News Séries

Seriesaddict.fr  par | Revue de Presse | 0

Revue de presse: Gen V

Revue de presse: Gen V 2023 - Prime Video

Aujourd'hui, Prime Video lance son spin-off de The Boys, Gen V.

La série Gen V se déroule dans la seule université réservée aux Supes (et gérée par Vought International). On suit les vies hormonales et compétitives de jeunes super-héros qui testent leurs limites physiques, sexuelles et morales en se battant pour arriver en haut du classement de l'école.

Au casting de cette nouvelle série, nous retrouvons Jaz Sinclair, Chance Perdomo ou encore Lizze Broadway.

Les critiques sont assez positives, et on peut espérer la même énergie régressive que dans la série originale :

Vous rirez fort, grimacerez souvent, et vous vous demanderez souvent comment Gen V fait pour s'en sortir avec tout ce qu'elle nous montre - ce qui est ma façon de recommander cette série brillamment cinglée à tous ceux qui écouteront.
-- IGN/Matt Donato

C'est beaucoup plus abouti que les dernières séries Marvel. Mais les téléspectateurs sensible devront garder un coussin à portée de main. Gen V est souvent choquante et intelligente... mais plus souvent encore, elle est juste choquante.
-- The Telegraph/Ed Power

Gen V garde le tranchant, le cynisme et l'humour adolescent (ici à propos) qui fait que la série originale fonctionne, suggérant que The Boys est bien loin de la fatigue créative qui touche des géants tels que le MCU.
-- Variety/Alison Herman

Si personne n'atteint le niveau d'Antony Starr et de son Homelander ultra intense, le casting est tout de même solide. Si la série devient parfois frustrante par la façon dont son intrigue est précipitée, on trouve toujours assez de moments d'inspirations pour être diverti, et parfois un peu plus.
-- The Hollywood Reporter/Dan Fienberg

La jeunesse va souvent vers les extrêmes. La super jeunesse, par extension, est amenée à aller vers de supers extrêmes. Et une série en huit épisodes sur des jeunes dotés de super pouvoirs pourrait très bien être un festival d'extrêmes. C'est le cas de l'ultra violente, syper sexualisée Gen V, qui est assez ridicule, mais ne peut malgré tout pas vraiment être rejetée. Pourquoi ? Parce qu'elle propose assez de critique sociale, bien que floue, pour indiquer que derrière tout ce sensationnalisme, on pourrait trouver de l'intelligence.
-- The Wall Street Journal/Scott Campbell

Pour plus d'informations, rendez-vous sur la fiche série de The Irrational.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler