News Séries

Seriesaddict.fr  par | Events | 1

Interview de Renee O'Connor (Xena: Warrior Princess)

Interview de Renee O'Connor (Xena: Warrior Princess) D.R. - Renee O'Connor

Lors de la Xenite Con' 2013 (une convention exclusivement dédiée à la série Xena: Warrior Princess), SeriesAddict est parti à la rencontre de Renee O'Connor, l'interprète de Gabrielle, la fidèle amie (voir plus ?) de Xena.

Découvrez ci-dessous notre interview de Renee O'Connor !

Est-ce votre première convention Xena à Paris ?
C’est ma seconde convention à Paris. Je suis venue pour la première fois il y a trois ans. C’était pour une convention à laquelle Nicholas Brendon de Buffy the Vampire Slayer était également invité.

Qu’est-ce que vous aimez le plus lorsque vous participez à des conventions comme la Xenite Con’ ?
J’adore rencontrer les fans du show et ceux qui découvrent Xena pour la première fois.

Avez-vous remarqué des différences entre les fans français de Xena et ceux des autres pays ?
Les fans français ont de meilleurs mouvement de danse que les américains [rires] ! Ils savent comment bouger, ce sont les meilleurs !

Xena avait pour personnage principal une femme forte, puissante et indépendante. Au même moment était diffusé Buffy the Vampire Slayer, un autre show qui mettait lui aussi en scène une héroïne partageant les mêmes traits de caractère que Xena. Peut-on les comparer ?
Vous savez quoi, ce qui est drôle, c’est que je n’ai vu qu’un bout d’un épisode de Buffy ! Je n’ai jamais vu Buffy !

Vraiment ?
Non, je n’ai jamais vraiment vu Buffy, juste un épisode ! La série était diffusée au moment où je travaillais sur Xena. Ensuite, lorsque Xena s’est arrêté, j’ai eu un enfant, et je ne regardais pas la télé [rires] ! A vous de me dire en quoi Xena et Buffy se ressemblent ?!

Toutes les deux sont des femmes fortes et sûres d’elles qui combattent le mal, et bottent des fesses aussi bien que les hommes. Ce qui est intéressant, c’est qu’avant Xena et Buffy, les personnages principaux de ce genre de séries étaient généralement des hommes.
Oui !

Pouvez nous raconter comment vous avez obtenu le rôle de Gabrielle ?
On m’a présenté aux producteurs du téléfilm Hercules: The Last Kingdom. Après ça, ils ont crée le personnage de Xena pour trois épisodes de Hercules. Comme elle a eu du succès, elle a eu sa propre série et avait besoin d’un acolyte. J’ai auditionné pour le rôle, nous étions très nombreuses et après un très long processus, j’ai finalement eu le rôle ! Quatre jours plus tard, je déménageais en Nouvelle-Zélande, et après ça, ma vie a changé !

Vous pratiquez de nombreux sports de combats, comme le Taekwondo, le Kickboxing... Cela vous a-t-il aidé à obtenir le rôle ?
Non, parce qu’au début de la série, Gabrielle est la demoiselle en détresse. Elle est cette jeune femme qui a besoin d’être sauvée par Xena. Mais après six ans, elle a fini par se découvrir une âme de guerrière et à elle aussi commencé à se battre. J’ai beaucoup apprécié l’évolution de Gabrielle. Justement, comme elle se battait de plus en plus aux côtés de Xena, j’ai fini moi aussi par apprécier ça. Après le travail ou en week-end, je prenais des cours d’arts martiaux.

Vous pratiquez encore aujourd’hui ?
J’ai encore les techniques, mais je ne pratique plus autant. Mais c’est comme le vélo : une fois que vous avez appris à en faire, c’est quelque chose qui reste.

Xena s’est fini il y a 12 ans, pourtant la série est toujours aussi populaire, preuve en est avec cette convention. Comment l’expliquez-vous ?
Comme vous l’avez dis, cette série a été l’une des premières à avoir comme personnage principal une femme à la télévision. Les personnages n’éprouvent aucun remords, les thèmes abordés sont le combat du bien contre le mal, l’amitié... Je pense que ça rend la série intemporelle. Ce dont on parlait il y a dix ans est encore d’actualité aujourd’hui. Le show a su parler à différentes cultures et raconter des histoires avec un bon sens de l’humour, sans jamais trop se prendre au sérieux.

Qu’est-ce que vous aimiez le plus dans Xena : était-ce l’amitié entre Xena et Gabrielle, les combats, la mythologie… ?
La meilleure chose était de travailler avec Lucy Lawless ! Elle a un bon sens de l’humour, et c’est une personne bien, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Vous êtes toujours en contact avec elle ?
Oui, encore aujourd’hui !

La relation entre Xena et Gabrielle était au centre du show, et il faut bien l’avouer, elle était plutôt ambigu ! Pour vous, s’agissait-il avant tout d’une amitié, ou de bien plus que ça ?
Lucy embrasse très bien [rires] ! Je pense que le sous-entendu du show était évident. C’est une histoire d’amour intemporelle, et c’était la première fois que vous voyiez ça à la télévision.

Êtes-vous satisfaite de la fin de la série ?
J’adore le dernier épisode, parce qu’ils ont tué l’héroïne [rires] ! J’ai trouvé que c’était courageux et unique. Rob Tapert (le producteur de Xena) est un visionnaire, il n’a jamais écouté les gens qui lui disaient comment faire le show, c’est pour cette raison que nous avions un personnage principal qui était une femme sans remord et combative. Il voulait achever son histoire en lui donnant la rédemption, et la seule manière de le faire était qu’elle meurt. Je sais que personne n’a aimé ça, c’est dur, et même Lucy voulait qu’on y réfléchisse encore. Mais je pense que c’était la fin parfaite pour l’histoire de cette héroïne. C’est très grec.

Que pensez-vous d’un film Xena ?
Lorsque Xena s’est arrêté, il y a eu un problème avec les droits de la série, on ne savait plus vraiment à qui ils appartenaient. Le studio et Rob Tapert n’ont jamais réussi à se mettre d’accord, ça n’a jamais été résolu.

D'ailleurs, si Xena meurt à la fin du show, comment faire un film dans ce cas ?
Je crois que lorsqu’ils parlaient de faire un film, il devait se passer avant qu’elle ne meurt. Mais à ce point, ça n’a plus vraiment d’importance parce qu’après toutes ces années, tout ce que veulent les gens, c’est voir un film Xena [rires] !

Pensez-vous que Xena pourrait-être diffusé à la télévision en 2014 ?
Ils la diffusent encore ? [Petit silence puis rires] Non, je plaisante [rires] ! Je pense que Xena est une série intemporelle, qu’ils pourraient tout à fait la refaire.

Quel est votre meilleur souvenir de tournage ?
J’en ai tellement ! Je me souviens de pleins de moments, c’est comme enchaîner le visionnage de films. Mais si je devais en raconter un en particulier, c’est le tournage du pilot. Il y a cette scène dans laquelle Gabrielle supplie Xena de l’emmener avec elle. C’était l’une des premières fois où Lucy et moi parlions de la relation de nos personnages en dehors du tournage : on réfléchissait à ce que nous allions faire de cette amitié, sans parler des sous-entendus. Lucy jouait son personnage de manière calme, même dans le premier épisode. De mon côté, j’étais beaucoup plus extrême : j’étais agitée et comique. Dès le premier épisode, nous nous sommes trouvées, nous savions comment nous allions jouer ensemble. Lucy était d’accord pour que j’en fasse beaucoup [rires] ! Ca ne l’a pas trop dérangé, je pense qu’elle essayait de se dire : "Je pense que ça va aller !" [rires] !

Xena était filmé en Nouvelle-Zélande. Avez-vous ressenti une différence entre filmer dans ce pays et filmer aux Etats-Unis ?
Quand vous tournez en Nouvelle-Zélande, c’est comme travailler avec votre famille. Lorsque vous commencez la journée, tout le monde a pour objectif de finir à tourner après douze heures de travail, parce que vous voulez rentrer chez vous et retrouver votre famille. C’est aussi beaucoup plus détendu de travailler là-bas.

Vous préférez travailler en Nouvelle-Zélande plutôt qu’aux Etats-Unis on dirait ?
C’est très, très différent. Le Nouvelle-Zélande a des paysages vraiment magnifiques, tout est propre. L’environnement y est meilleur. L’Amérique est mon pays, ma famille et mes amis vivent là-bas. C’est important pour moi de travailler là-bas, afin d’y soutenir l’industrie.

Vous êtes actrice, productrice et réalisatrice. Que préférez-vous faire ?
Le problème avec moi c’est que j’aime faire les trois ! Chaque métier est intéressant, créatif et a son propre processus. Je suis actrice, c’est la manière dont je m’exprime. En tant que réalisatrice, j’ai la possibilité d’avoir une vision d’ensemble sur le projet, c’est extrêmement éprouvant mais tellement stimulant. Quand vous produisez, vous portez un projet, vous devez vous assurer que tout le monde le comprenne et fasse son travail dans les temps. C’est un talent différent.

Quel est votre série préférée ?
Je regarde Boardwalk Empire sur HBO. J’ai aussi commencé Sons of Anarchy, et je dois dire que Katey Sagal est une actrice formidable. Ah, et je viens aussi de commencer Breaking Bad ! Je suis sûre que ça va être génial !

Si vous pouviez jouer dans une série actuelle, laquelle choisiriez-vous ?
J’aurai probablement adoré jouer dans Breaking Bad, c’est le genre de drame que j’aime, parce que ça a du cran, mais je vais attendre pour le spin-off ! Non je plaisante [rires] !

Source : SeriesAddict

1 Commentaire

  • PeterNoble
    Le 30/12/2013 à 17h17

    Excellente interview ! Et puis on voit l'impact que Breaking Bad a eu même en dehors des spectateurs de base :)

Ajouter un commentaire







 Spoiler