News Séries

Seriesaddict.fr  par | Chroniques | 2

Rétro SeriesAddict N.46 : Knight Rider

Rétro SeriesAddict N.46 : Knight Rider NBC - 2017

Tous les jeudis revenons sur une série qui a marqué l’histoire de la télé ou nos mémoires. Aujourd'hui : Knight Rider.

Les chevaliers solitaires ont toujours eu la cote à la télé. De Steve McQueen dans Wanted: Dead or Alive à Lorenzo Lamas dans Renegade, chaque génération a son héros qui se bat pour la justice. Et dans les années 80 ce héros avait une Pontiac Firebird qui parle !



En 1982, Glen A. Larson lance sur NBC sa nouvelle série : Knight Rider. Surfant sur la mode technophile de l’époque et l’intérêt du public pour les machines intelligentes, le show met en scène un redresseur de torts et sa voiture sophistiquée. K2000 (en VF) nous raconte comment Michael Long (David Hasselhoff), un flic sous couverture, est laissé pour mort après un tir dans le visage. Il va alors être pris en charge par le F.L.A.G. (Foundation for Law And Government), un organisme privé, qui va lui offrir une nouvelle apparence et une nouvelle identité afin de combattre le crime là où la justice ne peut plus agir. Cette fondation a été créée par un milliardaire en fin de vie : Wilton Knight (Richard Basehart). Non seulement ce dernier va donner à Michael son nom, mais aussi le visage de son fils, un criminel déséquilibré… Bravo le transfert psychologique. Bref de toutes façons tout cela n’est qu’un prétexte, dès le pilote Wilton meurt et Michael, aidé par Devon Miles (Edward Mulhare) qui dirige la fondation et le Docteur Bonnie Barstow (Patricia McPherson), va pouvoir d’épisodes en épisodes aller taper du méchant et défendre la veuve et l’orphelin.

https://www.thetvdb.com/banners/fanart/original/77216-2.jpg

Toute la saveur de la série tient au partenaire de Michael dans ses missions : KITT (William Daniels), l’acronyme pour Knight Industries Two Thousand (donc le 2000 de K2000 ne vient pas de nulle part). Il s’agit d’une Pontiac Firebird Trans Am modifiée et dotée d’une intelligence artificielle. Capable de parler, de raisonner et d’agir par elle-même , KITT tisse tout au long de la série un lien étroit avec son conducteur. Parmi ses gadgets à faire pâlir James Bond, on peut citer son scanner avant digne d’un Cylon, sa carrosserie “moléculaire” qui rend le véhicule résistant à toutes les armes connues, sièges éjectables, une vitesse de pointe à 300 km/h, la possibilité de sauter par dessus des obstacles… Bref le moyen de locomotion rêvé pour tous les enfants des années 80 qui devaient se contenter, en guise de magie, de la suspension hydropneumatique de la BX de leurs parents. Le reste du show reste très classique dans sa forme, en mode "case of the week" avec de temps en temps un épisode un peu plus marquant. Souvent ce dernier met en scène une Némésis comme Garth Knight le fils de Wilton et donc le double maléfique de Michael, ou encore KARR, un KITT plus performant mais dangereux dans son comportement. La série s’est éteinte en 1986, après 4 saisons ayant épuisé le concept jusqu’à la moelle.

https://www.thetvdb.com/banners/fanart/original/77216-3.jpg

Ce qui est intéressant dans K2000 c’est de se demander comment une série lambda, destinée à un public (très) familiale, boudée par les critiques, a pu devenir au fil du temps une véritable franchise ? Franchise nanardesque, certes, mais franchise quand même.
Un spin-off raté en 1985 : Code of Vengeance, deux téléfilms plus que passables Knight Rider 2000 et Knight Rider 2010 en 91 et 94. Une nouvelle série abandonnée au bout d’une saison en 1997 : Team Knight Rider. Et puis une autre série qui ne survécu pas à sa première saison avec le fils caché de Michael Knight : Knight Rider (2008). Et aujourd’hui encore un projet de reboot du show par Justin Lin. Et nous ne nous étendons pas sur les jouets, les jeux vidéos ou les bande-dessinées. Preuve en est que Knight Rider est particulièrement implanté dans la culture populaire. Peut-être parce que les enfants qui ont fantasmé sur la série ont grandi et sont devenus aujourd’hui les acteurs de l’industrie de l'entertainment. Quoi qu’il en soit, je crois que nous n’avons pas fini d’entendre parler de KITT.

Et vous, que pensez-vous de Knight Rider ?

2 Commentaires

  • myrageuh
    Le 25/01/2018 à 23h55

    Elle a bercé mon enfance cette série, et surtout cette voiture. Le rêve quoi, la voiture elle roule toute seule, elle te parle... =') J'en aurais trop besoin là, je bosse à 60km de chez moi, l'auto-pilotage, un pied.

    Plus sérieusement, je crois que c'est vraiment la musique qui est mythique. Elle a même été reprise dans une musique techno il y a quelques années, j'avais adoré.

    Et bon, une petite série avec une voiture -pour l'époque- super high-tech, ça se laissait super regarder.

    Et maintenant, cette série s'offre, en prime, le plaisir de réveiller la nostalgie d'une époque et d'une tranche de vie.

  • LPF
    Le 27/01/2018 à 18h52

    "qui devaient se contenter, en guise de magie, de la suspension hydropneumatique de la BX de leurs parents." : pan ! Tu m'a tué ! XD

    Rhoooo c'te vieille nostalgie de K2000. Et dire que la voiture autonome c'est presque pour aujourd'hui...

Ajouter un commentaire







 Spoiler