News Séries

Seriesaddict.fr  par | Events | 0

Interview d'Adam Rodriguez (Reckless)

Interview d'Adam Rodriguez (Reckless) Adam Rodriguez - SeriesAddict

Hier soir, CBS lançait sa nouvelle série, Reckless. Pour l'occasion, SeriesAddict vous propose de découvrir notre interview d'Adam Rodriguez, qui y joue le rôle du flic Preston Cruz !

Dans Reckless, votre nouvelle série, vous interprétez un flic, Preston Cruz. Vous en avez déjà joué plusieurs par le passé, notamment dans CSI: Miami. En quoi Preston Cruz est-il différent des autres flics que vous avez incarné ?
Dans Reckless, vous suivez l’enquête de la semaine qui prend place au tribunal mais ce qui se passe réellement dans la série est beaucoup plus feuilletonnant. Cet aspect de la série permet à tous les acteurs d’avoir l’opportunité d’apporter plus de nuances à leur jeu. Pour la première fois, j’ai vraiment l’impression de pouvoir, avec Preston Cruz, jouer un flic à plusieurs facettes, chose que je n’avais pas pu faire avec d’autres rôles. Dans cette série, j’interprète un flic dévoué à son job, qui mène une croisade pour que le bien triomphe, c’est ce qui le motive... Enfin, c’est ce que vous pensez. Peut-être que vous aurez raison, ou peut-être que non ! Il semblerait que je me batte pour la justice mais je pense que le flic que je joue est aussi mystérieux. Vous n’êtes pas sûr à 100% de ses intentions. Dans CSI: Miami, vous saviez qu’Eric Delko était un type bien, mais Preston Cruz, vous n’en êtes pas vraiment sûr.

Il a un côté sombre ?
Oui, tout à fait. Il a un côté sombre, des secrets... Vous vous demandez de quel côté il est. Ce qu’il y a de cool avec Reckless c’est que tout le monde n’est pas que bon. Chacun a du mauvais en lui, tout n’est pas noir ou blanc, c’est très gris. Je dirais qu'il y a plusieurs nuances de gris ! C’était vraiment amusant pour tous les acteurs de jouer tous ces moments emprunts de mystères. Très souvent, quand vous incarnez un personnage à la télévision, les gens veulent que vous jouez une chose mais cette fois-ci, on nous demande d’être plusieurs choses en une, d'être à la fois bon et mauvais.

Doit-on s’attendre à voir beaucoup d’actions dans Reckless ?
Je n’ai pas beaucoup de cascades à faire. Nous avons des scènes de fusillades et de bagarres, mais pour autant, je ne dirai pas que Reckless est une série d’action. Il y a plus de sexe que d’action !

Dans CSI: Miami, vous campiez un flic, dans Roswell, un avocat. Vous avez l’air d’aimez interpréter des personnages liés à la justice !
Oui, c’est bizarre ! Il y a plusieurs types de personnages à la télévision, et si vous décrochez un job, très souvent, vous allez être un policier, un avocat, un docteur... Mais je pense qu’il doit y avoir quelque chose dans ma personnalité qui m’a mené vers ces rôles. Vous prenez ces personnages, et peu importe leur profession, ce n’est pas ça qui dicte qui ils sont. Chacun a sa propre dimension, vous espérez juste apporter différentes facettes d’humanité à ces personnages, quelque soit leur métier.

Vous auriez pu être flic dans la vraie vie ?
Oui je pense. Si j’avais eu une passion pour ce métier, j’aurai été bon pour ça. Je vois beaucoup d’aspects dans le métier de flic qui m’auraient plu, et d’autres qui m’auraient ennuyé. Mais je suis bien meilleur comme acteur !

Quand CSI: Miami a été annulé, quelle a été votre réaction ? Étiez-vous triste, ou est-ce que vous vous disiez que la série avait fait son temps ?
Un peu des deux. Quand on vous annonce la nouvelle, ça ne vous semble pas réel. Vous vous dites : "Ah c’est annulé ?! D’accord, c’est le moment d’avancer." Savoir qu’il était temps de passer à autre chose, d’avoir une nouvelle expérience, travailler avec un nouveau personnage et de nouvelles personnes, j’étais très excité par le futur. Mais c’est amusant parce que plus le temps passe, plus ça me manque un peu plus. J’aimerai bien revoir les autres, être de nouveau avec ce groupe.

Lorsque les gens vous reconnaissent, ils se souviennent encore de vous comme Eric Delko de CSI: Miami ?
Bien sûr. Vous savez, vous construisez une relation avec les fans. Vous êtes à l’antenne pendant dix ans, une fois par semaine. Ils ont le sentiment de vous connaître vous et votre personnage, vous faites parti de leur vie. En grandissant, je regardais beaucoup de séries et il y a des personnages que je voyais avec qui j’avais une connexion. J’aime les gens qui regardent la série et le personnage d’Eric Delko, ça me donne l’impression d’avoir accompli quelque chose. C’est ce que vous voulez, toucher les gens.

Il y a quelques jours de ça a eu lieu une convention Roswell...
Où ?

A Austin, au Texas.
Ah mince !

Tous les acteurs étaient présents, notamment Nick Wechsler de Revenge qui est ici à Monte-Carlo ! Vous êtes encore en contact avec le casting ?
Oui ! Nick, je ne l’ai pas vu depuis plusieurs mois mais je le vois assez souvent. Récemment j’ai vu Jason Behr. Il y a aussi Brendan Fehr, qui a travaillé sur CSI: Miami. C’était une super expérience. Je vois aussi Katherine Heigl, Shiri Appleby ça fait un moment que je ne l’ai pas vu. Mais je ne pouvais pas être à la fois ici et à Austin, mais ça aurait été cool de tous les revoir !


Source : SeriesAddict

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler