tension grâce au jeu intimiste des acteurs, à ce qu’il se passe hors-champs, et aussi via la musique. Nous sommes loin d’un show qui brille par ses effets spéciaux ou par des plans à couper le souffle. Grâce à cela, La Quatrième Dimension a plus que bien vieilli, elle est même indémodable et ses épisodes arrivent encore aujourd’hui à nous faire réfléchir, à nous faire frissonner et surtout à nous retourner grâce à ses twists finaux qui sont le plus fort symbole de la série.


http://thetvdb.com/banners/fanart/original/73587-14.jpg


La Quatrième Dimension avec son style si impactant a eu une énorme influence sur les créateurs qui suivront, et pas uniquement dans le monde des séries. Nombreux sont ceux qui avouent clairement l’influence qu’à eu le show sur eux, que cela soit Stephen King, Steven Spielberg ou même Chris Carter (The X-Files)


The Twilight Zone, la série originelle, s’achèvera en 1964, après 5 saisons, laissant Rod Serling épuisé mais satisfait de ce qu’il a accompli. Ce dernier ne renouera jamais réellement avec le succès en dehors de sa participation au scénario de La Planète des Singes (1968), dont le final n’aurait pas dépareillé dans un épisode de sa série phare. Bien que CBS tenta à plusieurs reprises de relancer la franchise, la magie n’opéra jamais aussi parfaitement, sûrement parce que The Twilight Zone est l’oeuvre d’un seul homme. Mais ses nombreuses rediffusions permettent à cette dernière de perdurer dans nos souvenirs comme étant une référence essentielle de la culture audiovisuelle.

Et vous, aimez-vous frissonner devant The Twilight Zone ?

3 Commentaires

  • TedMosby
    Le 04/11/2016 à 01h19

    Série géniale a voir au moins une fois dans sa vie :)

  • geant
    Le 08/11/2016 à 12h40

    Oui mais ou l'a trouvé ? Les sites de streaming sont trop main stream

  • TedMosby
    Le 08/11/2016 à 15h13

    @geant la série est en vente en dvd un peu partout :)

Ajouter un commentaire







 Spoiler