News Séries

Seriesaddict.fr  par | Spoilers | 0

Gina Rodriguez discute de ses débuts de réalisatrice dans Jane The Virgin

Gina Rodriguez discute de ses débuts de réalisatrice dans Jane The Virgin Jane the Virgin - 2017 - CW

Attention, cet article contient des spoilers sur le dernier épisode de Jane The Virgin !

L’épisode de Jane The Virgin diffusé vendredi dernier sur la chaîne CW a marqué les débuts de l’actrice Gina Rodriguez en tant que réalisatrice. Une nouvelle expérience pour cette dernière ainsi que pour les autres membres du casting.

Lors d’une interview avec le magazine TV Guide, Gina Rodriguez est revenue sur les challenges de cet épisode.

Lorsque l’opportunité de réaliser un épisode de Jane The Virgin s’est présentée, Gina Rodriguez a beaucoup douté, craignant de ne pas réussir à concilier son travail d’actrice avec celui de réalisatrice. Cependant, Jennie Snyder Urman, la créatrice de la série, a attendu le bon moment pour que Gina Rodriguez puisse réaliser un épisode de Jane The Virgin. L’actrice se souvient, « Lorsque nous sommes arrivés à notre quatrième saison, Jennie a dit ‘Génial. J’ai trouvé. Tu réaliseras l’épisode 10. Tu auras la période de Noël, ce qui te laisseras du temps pour le faire.’ Je me suis dit, ‘Oh merde. Nous le faisons ! C’est génial !’ ».

Gina Rodriguez a toujours été un leader naturel sur le tournage de Jane The Virgin, rendant la transition entre son statut d’actrice et celui de réalisatrice plutôt facile. L’actrice explique s’être toujours exprimée lorsqu’un problème de communication survenait au sein de l’équipe, et avoir toujours su trouver les mots pour parler à ses partenaires, forte de ses connaissances de leurs forces et faiblesses. Son passage à la réalisation s’est donc fait naturellement, « Je vis, mange et respire Jane The Virgin, donc c’était une transition très confortable pour moi. ».

Une nouvelle position pleine de défis, puisqu’en plus Gina Rodriguez devait en parallèle incarner Jane Villanueva. Elle raconte, « C’est un énorme travail ! C’est cinq jours de travail par semaine, 14 heures par jours. Jane est partout dans chaque épisode, et j’ai rarement du temps libre. ». Un dur labeur réussi, puisque l’actrice a su offrir à ses téléspectateurs un travail qualitatif autant devant que derrière la caméra.

L’histoire de Gina Rodriguez sur la série, mais également avec ses partenaires de jeu, s’est avérée être un véritable atout pour ses débuts à la réalisation, surtout dans un épisode où la plupart des personnages explorent leur sexualité d’une manière qu’ils n’avaient jamais considérée auparavant. Alors que Jane et Rafael (Justin Baldoni) ont eu leur premier rapport sexuel, et que Petra (Yael Grobglas) découvre son attirance pour son avocate JR (Rosario Dawson), c’est la scène dans laquelle Alba (Ivonne Coll) admet à Jane être nerveuse à l’idée d’être intime pour la première fois avec un homme après trente ans de célibat qui s’est démarquée. Gina Rodriguez s’est dite honorée de pouvoir explorer la sexualité d’une femme de l’âge d’Alba, mais également de pouvoir mettre en avant le sujet de la sexualité et de la religion. Elle déclare, « Nous voyons rarement des femmes de son âge et encore moins des femmes latinos parler de la tentation, de plaisir, de désir et de sexualité. C’était un très gros épisode pour nous, et je pense que c’était une opportunité pour moi de parler de quelque chose dont beaucoup de femmes aimeraient parler. ».

Elle poursuit, « Je pense que je voulais aborder ce scénario délicatement car Ivonne Coll est une magnifique actrice. Le fait qu’elle soit capable de véhiculer et d’émouvoir la narration permet que vous n’ayez besoin de savoir ce qu’elle dit, ou de connaitre la langue, vous n’avez même pas besoin de regarder les sous-titres ! Je pense que c’est ce qui la rend phénoménale. ».

Dans l’épisode « Chapter Seventy-Four », Jane et Rafael partage leur première scène de sexe. Même si les deux personnages ont déjà été ensemble par le passé, c’est la première fois qu’ils devenaient intimes à l’écran. Des scènes souvent compliquées pour les acteurs, « La raison pour laquelle j’ai été chanceuse, c’est que la créatrice [Jennie Snyder Urman] a choisi cet épisode pour moi à cause de la scène de sexe. Elle a dit que ce serait vraiment génial de pouvoir réaliser quelque chose d’aussi intime et à la fois très inconfortable. […] Il y avait beaucoup de défis et puis ce fut magnifique. ».

En réalisant sa première scène de sexe, Gina Rodriguez a tenu à créer un environnement sûr pour son partenaire Justin Baldoni qui s’est toujours exprimé sur la pression qu’il ressentait au quotidien pour garder la forme. L’actrice explique, « Je pense que le regard masculin sur le corps féminin est très différent du regard féminin dans ce genre de scènes, et je savais ce qui allait me mettre à l’aise. Je savais que cela allait être non seulement confortable, mais me faire sentir belle, confiante et sexy. J’ai été capable de donner ça à ma co-star masculine, même si certains pensent que les hommes ne vivent pas ce genre d’expérience. Ils ne se sentent pas sûr d’eux devant la caméra tout le temps. Ils ne se sentent pas virils ou musclés. J’ai été capable de montrer à Justin à quel point il était beau et masculin. ».

L’actrice ajoute également avoir été capable de « protéger » son partenaire d’une manière « dont les femmes n’ont pas souvent l’occasion avec un réalisateur masculin».

Des premiers pas de réalisatrice qui ont auront donc été un vrai challenge pour Gina Rodriguez mais qui a été très heureuse d’avoir eu cette opportunité de mettre sa créativité à contribution. Une expérience dont elle gardera un bon souvenir et qu’elle espère réitérer.

Jane The Virgin est diffusée tous les vendredis sur la CW.

Source : TV Guide

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler