News Séries

Seriesaddict.fr  par | Chroniques | 0

Rétro SeriesAddict N.48 : The Fresh Prince of Bel-Air

Rétro SeriesAddict N.48 : The Fresh Prince of Bel-Air NBC - 2017

Tous les jeudis revenons sur une série qui a marqué l’histoire de la télé ou nos mémoires. Aujourd'hui : The Fresh Prince of Bel-Air.

En 2018, le nom de Will Smith est désormais associé au cinéma, à l’image d’un grand acteur capable de se couler dans différents rôles avec aisance. Mais avant de se faire une place dans le Walk Of Fame, au tout début des années 90, Will Smith était lié à ce générique.



Retour en arrière direction les années 80. Will Smith n’est pas encore Will Smith mais un rappeur de Philadelphie qui se fait une place dans le monde de la musique sous le nom de The Fresh Prince. Avec son comparse de toujours, DJ Jazzy Jeff, ils ont un groupe qui marche plutôt pas mal. Assez pour qu’en 1989, NBC et la maison de production de Quincy Jones approchent Will pour lui proposer une série dans laquelle il camperait une version fictive de lui-même. En 1990, le network lance alors ses deux nouvelles sitcoms du lundi, les deux destinées à public adolescent : Blossom et The Fresh Prince of Bel-Air.

https://www.thetvdb.com/banners/fanart/original/76738-4.jpg

Le rap du générique du Prince de Bel-Air (en VF), co-écrit par Will Smith et Quincy Jones, nous narre le pitch du show. Will est un ado de 17 ans qui vit dans le quartier ouest de Philadelphie. Un jour, alors qu’il jouait au basket, il envoie par accident son ballon sur une bande qui traînait dans le coin. Le ton monte et une bagarre éclate. Sa mère, en réalisant la dangerosité du quartier, l’envoie vivre chez sa propre soeur à Bel-Air, un quartier très huppé de Los Angeles. Elle espère que là-bas il ait de meilleures chances pour réussir dans la vie. La série débute alors avec l’arrivée de ce joyeux trublion dans la famille très snob des Banks. Cette famille se compose de oncle Phil (James Avery), avocat puis plus tard juge, qui va incarner pour Will la figure paternelle qu’il n’a jamais eu, ce qui va forcément provoquer des frictions entre eux. Nous trouvons aussi tante Viviane qui va être interprétée successivement par deux actrices (Janet Hubert puis Daphne Reid). Ce changement va donner lieu à deux interprétations différentes du personnage, avec d’un côté une femme forte et impliquée dans son travail et de l’autre une mère au foyer plus permissive. Ensuite il y a les trois cousins. Tout d’abord Hilary (Karyn Parsons) qui est l’image même de la jeune femme riche, pourrie gâtée et légèrement stupide. Après il y a Carlton (Alfonso Ribeiro) qui a l’âge de Will mais qui est tout son contraire : garçon bien sous tous rapports, élevé pour devenir la fierté de la famille, au risque de paraître décalé vis-à-vis des jeunes de son âge. Et pour finir Ashley (Tatyana Ali) la petite dernière qui, contrairement à son frère et sa soeur, est en rébellion contre le carcan de son milieu social. Bien sûr une famille aisée ne serait rien sans un majordome cynique, toujours prêt à sortir un sarcasme bien senti, et grâce au so british Geoffrey (Joseph Marcell) c’est chose faite.

https://www.thetvdb.com/banners/fanart/original/76738-9.jpg

Le show se présente comme une sitcom très classique. La plupart des gags tournent autour de la différence de classe sociale entre Will et la famille Banks. Will Smith s’affiche alors comme un gentil garçon qui ne comprend pas les codes snobs et coincés de la haute société. Cette dernière, souvent tournée en dérision, est mise en opposition avec le personnage principal qui représente le vent de fraîcheur censé dépoussiérer tout cela. Certains peuvent reprocher à la série de représenter une fois de plus une famille de couleur aisée, à l’image de The Cosby Show, toujours par souci de ne pas “bousculer” le spectateur. Mais contrairement à son illustre prédécesseur, de temps à autre The Fresh Prince aime rappeler que même lorsque l’on vit dans un milieu privilégié, être noir aux Etats-Unis apporte son lot de difficultés. Un des passages qui illustre le mieux cela est Carlton qui ne comprend pas pourquoi il a été arrêté après un banal contrôle par la maréchaussée. Will lui explique qu’en tant que noir au volant d’une Mercedes, il sera toujours un suspect aux yeux de la police. La série, entre ses blagues loufoques et son humour bon enfant, se permet alors de faire passer des messages bien plus profonds que son propos de base.

https://www.thetvdb.com/banners/fanart/original/76738-8.jpg

Malgré une annonce d’annulation après trois saisons, les spectateurs vont se mobiliser pour sauver le show qui en obtiendra trois de plus. La série s’arrêtera de sa belle mort, après 148 épisodes, en 1996. Entre temps, Will Smith est devenu une icône pour les jeunes et sa carrière au cinéma décolle enfin. Il peut alors s’envoler vers les étoiles, sans jamais renier ses débuts à la télé. Aujourd’hui cultissime, The Fresh Prince of Bel-Air fait partie de ces séries au doux parfum de nostalgie.

Et vous, avez-vous déjà regardé The Fresh Prince of Bel-Air ?

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler