News Séries

Seriesaddict.fr  par | Divers | 5

Stranger Things : Accusés d’abus verbal, les frères Duffer se défendent

Stranger Things : Accusés d’abus verbal, les frères Duffer se défendent Stranger Things - 2017 - Netflix

Matt Duffer et Ross Duffer, les créateurs de Stranger Things, ont été accusés d’harcèlement verbal envers plusieurs femmes sur le tournage de la série. Des accusations qui ont poussé les frères Duffer à s’expimer, et Netflix à ouvrir une enquête.



Dans une publication Instagram postée lors de la journée internationale des femmes, Peytonn Brown, membre de l’équipe de production, a confié avoir travaillé sur la série Stranger Things mais qu’elle ne prolongerait pas l’expérience après avoir été témoin d’abus verbaux sur le plateau.

I guess there’s no better day than #nationalwomensday to say #timesup and announce that I will not be a part of the filming of Season 3 of Stranger Things. Why, you ask? Because I stand with my sisters. I personally witnessed two men in high positions of power on that set seek out and verbally abuse multiple women. I promised myself that if I were ever in a situation to say something that I would. I have 11.5 thousand followers who can hear me say this, TIME IS UP. Women in the film industry are POWERFUL. We will rise and we will scream from mountain tops in support of each other and I will not contribute my time, efforts, and talent to such abusive people. There is too much going on in this world to be regressive. There are too many amazing and highly respected men in respective positions of power that I have had the utmost pleasure of working beside. Those are the people I want to surround myself with. Those are the projects I want to be a part of. This industry is no longer led by a “few good men,” but instead by an OCEAN of ASTOUNDING WOMEN. Enough is enough. For my sisters- Time is up. #timesup #theabusestopsnow #ontobiggerandbetter #standupforwhatsright #womenempowerment #ladygrip #sisterhood #iatsesisters #wewillbeheard #thispicsaysitall

Une publication partagée par P (@peytonnbrown) le 8 Mars 2018 à 10 :18 PST



Elle écrit, « J’ai personnellement été témoin de deux hommes en position de pouvoir sur ce plateau maltraiter verbalement plusieurs femmes. Je me suis promis que si un jour j’étais dans une situation dans laquelle je pourrais dire quelque chose, je le ferais. »

Elle poursuit en faisant référence au mouvement Time’s up, « Les femmes dans l’industrie du film sont puissantes. Nous nous lèverons et crierons aux sommets des montagnes pour nous soutenir les unes et les autres. Je ne donnerai pas de mon temps, ni mes efforts et mon talent à de telles personnes abusives. ».

Selon ses dires, il y avait sur le tournage « des cris, des insultes, des menaces. Des gens ont même été virés ou forcés de démissionner à cause d’eux. ».

A la suite de ces accusations, Netflix a mené une enquête. Dans un communiqué, le géant du streaming a déclaré, « Nous avons examiné les préoccupations qui ont été soulevées lorsque nous avons entendu ces allégations jeudi, et nous n’avons trouvé aucun acte répréhensible. Maintenir une atmosphère sécuritaire et respectueuse sur le plateau est important pour nous, et nous savons que ça l’est aussi pour les frères Duffer. ».

Samedi, les créateurs de Stranger Things ont également tenu à s’exprimer. Dans un communiqué commun, ils déclarent, « Nous sommes profondément bouleversés d’apprendre que quelqu’un se sentait mal à l’aise sur notre plateau. En raison de la nature très stressante de la production, les tempéraments sont parfois exacerbés, et pour cela nous nous excusons. Cependant, nous pensons qu’il est important de ne pas mal caractériser notre plateau, sur lequel nous croyons fermement traiter tout le monde équitablement sans tenir compte du sexe, de l’orientation sexuelle, de la race, de la religion ou de toute autre chose. Nous restons totalement engagés à fournir un environnement de travail sûr et collaboratif pour tout le monde sur nos productions. ».

Source : EW

5 Commentaires

  • Gh0st
    Le 13/03/2018 à 13h16

    Est-ce que Kevin Spacey a eu droit à une enquête, lui ?
    Non, il a directement été blacklisté et viré.
    Évidement, Netflix ne va pas tuer sa poule aux oeufs d'or... (Stranger Things)

  • Lexaa
    Le 13/03/2018 à 18h11

    La situation de Kevin Spacey était très différente. L'acteur a été accusé publiquement par un comédien assez connu aux USA et n'a jamais réellement nié l'histoire. Simplement qu'il n'en avait aucun souvenir. De plus, cela est à placé dans le contexte de la vendetta contre le harcèlement sexuel. Pour les frères Duffer, on parle plutôt d'un harcèlement moral. Après si les faits sont avérés, il doit avoir des sanctions comme pour n'importe qui.

  • Rooney
    Le 13/03/2018 à 19h43

    Instant coup de gueule: J'EN AI RAS LE BOL !

    Il y a un déballage d'affaires, on ressort plein de rumeurs (certaines fondées, d'autres non), tout est mis sur le même plan sans prendre réellement en compte la gravité des faits, les allégations deviennent des faits et l'opinion publique est à la fois juge, juri et bourreau !

    Ras le bol de cette hypocrisie américaine : combien d'accords financiers ont été conclus AVEC les victimes, assorties de clause de non divulgation, pour que des agressions soit passées sous silence.

    Si les faits reprochés sont avérés, qu'il y a des preuves (visiblement ici les témoins ne manquaient pas), ils doivent être portés devant la justice... et non les médias !
    Si une personne témoin ou victime remet en cause les conclusions ou l'impartialité d'une enquête interne, elle doit saisir la justice... et non les médias !

    Dans cette ère ultra-connectée où le droit à l'oubli n'existe plus, les réputations de femmes et d'hommes peut être entachées voir détruites par ce genre d'accusations et malheureusement dès qu'une accusation devient publique la présomption d’innocence n'existe plus.

  • AssA
    Le 13/03/2018 à 20h32

    Bientôt, il sera même interdit de lever les yeux pour ne pas risquer le procès ou le lynchage médiatique.

    Ils arrivent que les gens s’énervent, ça ne veut pas dire qu'il y a harcèlement derrière. Par hasard, c'était des femmes. Mais est-ce qu'elle aurait réagi si ça avait été des hommes qui se faisait "crier dessus" ?
    C'est vraiment devenu un phénomène de mode d'accuser tout le monde pour tout et n'importe quoi... surtout n'importe quoi. Un moment, il faudrait arrêter la paranoia et se concentrer sur les vraies victimes, sinon, cela banaliserait le vrais problèmes et plus personne ne les prendraient au sérieux.

  • TedMosby
    Le 14/03/2018 à 12h47

    Votre titre d'article prête à confusion et je trouve ça triste... Ce ne sont pas les frères Duffer qui sont mis en cause mais "Deux hommes en position de pouvoir accusés de maltraiter verbalement plusieurs femmes..." Ils ne sont certainement pas les seuls hommes de pouvoir sur le plateau. Puis bon c'est un peu n'importe quoi cette accusation, ça veut tout dire et rien dire en même temps, ça sent plus la petite vengeance ou la déclaration faite pour se faire de la publicité sur le dos d'une série à succès.

Ajouter un commentaire







 Spoiler