News Séries

Seriesaddict.fr  par | Chroniques | 1

Rétro SerieAddict N.32 : Baywatch, le cliché du californian way of life

Rétro SerieAddict N.32 : Baywatch, le cliché du californian way of life NBC - 2017

Tous les jeudis revenons sur une série qui a marqué l’histoire de la télé ou nos mémoires. Aujourd'hui : Baywatch.

Il n’aura échappé à personne que depuis hier sur grand écran est sorti le remake d’un étrange culte des années 90. Culte autour de maillots de bain rouges échancrés, de ralentis pleins d’éclaboussures, de sourires ultra bright, et de beaux jeunes gens qui courent tout le temps. Oui il ne vous aura pas échappé que Baywatch, alias Alerte à Malibu, ressort de sa tombe. Mais c’était quoi déjà cette série ?



Créée en 1989 pour la chaîne NBC, Baywatch s’inspire de la vie d’un de ses co-créateurs Gregory J. Bonann, en tant que sauveteur. La série raconte donc la vie d’une équipe de sauvetage à Los Angeles, officiant sur la plage de Malibu. Entre les missions de secours et la vie personnelle des héros, nous sommes loin du train-train coups de soleil et chichis, beignets, chouchous. A la tête de la troupe le sémillant Mitch Buchannon, alias David Hasselhoff bien connu du grand public pour avoir joué dans The Young And The Restless (Les Feux de l’Amour) et plus récemment dans Knight Rider (K2000). La série fait un semi-bide, et vu son coût de production, NBC met vite un terme à l’aventure en annulant le show au bout d’une saison à peine. Mais David Hasselhoff lui croit au potentiel de Baywatch. Il décide alors de devenir co-producteur et la propose dès lors à la syndication (c’est-à-dire que plusieurs petites chaînes produisent et acquièrent les droits de diffusion en même temps). Et ça va marcher, la série revient dès 1991 et ce pour 10 ans, avec d’excellentes ventes à l’étranger. Le Guinness Book des records aurait classe même la série comme la plus regardée dans le monde… Mais pourquoi au juste ?

http://thetvdb.com/banners/fanart/original/70874-11.jpg

Baywatch c’est juste une usine à rêves où on y vend le californian way of life des années 90. C’est un défilé de corps superbes, de jeunes gens en pleine santé, qui arrivent à vivre dans des lofts en bord de mer avec juste un salaire de sauveteur. On y trouve des champions de surf comme Kelly Slater. Les scénarios sont tirées au maximum par les cheveux pour vendre un peu de frissons et des jeunes femmes en maillot de bain courent au ralenti sur la plage. Cet abus de ralentis qui, aux dires de David Hasselhoff, était un excellent moyen de gagner des secondes de tournages et donc de faire des économies. En tout cas il n’en faut pas plus pour que la série arrive à cumuler 11 saisons. Les deux dernières seront, toujours pour des raisons budgétaires, délocalisées à Hawaii devenant au passage Baywatch Hawaii et renouvellera en même temps son casting.

http://thetvdb.com/banners/fanart/original/70874-7.jpg

Revenons un peu justement sur le casting. Si quelques hommes comme Hasselhoff ou bien David Charvet (“should I leave or should I stay !” pour ceux qui ont été ados dans les nineties) ont su marquer les esprits, se sont surtout les naïades de Baywatch qui ont retenu l’attention Pamela Anderson en tête, Carmen Electra, Yasmine Bleeth… Avec des carrières d’actrices parfois aussi courtes que leurs tenues, elles sont au final des femmes objets, playmates softs du petit écran.
Heureusement que la plupart ont su garder un sens aigu de la dérision et n’ont jamais hésité à se moquer d’eux-même dans différentes parodies, Hasselhoff en tête. Et des parodies, ou des clins d’oeil il y en a eu une floppée. Baywatch fait partie de ces séries qui ont réussi en peu de temps à trouver une place très distincte dans l’esprit des gens et de la culture pop. Même sans avoir vu un seul épisode, je suis persuadée que vous connaissez l'iconographie du show à l’image de ses maillots rouges, ou de ses véhicules de sauvetage. Et ces seuls éléments sont vite devenus une référence facilement reconnaissable dans les autres oeuvres.

http://thetvdb.com/banners/fanart/original/70874-13.jpg

Au final Baywatch c’est 11 saisons, 242 épisodes, 3 téléfilms, 1 parodie, 1 adaptation au cinéma. C’est aussi un spin-off sur la vie nocturne de Mitch Buchannon en tant que détective privée qui lutte, dans la saison 2, contre des forces démoniaques, si si, je vous le jure, même que ça s’appelle Baywatch Nights et que ça a fait un four.
Alerte à Malibu c’est une icône de la culture pop, pas toujours de très bon goût, mais une référence obligatoire.



Ca représente quoi pour vous Baywatch ?

1 Commentaire

  • Nikita007
    Le 22/06/2017 à 20h38

    Série culte que j'ai pris plaisir à suivre.

Ajouter un commentaire







 Spoiler