News Séries

Seriesaddict.fr  par | Events | 2

Monte-Carlo 2012 : interview de Gabourey Sidibe

Monte-Carlo 2012 : interview de Gabourey Sidibe 2012 - Gabourey Sidibey

Chaque mercredi, découvrez les interviews que SeriesAddict a réalisé pendant le 52ème Festival de Monte-Carlo. Après Bitsie Tulloch la semaine dernière, découvrez l'interview de Gabourey Sidibe, l’interprète d'Andrea dans The Big C.

Comment définiriez-vous The Big C ?
Nous avons des scénaristes vraiment intelligents et notre show l’est aussi. Nous parlons d’une femme qui a un cancer, mais notre série ne parle pas tellement de ça, mais d’une famille qui doit y faire face. Nous essayons d’apporter une sensibilité et de montrer une vision entière de ce que le cancer peut faire. Cathy est encore en vie, elle doit faire face à la mort d’un ami qui se bat aussi contre le cancer. La série essaye d’apporter un regard honnête sur cette maladie.

Au début de la saison 3, Andrea est une nouvelle personne. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette nouvelle Andrea ?
A la fin de la saison 2, Andrea a le cœur brisé. Elle part donc en Afrique pour retrouver ses racines. Dans la saison 3, elle décide d’arborer fièrement ses origines Afro-Américaine. C’est ce qu’elle veut être et tout le monde devra être cool avec ça. Et si vous n’aimez pas ça, tant pis pour vous !

Quels rapports entretenez-vous avec vos origines africaines ?
Je suis sénégalaise, je ne suis donc pas la Noire Américaine "normale", parce que je ne suis pas Afro-Américaine de par mon père (qui est sénégalais). Je n’ai jamais eu la même interprétation de l’Afrique et de mes racines. Mes amis ont des noms américains et moi non, le mien est très africain ! Il n’y a donc pas moyen d’échapper à ma culture ! C’est à la fois tout ce que je suis et ne suis pas. J’ai grandis aux États-Unis, je suis donc très Américaine. Je suis allée en Afrique plusieurs fois et je connais la vie là-bas. Ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse parce que c’est mon environnement.

Susan Sarandon a rejoint le casting de la saison 3. Que pouvez-vous nous dire sur son personnage et sur elle ?
Elle joue le rôle de Joy, un coach de vie qui a eu un cancer mais qui l’a combattu. Cathy en a entendu parler et décide d’aller à l’un de ses ateliers dans le but de voir si elle peut combattre le cancer de la même manière que Joy. C’est très marrant de travailler avec Susan. C’est une femme intelligente, et l’on apprend tellement avec elle. Elle est vraiment cool et c’est génial de discuter avec elle.

Peut-on dire que Cathy est un mentor pour Andrea ?
Je pense que oui. Andrea voit quelque chose en Cathy qu’elle voudrait être et inversement. En quelque sorte, Andrea est aussi le mentor de Cathy. Elle fait partie de ses soutiens pour combattre la maladie, elle est celle qui garde les choses réelles pour Cathy et qui dit à son fils d’être gentil avec sa mère. Il y a sans aucun doute une relation de mentor entre Cathy et Andrea, mais je pense que cela va aussi dans les deux sens.

Qu'en est-il de vos relations avec Laura Linney ?
C’est presque la même chose ! Je la vois comme un mentor. C’est une personne et une actrice vraiment merveilleuse. Mais plus important, c’est une femme géniale : elle est normale et tellement adorable. Je lui dis tout le temps que j’adorerais être comme elle. Et elle me dit toujours qu’elle voudrait juste être moi !

Avez-vous des projets de films ?
Pour l’instant non, je suis en vacances en France ! Je fais actuellement la promotion de The Big C, donc je ne tourne pas de films en ce moment.

Avez-vous une préférence entre le cinéma et la télévision ?
Je pense qu’un bon scénario est un bon scénario. Je ne regarde pas s’il s’agit d’un film ou d’une série. J’ai la chance de pouvoir faire les deux, comme par exemple entre la saison 1 et la saison 2 de The Big C, où j’ai pu jouer dans Tower Heist. En fait, tout dépend de mon intérêt pour le projet, et non du média.

Quelle différence y’a-t-il entre un personnage de cinéma et un personnage de télévision ?
Lorsque vous avez le scénario d’un film entres les mains, vous devez connaître le personnage de bout en bout, parce qu’il y a un début et une fin à l’histoire. Mais quand vous faites de la télévision, vous ne savez pas tout du personnage et de l’histoire. Par exemple, dans The Big C, nous avons deux épisodes toutes les deux semaines, donc toutes les deux semaines, j’en apprends davantage sur mon personnage. C’est pour la moi la vraie différence entre le cinéma et la télévision.

Vous êtes amie avec Amber Riley de Glee. Il y a quelques mois, vous aviez déclaré vouloir jouer dans la série. Est-ce que c’est encore le cas aujourd’hui ?
Tout le monde veut être dans Glee ! C’est une bonne série et je pense que tous les acteurs sont en quelque sorte des nerds du théâtre ou des geeks de la musique ! Ce doit être très amusant de pouvoir chanter et danser mais mon envie de jouer dans Glee n’a as grand chose à voir avec mon amitié avec Amber.

Vous avez toujours voulu être actrice ?
Je voulais devenir psychologue et être assise dans un cabinet pour écouter les gens parler. Je ne sais pas si je souhaitais les aider, je suis juste quelqu’un de curieux qui voulais connaître leurs histoires !

Maintenant que vous êtes actrice, vous avez abandonné l’idée de devenir psy ?
Je pense qu’être psy n’est plus mon rêve aujourd’hui. J’ai commencé à lire des livres de psychologie lorsque j’étais enfant, et je continue, mais je me suis rendue compte que j’étais plus intéressée par les serials killers, et je continue encore à lire beaucoup d’histoires à ce sujet. Mais je pense que ce n’est plus le job de mes rêves. Je suis très heureuse d’être tombée sur un métier dont je ne rêvais pas forcément.

Retrouvez la saison 4 de The Big C sur Showtime dans le courant de l'année 2013 !

Source : SeriesAddict

2 Commentaires

  • Charlène
    Le 04/07/2012 à 12h05

    cool l'interview

  • Adrien
    Le 04/07/2012 à 18h00

    Ce serait cool si elle jouait dans Glee! J'aime trop quand il y a des guest!! :) D'ailleurs il me tarde d'y voir Sarah Jessica Parker!

Ajouter un commentaire







 Spoiler